Changer d'édition

Xavier Schmitt: «Fêter la montée face à Grenoble»
Sport 4 min. 19.04.2019

Xavier Schmitt: «Fêter la montée face à Grenoble»

Xavier Schmitt: «Le FC Metz a fait le championnat qu’il se devait d’accomplir, il a été en tête dès le départ et n’avait pas besoin des défaillances des autres.»

Xavier Schmitt: «Fêter la montée face à Grenoble»

Xavier Schmitt: «Le FC Metz a fait le championnat qu’il se devait d’accomplir, il a été en tête dès le départ et n’avait pas besoin des défaillances des autres.»
Archive LW
Sport 4 min. 19.04.2019

Xavier Schmitt: «Fêter la montée face à Grenoble»

Gazélec Ajaccio - FC Metz ce vendredi soir à 20h

Le FC Metz baigne sous un soleil radieux. Ce vendredi soir, il pourrait même rejoindre l’élite du football français en cas de succès face au Gazélec Ajaccio (20h) et si ses concurrents directs ne s’imposaient pas. Xavier Schmitt, président de Génération Grenat, pose un regard clair  sur l’actualité messine.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Le FC Metz va-t-il officiellement rejoindre la Ligue 1 ce vendredi ?

Xavier Schmitt  - «Idéalement nous aimerions que Metz retrouve l’élite française à l’issue de la rencontre face à Grenoble programmée mardi prochain à Saint-Symphorien. Ce serait l’occasion de faire la fête et de retrouver Philippe Hinschberger, un entraîneur qui fait toujours partie de notre cœur car il a aussi sa part dans le renouveau du FC Metz.

Les Grenat peuvent-ils remercier Lens, Lorient et Le Havre d’avoir été autant irréguliers et de leur avoir facilité la mission?

Non! Le président Bernard Serin a mis les moyens en choisissant Frédéric Antonetti, un entraîneur de renom et de qualité, et en bâtissant un groupe solide. Le FC Metz a fait le championnat qu’il se devait d’accomplir, il a été en tête dès le départ et n’avait pas besoin des défaillances des autres pour se retrouver leader de la Ligue 2. La petite déception vient de l’affluence au stade Saint-Symphorien: elle ne sera très certainement que de 12.000 personnes alors que Metz est une terre de football et que l’équipe est en tête depuis 32 journées.

Les reprogrammations de certains matches à la dernière minute, de la part de la LFP ou de la préfecture, ont certainement desservi l’affluence. Mais je remarque que la venue de Lorient à 13h avait permis à un public nouveau de fréquenter Saint-Symphorien, on pourrait le retrouver le dimanche après-midi en L1 (15h) alors que nous pourrions perdre ceux qui jouent au niveau amateur au même moment.

Comment analysez-vous la saison réalisée par Emmanuel Rivière et Alexandre Oukidja?

Rivière est un garçon qui possède d’indéniables qualités mais le club et lui ont raté le coche lors du dernier mercato. Au final, il n’a rien apporté à l’équipe cette saison. Oukidja restait sur une bonne saison avec Strasbourg et j’estime qu’on pourra compter sur lui en Ligue 1 d’autant plus qu’il vient d’être appelé en sélection algérienne, ce qui devrait lui donner le plein de confiance.

Habid Diallo (22 buts) peut-il conduire l’attaque messine en Ligue 1?

Je voudrais tout d’abord le défendre sur un point: un penalty ne se transforme pas à chaque essai et si je ne me trompe pas, lui a réussi la totalité des siens (8 sur 8). Ensuite, inscrire 22 buts après 32 journées de Ligue 2, c’est une vraie performance. Habib réussit donc une très belle saison. Maintenant, je me demande s’il pourra franchir un cap et s’il possède l’étoffe pour défier les défenses de Ligue 1…

La tribune Sud va bientôt disparaître. Fin mai, éprouverez-vous un sentiment particulier lors de sa démolition?

Il est certain que je vais avoir un pincement au cœur. Cette tribune nous a permis d’avoir une proximité avec les joueurs et les dirigeants, dans les bons comme dans les moins bons moments. Là, le club va pouvoir bénéficier d’une manne financière plus importante mais je pense qu’une barrière va également se matérialiser avec cette construction. La même chose pour le prochain centre d’entraînement qui se trouvera à Frescaty: les supporters auront plus de mal à approcher les joueurs d’aussi près qu’aujourd’hui.

La campagne d’abonnement débutera mercredi prochain. Etes-vous satisfait des offres proposées?

On salue vraiment l’effort que le club fait en direction des groupes de supporters. Celui qui prendra sa carte d’adhésion à Génération Grenat pourra disposer d’un abonnement annuel à 99 euros. Franchement, à ce prix-là, c’est cadeau pour une saison en Ligue 1 avec les venues du PSG, Marseille, Lyon ou Monaco à Saint-Symphorien. Si je m’exprime quand le FC Metz prend des décisions qui ne me plaisent pas, là je dois reconnaître qu’il vient de consentir un superbe geste en notre faveur.»

L’enjeu de la rencontre. Le FC Metz (1er, 68 points) s’en va défier le GFC Ajaccio (13e, 37), formation corse qui n’est pas encore assurée de son avenir en Ligue 2 puisque Nancy (18e, 32) occupe la place de barragiste. Les Messins voyagent généralement très bien mais l’adversaire du soir va se montrer coriace sur ses terres. Vincent Hognon a décidé, depuis de longs mois, de reconduire un groupe qui, sauf blessure, est connu par cœur par tous les supporters messins. L’équipe de départ également.

Le prono de la rédaction. Le doux parfum de la Ligue 1 embaume toute la Moselle et les Messins vont tout faire pour réaliser un grand coup en Corse. Mais, chez lui, le Gazélec est un sérieux client. Notre pronostic: 1-1.



Sur le même sujet

Cartier: «Mon ami Daf est à Sochaux mais Metz va l'emporter»
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Allegro: «Le FC Metz est l'une des plus belles équipes de Ligue 2»
Les Messins s’en vont au Havre ce lundi (20h45) pour tenter de faire le trou en tête de la Ligue 2. Sunzu est suspendu mais Vincent Hognon dispose d’un effectif de qualité pour ne pas rentrer bredouille de ce délicat déplacement. L’ex-Messin Samuel Allegro présente les débats.
Samuel Allegro: «Les staffs techniques doivent savoir détecter la moindre période de relâchement».
Philippe Piette: «A part le FC Metz, aucune équipe ne m’impressionne en L2»
Après avoir peiné face au Red Star (2-0), le FC Metz reprend du service en Ligue 2 en se déplaçant à Valenciennes (18e journée) ce lundi (20h45). Sans Frédéric Antonetti, mais avec un groupe désireux de bien négocier la dernière ligne droite d’un championnat jusqu’ici très bien négocié. L’ex-Messin Philippe Piette commente les débats