Trois élèves du Lycée de Garçons de Luxembourg (LGL) ont été invités à Bruxelles à une conférence de lycéens européens

Trois élèves du Lycée de Garçons de Luxembourg (LGL) ont été invités à Bruxelles à une conférence de lycéens européens organisée par le Comité économique et social européen sous le thème « Your Europe, Your Say ».
Du 23 au 25 avril 2015, le Comité économique et social européen (CESE) - organe consultatif de l’Union européenne qui représente la société civile européenne - a organisé dans ses propres locaux à Bruxelles une simulation de session plénière. Cette opportunité a permis à trois élèves de l’enseignement secondaire, issus des 28 Etats membres de l’Union européenne, de découvrir les méthodes de travail du CESE ainsi que son rôle dans le processus décisionnel européen.
Au préalable, le 12 mars 2015, Monsieur Raymond Hencks, membre-conseiller luxembourgeois du CESE, a rendu visite au LGL pour présenter le rôle du CESE aux élèves des classes de 2ième D1 et de 2ième G, leur permettant de se préparer à cette rencontre européenne.
Cette année, les élèves Alyssa Lutgen, Petra Merlo et Pol Pretemer du LGL ont été sélectionnés pour représenter pendant deux jours la jeunesse luxembourgeoise auprès de cette institution. Ils ont été accompagnés par leur enseignant Monsieur Sascha Farenzena.
La séance d’ouverture a permis aux élèves de participer avec Monsieur Didier Reynders, Vice-Premier ministre et Ministre fédéral des Affaires étrangères de Belgique, ainsi que d’autres hautes personnalités issues de la Commission européenne et des milieux politiques et économiques à un débat sur l’avenir d’une Europe plus participative.
Dans le cadre du débat sur les « idées novatrices des jeunes pour construire un avenir plus démocratique », les trois lycéens luxembourgeois ont animé une présentation au sujet de l’abaissement de l’âge du droit de vote à 16 ans. Ce sujet, d’une grande actualité au Grand-Duché de Luxembourg, a mobilisé une grande variété de points de vue parmi les jeunes européens.
Lors du séjour à Bruxelles, les élèves ont participé à diverses manifestations de prise de contact, à des séances de travail, à un « Open space » pour débattre en groupes thématiques de nouvelles propositions de citoyenneté participative et pour élaborer des propositions politiques sur une dizaine de thèmes tels que l’éducation, l’environnement, le chômage, les religions et les inégalités sociales.
Lors de la dernière séance, les 84 lycéens ont simulé un vote pour identifier les priorités politiques de la jeunesse européenne: l’environnement ; l’emploi des jeunes – pas de job sans expérience mais pas d’expérience sans job - et l’équivalence internationale des diplômes.
Cette expérience, très enrichissante, a permis aux lycéens de partager leurs expériences avec d’autres jeunes européens, d’échanger des idées et de faire de nouvelles connaissances. Les élèves ont appris beaucoup sur l’Union européenne et pour eux, l’Europe optimiste se forme par la solidarité, la liberté et la prospérité.