Changer d'édition

Utrecht - Differdange: on refait le match et on se projette vers l'avenir
Sport 3 min. 26.07.2013 Cet article est archivé

Utrecht - Differdange: on refait le match et on se projette vers l'avenir

Yannick Bastos a livré une énorme prestation sur son flanc droit, récompensée d'un but.

Utrecht - Differdange: on refait le match et on se projette vers l'avenir

Yannick Bastos a livré une énorme prestation sur son flanc droit, récompensée d'un but.
(Photos: AFP)
Sport 3 min. 26.07.2013 Cet article est archivé

Utrecht - Differdange: on refait le match et on se projette vers l'avenir

Les exploits des clubs luxembourgeois sur la scène continentale ne sont pas le fruit du hasard. Retour sur la performance differdangeoise et zoom avant sur un déplacement norvégien qui n'aura rien d'une promenade de santé, mais qui ne s'assimile pas non plus à un obstacle infranchissable.

(CN). Les exploits des clubs luxembourgeois sur la scène continentale ne sont pas le fruit du hasard. Retour sur la performance differdangeoise et zoom avant sur un déplacement norvégien qui n'aura rien d'une promenade de santé, mais qui ne s'assimile pas non plus à un obstacle infranchissable.

  • 1. Differdange mérite-t-il sa qualification?

Sans aucun doute. Sur les deux matches, les Differdangeois se sont procuré les occasions les plus franches. A l'image de cette frappe surpuissante d'Omer Bishevac sur l'équerre du but de Ruiter ce jeudi. Sur les 180 minutes, Utrecht a passé beaucoup plus de temps dans le camp differdangeois que l'inverse, mais les Néerlandais ont souvent paru agacés de ne pas trouver de solution pour faire sauter le verrou. Pourtant, Mulenga avait la clef, mais la deuxième ligne a plusieurs fois manqué de clairvoyance.

  • 2. Quel fut le tournant du match?

Le penalty provoqué par Omar Er Rafik et transformé par Geoffrey Franzoni. Il y a tout eu dans cette phase. Le petit crochet court de l'attaquant qui déstabilise à chaque fois un défenseur et surtout la frappe de l'arrière-droit differdangeois. On dit généralement qu'un penalty frappé à mi-hauteur dans le petit filet est inarrêtable pour un gardien. C'est vérifié. Ce retour dans la partie (3-2) des Differdangeois a coupé l'élan du FC Utrecht qui pensait avoir fait le plus difficile en trompant Weber. Le 3-3 assommant définitivement les Bataves.

  • 3. Le football luxembourgeois à la fête, est-ce un hasard?

Non. Des accidents de parcours, il y en aura toujours dans tous les sports. Mais ce n'est pas le cas ici. La Jeunesse et Differdange ont emmagasiné beaucoup d'expérience ces dernières années sur la scène continentale, prenant des claques avant d'en distribuer aussi. Un double match comme celui-ci, Differdange ne l'aurait probablement jamais gagné il y a trois ans. Mais Michel Le Flochmoan a un sens tactique aigu. Et un coaching très au-dessus de la moyenne. La stabilité de l'effectif differdangeois joue aussi un rôle important dans cette épopée. Weber, Franzoni, Bukvic, Jänisch, Bastos, Rodrigues, Ribeiro et Lebresne pour ne citer qu'eux, sont au club depuis plusieurs saisons et la cohésion se sent à chaque contre amorcé.

  • 4. Differdange peut-il passer l'obstacle Tromsö?

Oui. Quand on élimine Utrecht, on peut prétendre se qualifier aux dépens d'une équipe qui n'a pas un grand passé européen et qui s'est qualifiée dans la douleur en perdant notamment à l'Inter Bakou (0-1) après été avoir copieusement dominé. Maintenant, il ne faut pas inverser les rôles. Les Norvégiens seront favoris pour plusieurs raisons. Primo, ce sont des professionnels en plein championnat (ils sont neuvièmes avec 20 points en seize matches). Secundo, le retour de manivelle guette Differdange. Les joueurs ont déjà beaucoup tiré sur l'élastique. Physiquement, les organismes sont éprouvés par les efforts répétés et la chaleur. Differdange peut rêver d'un nouvel exploit, mais gare au retour à la réalité en BGL Ligue!


Sur le même sujet

Jean-Philippe Caillet a toujours été convaincu que la qualification était à la portée des Differdangeois malgré les trois buts encaissés coup sur coup. Il loue la mentalité exemplaire du groupe!