Changer d'édition

Victorieux 4-1, Genk dicte sa loi au Fola
Boris Nastic au duel avec Ken Corral. Genk s'est montré à nouveau supérieur au Fola.

Victorieux 4-1, Genk dicte sa loi au Fola

Photo: Fernand Konnen
Boris Nastic au duel avec Ken Corral. Genk s'est montré à nouveau supérieur au Fola.
Sport 1 3 min. 01.08.2018

Victorieux 4-1, Genk dicte sa loi au Fola

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Stefano Bensi a inscrit l'unique but de la campagne européenne du Fola

Sans surprise et malgré un onze de base renouvelé, le RC Genk a pris la mesure du Fola ce mercredi soir dans le cadre du 2e tour de qualification retour de l'Europa League.

Le match

Les deux entraîneurs avaient annoncé des changements par rapport à la rencontre aller et ils ont tenu parole. Cinq dans le onze de base eschois et sept dans le camp limbourgeois. Thomas Klasen et Philippe Clement en ont profité pour effectuer une large revue d'effectif en conditions réelles même si le score de la semaine dernière (0-5 en faveur du Racing) ne laissait planer aucun suspense sur le stade Mayrisch.

Comme il y a quelques jours, les Belges ont fait la différence en début de match. Après un quart d'heure, le tableau d'affichage indiquait deux buts d'avance en faveur des visiteurs grâce à Zhegrova (13e) et Heynen (16e). Plus rapides, plus précis, plus présents physiquement, les joueurs de Clement prenaient possession de la partie de terrain eschoise. Les dribbles de Benson, le gabarit de Gano ou la technique de Pietrowski posaient de sérieux soucis au secteur défensif du Fola régulièrement sous pression.

Si la mainmise était limbourgeoise, les locaux ont bien tenté de mettre le nez à la fenêtre. Une frappe de Kirch (5e) et un coup franc de Bensi (40e) ont inquiété Jackers, auteur d'une mauvaise relance mais que Hadji n'a pas pu mettre à profit (30e). Les deux gardiens ont d'ailleurs donné quelques sueurs froides à l'image de Cabral qui s'est montré hésitant dans ses relances au pied. 

Le scénario du second acte ne changeait pas. Genk dictait le rythme des débats avec un Zhegrova impressionnant d'aisance, passeur sur le but de Gano et chanceux sur une frappe déviée. Malgré la réduction du score de Bensi, bien servi dans l'axe par Sinani peu après l'heure de jeu, les Eschois ne pouvaient pas rivaliser avec leurs adversaires. Bensi (76e) et Corral (89e) donnaient un peu de réconfort aux supporters du club doyen. 

Mehdi Kirch face à Edon Zhegrova. Le Kosovar a été impliqué dans les quatre buts de son équipe.
Mehdi Kirch face à Edon Zhegrova. Le Kosovar a été impliqué dans les quatre buts de son équipe.
Photo: Fernand Konnen


L'homme du match

Edon Zhegrova. Auteur d'un doublé et passeur sur les deuxième et troisième réalisations des siens, le jeune Kosovar de 19 ans a posé quelques soucis à Kirch et à Pierrard quand il a permuté de flanc avec Benson. Précis dans ses relances, décisif dans ses accélérations, Zhegrova s'est régalé sur la pelouse eschoise.

Ils ont dit

Philippe Clement (Genk): "J'ai effectué de nombreux changements par rapport à l'aller et je suis très satisfait de la manière dont nos jeunes joueurs ont joué. La manière et la mentalité m'ont plu. Certains ont aussi joué à des postes inhabituels et ils m'ont donné beaucoup de satisfaction."

Thomas Klasen (Fola): "Comme à l'aller, nous avons encaissé deux buts dans le premier quart d'heure mais c'est la preuve que nous avons affronté un adversaire de qualité. Je suis heureux du but que nous avons inscrit en Coupe d'Europe. Cela récompense le travail de tout le groupe depuis six semaines."

Bruno Frere dans la défense limbourgeoise. Le Fola a fait preuve de bravoure mais il y avait une différence de niveau entre les deux équipes.
Bruno Frere dans la défense limbourgeoise. Le Fola a fait preuve de bravoure mais il y avait une différence de niveau entre les deux équipes.
Photo: Fernand Konnen

Fola - Genk 1-4

Stade Emile Mayrisch, pelouse en excellent état, arbitrage de M. Glova (SVK) assisté de MM. Ferenc et Pozor, 1.550 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Zhegrova (13e), 0-2 Heynen (16e), 0-3 Gano (59e), 1-3 Bensi (61e), 1-4 Zhegrova (63e).

Carton jaune: Klein (56e, accroche Benson) au Fola.

Corners: 4 (0+4) pour le Fola; 2 (1+1) pour Genk.

  • FOLA: Cabral; Pierrard, Klein (cap.) (77e Mura), Chrappan, Kirch (66e Koçur); Dikaba, Frere; Corral, Sinani, Bensi (82e Raposo); Hadji.

Joueurs non alignés: Hym, Muhamerovic, Mersch et Seydi.

Entraîneur: Thomas Klasen.

  • GENK: Jackers; Seigers, Wouters, Lucumi, Nastic; Heynen (66e Karelis), Seck (cap), Piotrowski; Benson, Gano, Zhegrova.

Joueurs non utilisés: Vukovic, Dewaest, Malinovskiy, Uronen, Pozuelo et Ndongala.

Entraîneur: Philippe Clement.



Sur le même sujet

Le Fola doit soigner sa sortie avant de penser au derby
La tentation de lâcher la proie pour l'ombre est grande pour le Fola à quatre jours des trois coups de la BGL Ligue et d'un derby qui l'attend à la Frontière. Le club doyen doit toutefois soigner sa sortie européenne face à Genk.
Stefano Bensi pourrait profiter du match retour pour retrouvr un statut de titulaire.
Gérard Mersch: «J'espère qu'on va changer de système»
La machine genkoise a essoré pas mal de joueurs du Fola au match aller. Gérard Mersch est sans doute l'un des éléments qui s'en est le mieux tiré. Une bouffée d'oxygène pour le Nordiste que les blessures n'ont pas épargné ces dernières saisons.
Leandro Trossard? Même pas peur! Gérard Mersch n'a fait aucun complexe au match aller.
En tenue de gala, Genk séduit et refroidit le Fola
Genk a rapidement enlevé tout suspense à ce deuxième tour qualificatif d'Europa League en envoyant le Fola au tapis en quelques minutes. Joueurs, les Eschois n'ont jamais baissé les bras. Mais il n'y avait rien à faire face à cette machine limbourgeoise.
Signé Malinovskyi! Le coup franc qui lance les Genkois tombe dès la troisième minute. Trop tôt!
Fola: de l'audace et du réalisme pour passer
Auteur d'un match nul (0-0) dans tous les sens du terme mercredi dernier à Esch, le Fola devra marquer à Mitrovica pour s'ouvrir le chemin du tour suivant. Une équation pas simple à résoudre, mais dans les cordes d'une équipe aux qualités offensives indéniables.
Klapp et Muharemovic peuvent mieux faire que la semaine dernière. Le Fola aura besoin de ses cadres pour performer à l'extérieur.