Changer d'édition

Vitor Pereira: «L’US Esch prend un autre chemin»
Sport 2 min. 24.08.2018

Vitor Pereira: «L’US Esch prend un autre chemin»

Il pensait s'octroyer une année sabbatique après cinq saisons passées à Sandweiler. Vitor Pereira a cependant rebondi à l'US Esch.

Vitor Pereira: «L’US Esch prend un autre chemin»

Il pensait s'octroyer une année sabbatique après cinq saisons passées à Sandweiler. Vitor Pereira a cependant rebondi à l'US Esch.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 2 min. 24.08.2018

Vitor Pereira: «L’US Esch prend un autre chemin»

Après cinq saisons passées à Sandweiler, Vitor Pereira a dit stop. Entre une année sabbatique et reprendre l’US Esch, son coeur a parlé. «Je n’ai pas besoin du football pour vivre, mais entraîner me rend heureux », affirme-t-il. Une nouvelle ère s’ouvre à l’USE en visite à Mertert-Wasserbillig dimanche pour le compte de la 2e journée de PH.

Propos recueillis par Vincent Lommel

Vitor, votre investissement à Sandweiler fut colossal. Etait-ce pour vous le bon moment de partir?

On sait les difficultés financières rencontrées par le club qui, désormais, n’a plus la corde autour du cou. Et c’est tant mieux. Mais il y a eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de problèmes. J’ai énormément donné, et Sandweiler m’a aussi beaucoup donné: la balance est en équilibre. J’ai des amis là-bas, mais partir s’imposait pour recharger les batteries. Je devais opérer un choix: faire un break ou replonger immédiatement dans le bain? L’idée initiale était de me reposer...

Et vous avez tranché…

Le président de l’US Esch est un ami. Il m’a contacté.

Mais vous auriez aussi pu tout aussi bien refuser sa proposition. Pourquoi avoir accédé à sa demande?

Le projet est ambitieux. Le club est structuré. Les conditions de travail sont excellentes et l’effectif est, à 80%, identique à celui de 2017-2018. Mon passé d’ancien joueur professionnel peut aider le club. Dans une volonté de s’améliorer, de se professionnaliser, j’ai demandé à obtenir des caméras-vidéos, des pulsomètres et bien d’autres petites choses. Les dirigeants ont compris mon message. Ils ont fait le nécessaire.

Les joueurs ont décroché une seule victoire la saison passée (4 points sur 78). Quelle était l’ambiance lors de la reprise des entraînements?

Monter successivement en D1, en PH, puis en BGL Ligue était-il trop rapide? En tout cas, c’était mérité. À mon arrivée, et à tous les étages du club, le doute était perceptible. Il a fallu opérer un travail psychologique. L’effectif doit tirer profit de ce qui n’a pas marché en BGL Ligue pour rebondir.

Sera-t-il possible de jouer les premiers rôles en PH, et est-ce un impératif?

L’US Esch prend un nouveau chemin, avec tous les risques inhérents. Quelques jours avant le début du championnat dimanche passé, cinq garçons étaient encore en vacances. Cette façon de procéder est en contradiction avec un discours qui affirmerait que le club ambitionne de jouer la montée. Mon équipe est armée pour bagarrer en haut du classement, mais tout dépendra des blessés, des suspendus, des absents, etc. Monter n’est pas impératif.

Quels enseignements retirez-vous du partage (0-0) concédé contre Canach à domicile lors de la 1re journée?

Ce fut une rencontre hachée, avec d’innombrables arrêts de jeu. Notre adversaire était bien organisé dans le secteur défensif, et nous n'avons pas été capables de créer des situations offensives. La période de rodage est loin d’être terminée. Défier Mertert-Wasserbillig sur ses terres ce dimanche sera un bon test.

Le programme de la 2e journée de PH

Dimanche à 16 heures

FC 72 Erpeldange - Jeunesse Junglinster

FC Rodange 91 - Swift Hesperange

US Sandweiler - UN Kaërjéng 97

Blue Boys Mühlenbach - FC Mamer 32

Jeunesse Canach - Koeppchen Wormeldange

Union Mertert-Wasserbillig - US Esch

Dimanche à 18 heures

Atert Bissen - FC Wiltz 71


Sur le même sujet

Mário Ferreira (US Sandweiler): «La situation est difficile»
Mário Ferreira (57 ans) est l’homme à tout faire de l’US Sandweiler. Treizième du classement, son club de coeur n’a plus gagné depuis le... 16 septembre contre Erpeldange, ... un adversaire qu’il retrouve dimanche. «Nous pouvons encore accrocher les barrages, mais la situation est compliquée», fait-il remarquer.
Michaël Schenk (Wiltz): «Nous devons viser le Top 5»
«Vu le retard que nous accusons sur le trio de tête, il ne faut plus rêver de la BGL Ligue. L’objectif est une place dans le Top 5», assure Michaël Schenk, le président du FC Wiltz 71. Modeste huitième, Wiltz doit encore rencontrer Canach et Mertert-Wasserbillig avant la trêve.
38 Fussball FC Wiltz 71 am 12.10.2015 neue Spielfelder des FC Wiltz71 in Poetz Weidingen (Wegdichen) Michael SCHENK Praesident (ff)
Adis Civic (FC Wiltz): «Fini les blablas. Jouons!»
Pur produit du FC Wiltz 71, Adis Civic (23 ans) veut voir son club de cœur retrouver la BGL Ligue au plus vite. «Sa place est là et nulle part ailleurs», clame-t-il. Ravir les trois points à Kaërjéng ne sera pas chose facile, ce dimanche (18h).
Adis Civic (Wiltz #11)
/ Fussball Ehrenpromotion Luxemburg, 6. Spieltag, Saison 2017-2018 / 01.10.2017 /
FC Wiltz 71 - UN Kaerjeng 97 / 
Terrain am Poetz, Weidingen (Wiltz) /
Foto: Ben Majerus
Promotion d'Honneur: Donovan Bonet (CSG): «Je ne pense pas une seconde aux barrages»
Performant à domicile, médiocre en déplacement, le CS Grevenmacher (9e) alterne le chaud et le froid depuis la reprise en PH. Avec trois points d’avance sur les deux barragistes, Mondercange et Mamer, il n’est pas question de se la couler douce op Flohr. «Nous ne craignons personne», affirme Donovan Bonet (28 ans) qui est arrivé de Canach cet hiver.
Fussball Ehrenpromotion Canach Mamer 08.11.2015 Donovan Bonet (Canach 8) - Foto: Christian Kemp
Tirage au sort du 2e tour de la Coupe de Luxembourg: Le grand écart pour le Fola
Effectué jeudi au siège de la FLF, le tirage au sort du 2e tour de la Coupe de Luxembourg (32es de finale) marquant l'entrée en lice des clubs de BGL Ligue et de PH, a proposé un grand écart au Fola Esch, qui affrontera les Ardoisiers de Perlé, sociétaires de Division 3. Les 32 rencontres sont programmées au dimanche 18 septembre, sauf modifications éventuelles.
Der Pokal - Coupe de Luxembourg
/ Fussball Coupe de Luxembourg, Finale, Pokalfinale, Saison 2013-2014 / 23.05.2014 /
FC Differdingen 03 - F91 Duedelingen / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus