Changer d'édition

Wawrinka en demi après une altercation avec Tsonga
Sport 1 24.01.2017 Cet article est archivé
Open d'Australie

Wawrinka en demi après une altercation avec Tsonga

Sport 1 24.01.2017 Cet article est archivé
Open d'Australie

Wawrinka en demi après une altercation avec Tsonga

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Il n'y a plus de Français en lice à l'Open d'Australie après l'élimination en quarts de finale de Jo-Wilfried Tsonga, 12e mondial, par le Suisse Stan Wawrinka (4e), en trois sets 7-6 (7/2), 6-4, 6-3, mardi à Melbourne.

(AFP). Il n'y a plus de Français en lice à l'Open d'Australie après l'élimination en quarts de finale de Jo-Wilfried Tsonga, 12e mondial, par le Suisse Stan Wawrinka (4e), en trois sets 7-6 (2), 6-4, 6-3, mardi à Melbourne.

Tsonga a été dominé du fond du court par le vainqueur du dernier US Open, excellent en coup droit (21 gagnants contre 8 au Français). Insuffisant au service (53% de premières balles, 7 aces), le Français s'est heurté à un joueur excellent aussi en défense et en contre-attaque.

Le Manceau a quand même eu quelques occasions, notamment dans le deuxième set. Il a fait le break pour mener 4-3, mais a ensuite encaissé six jeux d'affilée pour se retrouver dans une situation désespérée (7-6, 6-4, 3-0).

Wawrinka a encore écarté une balle de break à 4-2 pour conclure avec maestria en 2h 15 min.

«Tsonga est un fort joueur, pas facile à jouer, a reconnu Wawrinka. Les conditions étaient rapides, il y avait un peu de vent et la balle n'était pas facile à contrôler. Au premier set, on s'est un peu trop regardés. Ensuite j'ai mieux bougé, j'ai été plus agressif et ça a fait la différence.»

Une altercation verbale a opposé les deux hommes, assis sur leur chaise, au changement de côté après le premier set. Interpellé par Tsonga, le Suisse a répondu: «Relax, c'est un match de tennis». Les choses en sont restées là.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Le vainqueur de l'édition 2014, âgé de 31 ans, affrontera en demi-finales, sa troisième à Melbourne et sa huitième en Grand Chelem, son compatriote Roger Federer (17e) ou l'Allemand Mischa Zverev (50e).

«Si je joue contre Roger, ce sera difficile d'avoir des supporteurs, mais j'espère que certains applaudiront pour moi quand même», a plaisanté le Suisse au micro de Jim Courier, l'ancien n°1 mondial reconverti en speaker de la Rod Laver Arena.

Tsonga, 31 ans, tentait de se qualifier pour la troisième fois pour les demi-finales en Australie après 2008 et 2010. En 2008, il avait perdu en finale contre Novak Djokovic.


Sur le même sujet

Le Suisse Roger Federer, 2e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie en battant le Tchèque Tomas Berdych (20e) en trois set 7-6 (7/1), 6-3, 6-4, mercredi à Melbourne. Il affrontera le jeune Sud-Coréen Chung Hyeon, 21 ans, vendredi pour une place en finale.
Roger Federer file en demi-finale en vieil habitué.
Le n°1 mondial Novak Djokovic a dû livrer une âpre bataille de 4 h 32 face au Français Gilles Simon avant de l'emporter en cinq sets 6-3, 6-7 (1/7), 6-4, 4-6, 6-3, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, dimanche à Melbourne.
Gilles Simon a poussé Novak Djokovic à la limite. Mais le Français a cédé en cinq sets face au n°1 mondial qui se qualifie pour les quarts de finale.
Le Suisse Stan Wawrinka a fait s'envoler le rêve du Français Jo-Wilfried Tsonga de disputer une finale à Roland-Garros, en s'imposant vendredi en quatre sets 6-3, 6-7 (1), 7-6 (3), 6-4, dans des conditions rendues éprouvantes par la forte chaleur.
Switzerland's Stanislas Wawrinka hits a return to France's Jo-Wilfried Tsonga during their men's semi-final match of the Roland Garros 2015 French Tennis Open in Paris on June 5, 2015. AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET
La France et la Suisse sont à égalité au terme de la première journée de la finale de la Coupe Davis (1-1). Si Stan Wawrinka a dominé Jo-Wilfried Tsonga (6-1, 3-6, 6-3, 6-2) lors du premier match, Gaël Monfils a égalisé en disposant de Roger Federer (6-1, 6-4, 6-3).
Face à un Roger Federer visiblement diminué par sa blessure au  dos, Gaël Monfils