Changer d'édition

Woods s'impose au mont Oiz, Yates bousculé, Quintana largué
A 31 ans, Michael Woods a signé son deuxième succès chez les professionnels.

Woods s'impose au mont Oiz, Yates bousculé, Quintana largué

Photo: AFP
A 31 ans, Michael Woods a signé son deuxième succès chez les professionnels.
Sport 2 min. 12.09.2018

Woods s'impose au mont Oiz, Yates bousculé, Quintana largué

Suspense maximal sur le Tour d'Espagne! Le vétéran espagnol Alejandro Valverde, légèrement devancé contre la montre mardi, a repris du temps mercredi sur le maillot rouge Simon Yates, qu'il talonne au général après une 17e étape remportée avec émotion par le Canadien Michael Woods.

(AFP) - Dans le brouillard qui enveloppait le sommet du mont Oiz, au Pays basque, Woods (31 ans) a lâché ses derniers compagnons d'échappée sur les pentes finales pour remporter la plus belle victoire de sa carrière, avant de fondre en larmes juste après l'arrivée. C'est sa première victoire d'étape dans un Grand Tour de trois semaines, et le deuxième succès de l'équipe américaine EF-Education First après celui de Simon Clarke lors de la 5e étape.

Au sommet de ce mirador surnommé «Balcon de Bizkaia» au Pays basque, le Belge Dylan Teuns (BMC) a fini deuxième derrière Woods, l'Espagnol David de la Cruz (Sky) troisième. Et environ trois minutes plus tard, les favoris se sont livrés une dure bataille, fatale à plusieurs grands noms comme le Colombien Nairo Quintana (Movistar), rétrogradé au 6e rang du général, ou le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), désormais neuvième.

«Cela arrive d'avoir des jours sans», a souligné Pinot à l'arrivée. «Il ne fallait pas que ça tombe sur une journée aussi dure mais c'est comme ça. Après il reste deux belles étapes (en Andorre) donc ce n'est pas fini.» Quant à Ben Gastauer, il a rallié l'arrivée au 68e rang, à 12'10" du vainqueur du jour, deuxième de la Doyenne 2018 derrière Bob Jungels. Au général, il est 36e à 58'10".

La victoire finale de cette Vuelta pourrait désormais se résumer à un duel au sommet entre l'inoxydable Valverde (38 ans), lauréat de l'épreuve en 2009, et Yates (26 ans), qui redoute de vivre le même effondrement que sur le Tour d'Italie en mai, où il avait perdu le maillot rose en dernière semaine.

Valverde avait cédé sept secondes à Yates mardi dans le «chrono» de Torrelavega. Il en a repris huit mercredi, revenant à seulement 25 secondes du Britannique à quatre jours de l'arrivée à Madrid. Et il reste deux étapes de haute montagne, vendredi et samedi en Andorre, pour décider de l'issue de ce Tour d'Espagne.

Dans cette course d'élimination, l'épatant espagnol Enric Mas (3e du général, Quick-Step), le seul à pouvoir suivre l'accélération de Valverde dans le final, et le Colombien Miguel Angel Lopez (4e, Astana) peuvent encore prétendre au podium, tout comme le Néerlandais Steven Kruijswijk (5e, LottoNL-Jumbo).

Ce jeudi, la 18e étape (186,1 km) entre Ejea de los Caballeros, en Aragon, et Lleida, en Catalogne, offre aux sprinteurs une avant-dernière opportunité de briller avant le traditionnel emballage massif dimanche dans les rues de Madrid. Une journée de transition bienvenue avant le dénouement de cette Vuelta.

Le classement général

1. Simon Yates (GBR/Mitchelton) 69h05'34"

2. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 25"

3. Enric Mas (ESP/QST) 1'22".

4. Miguel Angel Lopez (COL/AST) 1'36"

5. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 1'48"

6. Nairo Quintana (COL/MOV) 2'11"

7. Ion Izagirre (ESP/BAH) 4'09"

8. Rigoberto Uran (COL/EFD) 4'36"

9. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 5'31"

10. Tony Gallopin (FRA/ALM) 6'05"


Sur le même sujet

Pinot s'impose à la Rabassa, Yates assomme Valverde
Le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté sa seconde étape sur le Tour d'Espagne, vendredi en haut du long col de la Rabassa, en Andorre, devant le Britannique Simon Yates (Mitchelton) qui a conforté sa place de leader à la veille de l'avant-dernière étape, décisive pour la victoire finale.
Après l'étape des Lacs de Covadonga, Thibaut Pinot a signé sa deuxième victoire d'étape sur la Vuelta.
Vuelta: Wallays surprend et gagne, Yates reste en rouge
L'épilogue du Tour d'Espagne approche! Après une 18e étape de transition jeudi où l'échappé belge Jelle Wallays a surpris les sprinteurs, le peloton met le cap sur Andorre où le Britannique Simon Yates doit défendre son maillot rouge avant l'arrivée à Madrid dimanche.
TOPSHOT - Lotto Soudal's Belgian cyclist Jelle Wallays celebrates as he wins the 18th stage of the 73rd edition of "La Vuelta" Tour of Spain cycling race, a 186.1 km flat route from Egea de los Caballeros to Lleida, on September 13, 2018. (Photo by ANDER GILLENEA / AFP)