Changer d'édition

Wiltz émerge à Junglinster, Käerjéng surprend le Swift, Rodange muet
Sport 3 min. 07.04.2019

Wiltz émerge à Junglinster, Käerjéng surprend le Swift, Rodange muet

Duel aérien entre Kevin Cossalter et Housseyn Tebboub. Ce sont finalement les Wiltzois qui émergeront d'une courte tête.

Wiltz émerge à Junglinster, Käerjéng surprend le Swift, Rodange muet

Duel aérien entre Kevin Cossalter et Housseyn Tebboub. Ce sont finalement les Wiltzois qui émergeront d'une courte tête.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 07.04.2019

Wiltz émerge à Junglinster, Käerjéng surprend le Swift, Rodange muet

Junglinster a concédé une quatrième défaite en cinq matches dans les arrêts de jeu. Rodange, Mühlenbach et le Swift ont perdu des plumes. L'US Esch (4e) revient à la hauteur de Hesperange, barragiste, surpris par Käerjéng. Sandweiler y croit toujours.

Par Vincent Lommel

La joie de la montée en Promotion d'Honneur est un lointain souvenir. Une entame réussie à l'échelon supérieur, neuf points sur quinze, avait masqué la réalité. Junglinster est dans le dur depuis des mois. Un bilan de quatorze sur quarante-cinq a fait naître le doute et, au classement, il faudra encore engranger sous peine de vivre une fin de campagne stressante. 

La venue de Wiltz, vainqueur 3-2 au match aller après avoir été mené 2-0, ne s'annonçait pas facile. Sur une aire de jeu bondissante, des débats très souvent interrompus par de petites fautes, la supériorité wiltzoise s'est, très vite, imposée comme une évidence. L'inévitable Mmaee la traduisait au marquoir (1-0, 30e). 

Rien ne change à la reprise. L’exclusion de… Mmaee pour deux cartons jaunes coup sur coup (60e) allait-elle changer la physionomie des débats? Un peu. Les locaux ont amené du danger via Mendes de Pina (77e). Pour le reste, l'impuissance de la Jeunesse était criante. Un dégagement manqué du gardien Crahay faisait le bonheur de Laouira (1-1). Le ballon était à peine remis en jeu que le remuant Schimei plaçait une tête gagnante (2-1). Quel final!  L'arbitrage d’Inacio Dos Santos ne laissera pas un souvenir impérissable.

Le trio de tête ne gagne pas

La Promotion d'Honneur est une division «improbable» tellement établir un pronostic est ingrat. Rodange (1er), Mühlenbach (2e) et le Swift (3e) ont été incapables de ravir la totalité de l'enjeu. Respectivement Erpeldange et Canach ont décroché le partage. Battu en milieu de semaine par Rodange, Käerjéng a pris la mesure du Swift irrégulier au possible. L'US Esch a rempli son contrat en domptant Mamer sur ses terres et revient à la hauteur du Swift.

Sandweiler reprend espoir

Les lendemains de la qualification face au Victoria Rosport en Coupe de Luxembourg ont été difficiles pour Mertert-Wasserbillig. L'UMW a été balayé 4-1 par Sandweiler. Ce dernier (6 sur 12) se remet à rêver à une place de barragiste que Bissen ne veut pas. En ce sens, les trois points ravis à Wormeldange constituent une excellente affaire.  

Adis Civic (Wiltz) tente de déposséder Rayane Laouira (Junglinster) du ballon.
Adis Civic (Wiltz) tente de déposséder Rayane Laouira (Junglinster) du ballon.
Photo: MIchel Dell'Aiera

 

Les résultats

Wormeldange - Bissen 0-1

Mamer - US Esch 1-2

Käerjéng - Swift 3-1

Junglinster - Wiltz 1-2

Erpeldange - Rodange 0-0

Sandweiler - Mertert-Wasserbillig 4-1

Muhlenbach - Canach 1-1

Le classement

Le programme de la 21e journée

Samedi 13 avril à 18h

Swift - Junglinster 

Dimanche 14 avril à 16h

Mertert-Wasserbillig - Muhlenbach

Wiltz - Erpeldange

US Esch - Käerjéng

Rodange - Sandweiler

Wormeldange - Mamer

Bissen - Canach

ILS ONT DIT

Johann Bourgadel (entraîneur de Junglinster): «Même à onze contre dix, notre impuissance offensive est réelle. L’absence de Chiche est problématique. Encaisser le 2-1 dans la foulée de l’égalisation est impardonnable. Il faut commettre une faute en milieu de terrain. Dans les deuxièmes ballons, nous ne sommes pas là. On est dans une spirale négative et l’enrayer ne sera pas chose facile. Le Swift et l’US Esch sont nos prochains adversaires. Il faudra impérativement prendre quelque chose face à Wormeldange, Mamer et Bissen.»

Nicolas Moineau (préparateur physique de Wiltz): «Si des regrets il doit y avoir, c’est sur le premier tour. Nous avons perdu trop de points, notamment en déplacement. Il reste six rencontres et revenir sur la place de barragiste sera compliqué. Sept points d’écart, c’est énorme. L’objectif est de prendre du plaisir. Le succès glané à Junglinster est mérité, il n’y a aucune doute à avoir.»

Jim Thomes (président UN Kaërjéng): «Après le revers face à Rodange, l’équipe a montré une très belle réaction. Rapidement menée au score, elle a montré du caractère. Tant mieux. Nous revenons à trois points de la troisième place mais, clairement, il y a encore du travail à accomplir. Les comptes seront faits le dimanche 19 mai.»


Sur le même sujet

Rodange vire en tête, Muhlenbach et Käerjéng aux aguets
Au Holleschbierg, les Rodangeois, sans séduire, ont fait le job dans le choc du jour face au Swift grâce à un but de Muric (69e). Kaërjéng s'impose dans la douleur face à Sandweiler. Wiltz reste muet contre Bissen, Muhlenbach cartonne à Mamer.
Kany Yrio et Kenan Korac / Football Promotion d'Honneur, Luxembourg  / Journée 14 /  Saison 2018-2019 / 24.02.2019 / Swift Hesperange vs FC Rodange / Stade Alphonse Theis à Hesperange / Photo : Michel Dell’Aiera
Käerjéng et Mühlenbach répondent présents
En déplacement à Sandweiler, l’UN Käerjéng s’impose 2-0 grâce à Skrijelj et Hornuss. Une victoire logique. Mühlenbach a pris la mesure de Mamer (3-0). Le FC Mamer et Wormeldange sont derniers de classe.
Maxime Coulibaly Do (Sandweiler, en bleu) à la lutte avec Julien Hornuss (Kaäerjéng), l'UNK a pris la mesure de son hôte dimanche.