Changer d'édition

Viviani triple la mise au Giro, Drucker sixième, Gastauer chute en Californie
Et de trois succès, pour Elia Viviani sur ce 101e Giro d'Italia

Viviani triple la mise au Giro, Drucker sixième, Gastauer chute en Californie

Source: Twitter
Et de trois succès, pour Elia Viviani sur ce 101e Giro d'Italia
Sport 3 min. 18.05.2018

Viviani triple la mise au Giro, Drucker sixième, Gastauer chute en Californie

La 13e étape du 101 Tour d'Italie entre Ferrare et Nervesa della Battaglia (180 km) s'est conclue ce vendredi sur un sprint massif, où l'Italien Elia Viviani (Quick-Step Floors) s'est montré le plus rapide. Le Luxembourgeois Jempy Drucker (BMC) a décroché une belle sixième place.

L'Italien Elia Viviani (Quick-Step), revanchard, a remporté vendredi à Nervesa della Battaglia son troisième sprint victorieux depuis le départ. Le Britannique Simon Yates (Mitchelton) a gardé le maillot rose de leader à la veille de l'étape-clé du Monte Zoncolan.

A la peine la veille, Viviani (29 ans) a pris sa revanche. Il a enlevé son quatrième succès dans le Giro, son troisième cette année après ses succès en Israël, à Tel Aviv (2e étape) puis à Eilat (3e étape). Cette fois, le porteur du maillot cyclamen (classement par points) a devancé nettement l'Irlandais Sam Bennett, le vainqueur des deux autres sprints massifs du Giro. Le Néerlandais Danny Van Poppel a pris la troisième place devant l'Italien Sacha Modolo, en conclusion de cette étape de transition dans la plaine du Pô.

Bien placé dans l'emballage final, le Luxembourgeois Jempy Drucker (BMC) a lui signé la sixième place, juste derrière le Sud-Africain Ryan Gibbons (Dimension Data) et devant l'Italien Manuel Belletti (Androni).

L'échappée du jour (Irizar, Marcato, Vendrame, Tonelli, Zhupa) a été reprise à six kilomètres de la ligne installée à Nervesa della Battaglia, théâtre d'une bataille sanglante voici cent ans à la fin de la Grande Guerre.

La hiérarchie est restée inchangée en tête du Giro avant l'entrée en haute montagne.

Quant à Laurent Didier (Trek-Segafredo), il a fini au coeur du peloton, à la 96e place dans le même temps que le vainqueur. Au classement général, Didier occupe le 91e rang à 1h34'19", et Jempy Drucker pointe lui à la 145e place à 2h12'19".

Ce samedi, la 14e étape part de San Vito al Tagliamento pour rejoindre le sommet du Monte Zoncolan, au bout de 186 kilomètres. Quatre ascensions précèdent la montée finale, l'une des plus dures d'Europe, dans les Alpes carniques.

Tour de Californie: Gaviria mate encore Sagan, Gastauer victime d'une chute

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) s'est offert jeudi sa deuxième victoire d'étape dans le Tour de Californie 2018, en devançant une nouvelle fois au sprint le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe).

Comme lors de la première étape dimanche à Long Beach, Gaviria, 23 ans, a terminé devant l'Australien Caleb Ewan (Mitchelton), tandis que Sagan, détenteur du record de victoires d'étape dans l'épreuve (16), a dû se satisfaire une nouvelle fois de la troisième place. Il ne reste plus à Sagan, triple champion du monde en titre et vainqueur du dernier Paris-Roubaix, que deux étapes, dont la 7e et dernière samedi à Sacramento, pour agrandir sa collection de victoires dans la course par étapes la plus importante du calendrier américain.

Gaviria a placé son effort à 200 m de l'arrivée et a résisté au retour d'Ewan, le seul à pouvoir l'inquiéter. Comme lors des quatre précédentes étapes, une échappée de cinq coureurs s'est formée dès les premiers kilomètres. Stijn Vandenbergh (AG2R-La Mondiale), Michael Rice (Axeon), Ruben Companioni (Holowesko), son coéquipier Fabian Lienhard et Tanner Putt (UnitedHealthcare) ont compté jusqu'à 3'45" d'avance mais ils ont été repris à 18 km de l'arrivée.

Le classement général est inchangé avec l'Américain Tejay van Garderen (BMC), leader depuis son succès dans la 4e étape, devant le Colombien Egan Bernal (Sky), relégué à 23 secondes.

Marquez pas de chance pour Ben Gastauer: dans le final de cette cinquième étape, le Luxembourgeois (AG2R-La Mondiale) a été pris dans une chute survenue juste avant la zone des trois derniers kilomètres. Souffrant du coude et d'un genou il a terminé l'étape, mais il a perdu un peu plus de quatre minutes par rapport au vainqueur du jour, terminant à la 102e place à 4'20". Au classement général, le Schifflangeois est 46e à 16'44" de Van Garderen.

La victoire finale va se jouer ce vendredi lors de la 6e et avant-dernière étape, longue de 196,5 km avec cinq côtes, dont une de 2e catégorie à six kilomètres de l'arrivée au bord du lac Tahoe. «Cette 5e étape nous a permis, non pas de nous reposer, mais de nous détendre un petit peu», a expliqué Van Garderen. «L'étape de vendredi va être très intense, Bernal va tout faire pour me prendre le maillot jaune et je vais tout faire pour le garder», a prévenu le vainqueur du Tour de Californie 2013.


Sur le même sujet

Tour de Catalogne: Valverde taille patron, Jungels sixième au général
L'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), vainqueur sortant du Tour de Catalogne, a pris les commandes de l'épreuve en réglant au sprint un premier peloton mardi à Valls lors de la deuxième étape. Le Luxembourgeois Bob Jungels (Quick-Step Floors) occupe ce mardi soir la sixième place au classement général, à 12 secondes.
Cyclisme: Tour de Californie: Sagan coiffe Alaphilippe sur le poteau
Peter Sagan a privé le grand espoir du cyclisme français Julian Alaphilippe de la victoire dans le Tour de Californie pour trois secondes à l'issue de la huitième et dernière étape dimanche entre Los Angeles et Pasadena. Premier Luxembourgeois, Laurent Didier (Trek Factory Racing) termine à la 35e place du général alors que Jempy Drucker (BMC) est 64e.
Peter Sagan a enfin répondu aux attentes de ses employeurs, Julian Alaphillippe et Sergio Henao complètent le podium de ce Tour de Californie.
Cyclisme: Alaphilippe au sommet, Sagan en embuscade
Julian Alaphilippe a remporté l'étape-reine du Tour de Californie et s'est emparé du maillot jaune de leader samedi, mais Peter Sagan a réussi à limiter les dégâts et peut viser la victoire finale dimanche.
 Julian Alaphilippe s'est emparé du maillot jaune en remportant l'étape-reine du Tour de Californie.