Le LTMA remet un chèque de 800 € à la fondation Narin

L’été dernier, nous avons tous été touchés par la multitude de témoignages sur l’arrivée massive de réfugiés en Europe. Qui pourrait oublier la photo du jeune Aylan Kurdi, réfugié syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage turque ? Cette photo était devenue en moins de 24 heures le symbole du sort des migrants. Face à cela, des élèves du LTMA ont prononcé leur souhait de « faire quelque chose pour ces réfugiés ». Ainsi est née l’idée d’un repas en commun avec ces derniers. Pour financer cette activité, les élèves avaient confectionné des cœurs en pain d’épices personnalisés pour Noël et organisé une tombola. Après avoir invité trois classes d’accueil du LTC regroupant de jeunes réfugiés et préparé et partagé avec eux un repas, il restait un bénéfice de 700 euros auquel le projet d’établissement du LTMA “LIKE” a encore ajouté 100 euros. C’est alors que l’idée est venue de verser cette somme à une organisation qui vient en aide à des réfugiés ici au Luxembourg.
Le choix est tombé sur l’association Narin, qui était venue présenter la problématique des réfugiés en Europe au lycée. Cette association est née de l’initiative de jeunes étudiants qui, à l’image de nos élèves, voulaient, eux aussi, venir en aide aux réfugiés par le biais de collectes de dons. Aujourd’hui, ils ont ajouté à cette activité la rencontre avec des jeunes dans les écoles afin d’éveiller chez eux l’intérêt pour la politique et l’engagement. Cette a.s.b.l. porte le nom de Narin, une jeune fille syrienne « qui en dépit d’avoir parcouru le chemin de Cobane à Luxembourg a gardé une joie de vivre presque contagieuse ». Ainsi, le 12 juillet dernier, les élèves ont remis –avec une grande fierté– au nom du LTMA un chèque de 800 euros à Madame Lynn Majerus et Monsieur Michel Scholer, représentants de l’association Narin.

C. Iacovazzi