Changer d'édition

US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal
Sport 5 min. 05.09.2016

US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal

Lucas Pouille avait commencé l'année au 78e rang mondial. Après sa victoire contre Nadal, il va disputer son deuxième quart de finale de Grand Chelem.

US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal

Lucas Pouille avait commencé l'année au 78e rang mondial. Après sa victoire contre Nadal, il va disputer son deuxième quart de finale de Grand Chelem.
Photo: AFP
Sport 5 min. 05.09.2016

US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
A seulement 22 ans, Lucas Pouille a réussi dimanche un exploit majeur dont ne font que rêver la plupart des autres joueurs professionnels: il a épinglé à son tableau de chasse l'ancien n°1 mondial Rafael Nadal en huitième de finale de l'US Open.

(AFP) - A seulement 22 ans, Lucas Pouille a réussi dimanche un exploit majeur dont ne font que rêver la plupart des autres joueurs professionnels: il a épinglé à son tableau de chasse l'ancien n°1 mondial Rafael Nadal en huitième de finale de l'US Open.

Dans le plus grand stade de tennis du monde, l'imposant Arthur Ashe Stadium, qu'il découvrait, dans une ambiance surchauffée qui ne l'a pas intimidé, Pouille a décroché "la plus belle victoire de (sa) carrière".

Au terme de quatre heures d'un match d'une rare intensité, souvent étouffant et même irréel, le grand espoir français a terrassé l'un des plus beaux palmarès du tennis mondial en cinq sets 6-1, 2-6, 6-4, 3-6, 7-6 (8/6).

A 30 ans, tout juste revenu d'une blessure à un poignet qui l'a privé de compétition pendant deux mois, Nadal n'est certes plus l'indiscutable roi du tennis mondial qu'il était encore en 2010 lorsqu'il avait remporté trois des quatre tournois du Grand Chelem de l'année.

Mais l'Espagnol, 5e mondial, reste un sacré client: avant d'arriver à New York, il s'est ainsi offert à Rio le titre olympique en double avec son compatriote Marc Lopez et atteint le dernier carré du tournoi de simple.

Et ses trois premiers matches à "Flushing" avaient viré à la démonstration avec seulement vingt petits jeux abandonnés à ses adversaires.

Dans le même temps, Pouille avait dû batailler aux deuxième et trosiième tours pendant cinq sets face au Suisse Marco Chiudinelli, puis à l'Espagnol Roberto Bautista.

"Il m'avait découpé"

Pire, le natif de Grande-Synthe (Nord), né d'un père français et d'une mère finlandaise qui se sont rencontrés en Angleterre lors de leurs études respectives, restait sur une cuisante expérience face à Nadal lors d'un match d'entraînement.

"Il m'avait découpé 6-1, 6-2 ou 6-3 (...) j'en avais fait mon favori pour le titre", a-t-il rappelé après sa victoire, la première contre un joueur du top 5 mondial.

Mais Pouille a asphyxié d'entrée Nadal qui a concédé le premier set en seulement 28 minutes. "Rafa" a certes égalisé à une manche partout, mais il est retombé dans ses travers et a concédé le troisième set à un Pouille sans complexe et multipliant les coups gagnants.

Le nonuple vainqueur de Roland Garros pensait avoir fait le plus difficile en enlevant le quatrième set et en prenant dans la foulée dès le début de la dernière manche le service du 25e mondial.

Mené 2-4, Pouille qui dispute à New York seulement son douzième tournoi du Grand Chelem, est revenu dans le set: c'est même lui qui a fait craquer dans le jeu décisif Nadal en l'écoeurant avec sa solidité mentale et sa justesse tactique, les points forts habituels du Majorquin.

Première française en Grand Chelem

Pouille aurait pu paniquer quand il a gaspillé trois balles de match et vu "Rafa" revenir à sa hauteur, mais l'Espagnol a envoyé une attaque de coup droit dans le filet. Il s'est ensuite offert la victoire avec un énième coup droit qui a flirté avec les lignes, avant de s'effondrer de tout son long, comme assommé par son exploit.

"Je n'ai jamais perdu espoir, parce qu'il est comme tous les autres joueurs, il ressent aussi la pression. Après la balle de match, je me suis juste dit +Ca y est, tu l'as fait+", a-t-il glissé.

Celui qui avait commencé l'année au 78e rang mondial, va disputer son deuxième quart de finale de Grand Chelem en moins de deux mois, après Wimbledon.

Son prochain adversaire n'est pas un inconnu: il s'agit de Gaël Monfils, le Français en forme de l'été, 12e mondial après avoir remporté le tournoi de Washington, atteint les demi-finales à Toronto et les quarts de finale du tournoi olympique.

"J'aurais préféré affronter un étranger, mais je vais essayer de me qualifier pour ma première demie (....) Je ne m'attends pas à un match facile, mais je suis en bonne forme, cela va être un grand match", a promis Pouille.

Cette septième journée, suivie en tribunes par Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, a tourné au triomphe pour les Bleus: après la victoire de Jo-Wilfried Tsonga face à l'Américain Jack Sock, ils seront trois en quarts de finale, du jamais-vu en Grand Chelem depuis le début de l'ère Open en 1968.    

Djokovic balaye Edmund

Le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic a dominé le Britannique Kyle Edmund (n°84) en trois sets 6-2, 6-1, 6-4, en 8e de finale de l'US Open, dimanche.

En quarts de finale, le Serbe sera opposé au Français Jo-Wilfried Tsonga, 11e mondial, vainqueur plus tôt de l'Américain Jack Sock.

"Cela fait du bien de jouer un match complet après avoir eu des deuxième et troisième tours bizarres", a-t-il reconnu.

Djokovic avait très peu joué depuis le début du tournoi new-yorkais avec le forfait de son adversaire du deuxième tour, le Tchèque Jiri Vesely, et l'abandon au troisième tour du Russe Mikhail Youzhny après seulement six jeux.

"J'ai bien débuté ce match avec beaucoup d'intensité, je suis content de mes deux premiers sets, j'ai fait ce qu'il fallait faire", a-t-il poursuivi

"Cela va être difficile contre Jo (Wilfried Tsonga), il joue très bien en ce moment, on dispute toujours des beaux matches l'un contre l'autre", a insisté "Djoko".    

Dans le tableau féminin, l'Italienne Roberta Vinci, finaliste de l'US Open 2015, est venue à bout de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko, 99e mondiale, 7-6 (7/5), 6-2. Sa prochaine adversaire sera l'Allemande Angelique Kerber (n°2) qui a battu la Tchèque Petra Kvitova (n°16) 6-3, 7-5.

La Danoise Caroline Wozniacki, ancienne n°1 mondiale tombée à la 74e place du classement WTA, a mis fin au parcours de l'Américaine Madison Keys (n°8) 6-3, 6-4. Au prochain tour, elle sera opposée à une autre surprise du tournoi féminin, la Lettone Anastasija Sevastova.

La 48e mondiale qui a mis sa carrière entre parenthèses entre 2013 et 2015, a dominé plus tôt la Britannique Johanna Konta (n°14) 6-4, 7-5.    


Sur le même sujet

Open d'Australie: Sharapova stoppe Wozniacki, Federer se balade
La Russe Maria Sharapova, ex-n°1 mondiale aujourd'hui 30e, a éliminé la tenante du titre et n°3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki, en trois sets 6-4, 4-6, 6-3 au troisième tour de l'Open d'Australie, vendredi à Melbourne. Roger Federer s'est quant à lui promené face à l'Américain Taylor Fritz (50e), surclassé en trois sets 6-2, 7-5, 6-2.
Russia's Maria Sharapova celebrates her victory against Denmark's Caroline Wozniacki after their women's singles match on day five of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 18, 2019. (Photo by DAVID GRAY / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
Tournoi de Roland Garros: Murray - Wawrinka et Thiem - Nadal en demi-finales
Le Britannique Andy Murray, n°1 mondial, a dominé en quatre sets le Japonais Kei Nishikori (n°8), et affrontera vendredi en demi-finale le Suisse Stanislas Wawrinka (n°3), qui s'est facilement débarrassé du Croate Marin Cilic en trois sets. L'Autrichien Dominic Thiem (n°7) a lui surclassé le tenant du titre, le Serbe Novak Djokovic (n°2).
Britain's Andy Murray returns the ball to Japan's Kei Nishikori during their tennis match at the Roland Garros 2017 French Open on June 7, 2017 in Paris.  / AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON
US Open: Nishikori ramène Murray sur terre
Andy Murray, vainqueur tour à tour à Wimbledon et du titre olympique à Rio, est tombé face au Kei Nishikori 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, en quarts de finale de l'US Open, mercredi. En demi-finale, le Japonais affrontera le Suisse Stan Wawrinka.
Kei Nishikori a mis fin au formidable été d'Andy Murray. Le Japonais s'est qualifié pour le dernier carré de Flushing Meadows.
US Open: Monfils, le dernier espoir français
Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.
Sep 6, 2016; New York, NY, USA; Gael Monfils of France hits a forehand between his legs against Lucas Pouille of France (not pictured) on day nine of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Monfils won 6-4, 6-3, 6-3. Mandatory Credit: Geoff Burke-USA TODAY Sports