Changer d'édition

Wiltz s'invite en demies, le Racing assure, le FCD03 et l'USH à l'arraché
Sport 3 min. 18.04.2018 Cet article est archivé

Wiltz s'invite en demies, le Racing assure, le FCD03 et l'USH à l'arraché

Esch dans la tenaille du Racing, l'Union Titus Pétange ne s'en sortira pas.

Wiltz s'invite en demies, le Racing assure, le FCD03 et l'USH à l'arraché

Esch dans la tenaille du Racing, l'Union Titus Pétange ne s'en sortira pas.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 3 min. 18.04.2018 Cet article est archivé

Wiltz s'invite en demies, le Racing assure, le FCD03 et l'USH à l'arraché

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Demi-surprise, Wiltz a sorti Rodange, mercredi soir, pour s'inviter aux demi-finales de la Coupe de Luxembourg. Le Racing a fait le nécessaire pour battre l'Union Titus Pétange alors que Differdange et Hostert ont dû cravacher contre le CSG et l'US Esch.

Demi-surprise, Wiltz a sorti Rodange, mercredi soir, pour s'inviter aux demi-finales de la Coupe de Luxembourg. Le Racing a fait le nécessaire pour battre l'Union Titus Pétange alors que Differdange et Hostert ont dû cravacher contre le CSG et l'US Esch.

La Coupe de Luxembourg était clairement un objectif de l'Union Titus Pétange, tombeur du Progrès, et du Racing. Depuis ce mercredi soir, elle ne l'est plus que pour le club de la capitale qui a globalement maîtrisé son sujet face à un adversaire qui a trop déjoué pour se montrer performant en phase offensive.

Les Pétangeois étaient pourtant à l'origine de la première - et trop rare - action dangereuse. Suite à un bon mouvement Gashi - Bojic, Ruffier devait intervenir avec autorité pour concéder un corner devant Banza (10e). Les locaux allaient se tirer une balle dans le pied deux minutes plus tard lorsque Handzic perdait bêtement un ballon alors que sa formation était en reconversion offensive. Da Mota profitait du contre, faisait jouer sa vitesse de course et son sang-froid devant Chopin (12e). Les joueurs de l'UTP avaient pris un coup sur la tête, mais allaient pourtant revenir au score par leur attaquant en forme du moment. Auteur d'un triplé, dimanche face à l'US Esch, Banza, dans la même position que Gashi contre Niederkorn, trompait Ruffier en force (1-1, 31e).

Dan Da Mota a une nouvelle fois fait preuve d'efficacité.
Dan Da Mota a une nouvelle fois fait preuve d'efficacité.
Photo: Stéphane Guillaume

Cette égalisation ne masquait pas le manque de percussion offensive des locaux qui rentraient aux vestiaires avec un nouvel handicap d'un but. La faute à un coup franc indirect, à nouveau bêtement concédé. Osmanovic plaçait le ballon sur la tête de Nakache, au deuxième poteau, qui remisait au centre d'où surgissait Nyssen (1-2, 39e).

La seconde période ne permettait pas à l'UTP de se refaire, le Racing se montrant le plus incisif sans parvenir à enfoncer le clou, notamment par Da Graça devant Chopin (60e).

Verbist frappe deux fois

 Finaliste en 2001 (3-5 contre Etzella), Wiltz a retrouvé des couleurs mercredi soir en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe de Luxembourg. Au terme d'une rencontre engagée comme on les aime dans le Nord, la formation de Dan Huet a sorti le FC Rodange 91 sur le score de 3-2. Si les affaires des Nordistes ne s'annonçaient pas sous les meilleurs auspices avec le remplacement de dernière minute du gardien Hurbain par Reiser, cela n'affectait pas leur envie. Ils prenaient même rapidement l'avantage, dès la troisième minute grâce à Verbist. Le pensionnaire de BGL Ligue, davantage tourné vers le maintien, reprenait toutefois les choses en main pour égaliser d'abord par Hornuss (27e) avant de prendre l'avantage suite au penalty transformé par Tapé (38e).

Les Wiltzois, qui n'ont plus rien à jouer que la Coupe en cette fin de saison, après seulement neuf points engrangés lors des sept derniers matches, retournaient le score en leur faveur en deux minutes après l'heure de jeu, par l'intermédiaire de Mendes (66e) et de Verbist, encore lui (68e).  Au bout de quatre longues minutes de temps additionnel, les Wiltzois pouvaient fêter la qualification avec leurs supporters.

Avec une composition d'équipe résolument tournée vers l'offensive, Differdange a éprouvé toutes les peines du monde à se défaire de la formation de Grevenmacher terriblement accrocheuse et bien décidée à vendre chèrement sa peau. La troupe de Herbert Herres a cédé juste avant le dernier quart d'heure suite à une action confuse. Bastos, entré à la pause à la place de Holter, étant à l'origine d'un but contre son camp d'un Mosellan. Les Bleus de la Moselle peuvent désormais s'atteler à chercher le maintien en Promotion d'Honneur, alors que le FCD03 poursuit sa route. Mais il lui faudra être autrement plus efficace pour passer le cap des demi-finales.

Ernad Sabotic (Grevenmacher) devant Nicolas Perez, le CSG a fait preuve de ténacité avant de céder à la 72e minute.
Ernad Sabotic (Grevenmacher) devant Nicolas Perez, le CSG a fait preuve de ténacité avant de céder à la 72e minute.
Photo: Christian Kemp

Si Differdange a éprouvé toutes les peines du monde à sortir le CSG, Hostert a peiné pour mettre l'US Esch, la lanterne rouge de BGL Ligue, à la raison. Après l'égalisation de Médri (63e), dix minutes après l'ouverture du score de Desevic, il a fallu une réalisation de Mura dans les prolongations (104e) pour voir les Vert et Blanc émerger.

Le tirage au sort des demi-finales aura lieu ce vendredi au siège de la FLF (12h30).

 Les résultats

Grevenmacher (PH) - Differdange (BGL Ligue) 0-1

Hostert (BGL Ligue) -  US Esch (BGL Ligue) 2-1 a.p.

Wiltz (PH) - Rodange (BGL Ligue) 3-2

Union Titus Pétange (BGL Ligue) - Racing (BGL Ligue) 1-2


Sur le même sujet

Coupe: le CSG surprend Mondorf, Hostert déroule au Cents
Des trois formations de Promotion d'Honneur engagées ce dimanche en Coupe de Luxembourg, seul Grevenmacher sera au rendez-vous des quarts de finale. Les Mosellans ont éliminé Mondorf. Differdange, Hostert et l'US Esch poursuivent l'aventure.
Denis Stumpf se joue d'Inacio Cabral, Hostert a écarté le RM Hamm Benfica sur le score sans appel de 5-0.
Promotion d'Honneur: Dan Huet (Wiltz): «On est dans la course»
Descendant de BGL Ligue, Wiltz a connu un été agité avec seize arrivées et quinze départs. L’opération «reconstruction» requiert du temps. «Nous sommes dans la course au top 5», assure l’entraîneur Dan Huet. Le derby contre Etzella s’annonce indécis lundi soir.
Dan Huet (FC Wiltz 71 - Coach) / Fussball Ehrenpromotion Luxemburg, 4. Spieltag Saison 2016-2017 / 11.09.2016 / US Sandweiler - FC Wiltz 71 / Stade Norbert Hubsch / Foto: Yann Hellers