Changer d'édition

Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen
La joie de l'AS Wincrange après le premier but signé Tiago Ferreira.

Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen

Photo: Stéphane Guillaume
La joie de l'AS Wincrange après le premier but signé Tiago Ferreira.
Sport 16 4 min. 22.04.2019

Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen

Les équipes entrent dans le money time. Disputée samedi, la 21e journée a permis à Wincrange de continuer à rêver du Top 3. Feulen se rapproche de la montée. En série 2, Walferdange est prêt. Le Luna Oberkorn reste cinquième de classe.

Par Vincent Lommel


La dernière ligne droite est lancée. Le Top 3 en haut du classement (1 à 3) comme dans le bas (12 à 14) est désigné à défaut d'être… figé. Des choses peuvent se passer d'ici le dimanche 19 mai. Cependant, le droit à l'erreur est nul pour les formations souhaitant, in extremis, déjouer les pronostics. 

 Quatrième de classe, Wincrange a laminé 6-0 Grevels. Les joueurs d'Adnan Batkic sont en forme (une défaite lors des treize derniers matches), montent en puissance (9 sur 9), ont de la suite dans les idées en raison, entre autres, d'un calendrier sur le papier abordable lors des trois prochains week-ends - Rambrouch (11e), Pratzerthal-Redange (13e) et Larochette (12e). C'est maintenant ou jamais pour l'ASW appelée aussi à en découdre avec Diekirch (3e) et Feulen (1er). Du lourd pour finir. 

Au premier tour, treize points avaient été récoltés. Si l'histoire venait à se répéter, la troisième place serait proche. Revenir sur Feulen (1er) et Hosingen (2e) semble impossible. Fondre sur Diekirch (3e, +3), irrégulier (4 sur 12) et battu 2-1 par Ell n’est pas illusoire. Avant de relever le défi à Erpeldange, Tom Kopecky entend amener Hosingen en D1. «Pratz’ a affiché une bonne organisation. Menés 1-0, nous avons égalisé avant la pause. On a livré une excellente deuxième période. Les visiteurs étaient cuits après une heure.» Vainqueur 4-3 de Gilsdorf, le leader Feulen a besoin de six (ou moins) unités pour assurer la montée. «Elle se rapproche», sourit George Fernandes. «La confiance est de mise. Nous sommes sur nos gardes.» Grevels (14e) est condamné. Pratzerthal et Larochette, à égalité, se déchirent pour éviter le 13e siège.

Le CSO est sous pression

Le CS Oberkorn, l'Avenir Beggen et Walferdange sont favoris pour s'emparer du podium. Dans quel ordre? Vainqueur sans briller de Merl-Belair, le CSO a l'avantage de posséder deux unités de plus sur la concurrence. Il reste à ne pas le perdre et à ne pas céder à la pression. Walferdange (3e) et Itzig (4e, -6) qui rêvent d'un coup fumant se dressent sur sa route. 

Oberkorn peut tout gagner ou tout perdre en huit jours. «Nous sommes sereins», confie le président de Walferdange, Jean-Luc Santinelli. «Le match au CSO est important comme les quatre autres qui seront aussi des finales. Les trois premiers ont tous un programme chargé.» Le Luna Oberkorn (5e, -6) est à l'affût. «Nous n'avons pas les cartes dans nos mains et le 0-0 contre Beggen ne sert pas notre cause. Tant que rien n'est officiel, il faut y croire», remarque l'entraîneur Vincent Bolognini. Schouweiler est relégué. Ehnen devra se faire violence pour revenir et dépasser Merl, barragiste. Ehlerange est quasiment sauvé.

ILS ONT DIT 

George Fernandes (entraîneur de Feulen): «On s'est ménagé une vingtaine d'occasions concrètes. La moitié aurait dû aller au fond mais la maladresse a fait le reste. Le gardien adverse était fantastique. Je le félicite. Gilsdorf marque trois buts de manière assez chanceuse. C'est le football. La victoire est là.» Gilsdorf-Feulen 3-4

Tom Kopecky (entraîneur de Hosingen): «On ne gagne pas un deuxième ballon et l'adversaire en profite pour mener au score. Inscrire le 2-1 dès la reprise a changé la donne. Le plus difficile était fait.» Hosingen-Pratzerthal-Redange 3-1

Marcel Heinen (président d'Echternach): «Le match ne s'est pas disputé car il n'y avait pas d'arbitre. Il n’est pas venu et nous n’avons pas été prévenus. Les deux équipes ont attendu jusqu’à 18h30. La feuille de match a été remplie et remise à la personne prévue pour visionner l’homme en noir.» Echternach-Ehlerange remis

Jean-Luc Santinelli (président de Walferdange): «On gagne 5-0, mais aucun match n'est jamais gagné d'avance. Et, pour la première fois, il faisait chaud.» Walferdange-Schouweiler 5-0 

Vincent Bolognini (entraîneur du Luna Oberkorn): «Le match était tendu, crispé en première mi-temps. Les équipes se neutralisaient. Beggen s'est procuré la plus belle occasion mais Tavares s’est interposé avec brio. On a dominé le deuxième acte sans être dangereux. La montée au jeu de Piskor a apporté un plus. Ce partage fait les affaires de Beggen.» Luna Oberkorn-Avenir Beggen 0-0

Alain Thunus (joueur entraîneur de Ell): «En dépit d'un effectif privé de plusieurs titulaires, l'équipe est parvenue à prendre la mesure du troisième de classe. Sous la direction d'un arbitre à la hauteur, on a proposé un jeu discipliné, engagé, récompensé avec la prise des trois points. Nous restons en course pour la montée.» Ell- Diekirch 2-1   

LES CHIFFRES

1. En série 1, un match est programmé ce mardi à 20h. Boevange-Attert accueille Perlé. Les deux équipes ont encore besoin de grappiller un point ou l'autre pour reconduire leur bail. Le plus vite sera le mieux.

9. Neuf victoires forgées lors des dix dernières rencontres. Le bulletin de Walferdange est proche de la perfection.

L'AFFICHE 

Le CS Oberkorn ambitionne monter en D1. Un (grand) pas pourrait être effectué en ce sens en cas de victoire face à Walferdange dimanche à 16h. La Résidence n’a pas subi la moindre défaite en dix matches disputés en déplacement. L’avertissement est plus que sérieux. 


Sur le même sujet

Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable
La 13e journée était le dernier devoir de l’année pour les footballeurs de D2. Le derby d’Oberkorn n’a pas désigné de vainqueur. «Je suis content avec le point du nul», opine le nouveau coach du CSO, Anibal Santos da Graca. En Série 1, Ell - Perlé a été arrêté en raison de la pluie battante, tandis que Feulen, en supériorité numérique, a subi la loi de Vianden.
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
Division 2: Ell cafouille contre Larochette, le CS Oberkorn garde le cap
A onze contre neuf, le SC Ell (4e) s'est montré incapable de prendre la mesure (0-0) de Larochette (11e), tandis que Patrick Wagner arrête les frais après une sixième défaite à la tête de Pratzerthal-Redange. En Série 2, le CS Oberkorn carbure à plein régime en alignant une septième victoire - 2-0 à Ehlerange - en huit matches.
2.Division Ell : La Rochette Freisto§ durch Ben Schaaf (Ell in blau)
Premier succès pour Ell, le CS Oberkorn piège Beggen
Les matches s’enchaînent pour les équipes de D2. Ell s’impose 3-0 à Orania Vianden grâce à un triplé de Joe Frisch. En série 2, le CeBra a eu quatre blessés mais prend la mesure de 3-2 de Schouweiler. Un but suffit au bonheur du CS Oberkorn vainqueur de Beggen.
Ahmed Chaanbi (CeBra) devancé par le gardien de Schouweiler Claudio Lopes. Le club cessangeois s'est finalement imposé.