Changer d'édition

US Open: Nishikori et Osaka, la touche nipponne
Naomi Osaka est la première Japonaise à se hisser dans le dernier carré en tournoi majeur depuis 22 ans

US Open: Nishikori et Osaka, la touche nipponne

Photo: AFP
Naomi Osaka est la première Japonaise à se hisser dans le dernier carré en tournoi majeur depuis 22 ans
Sport 4 min. 06.09.2018

US Open: Nishikori et Osaka, la touche nipponne

Les Japonais Kei Nishikori, chez les Messieurs, et Naomi Osaka, côté féminin, se sont qualifiés pour les demi-finales de l'US Open en venant à bout respectivement du Croate Marin Cilic, et de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko mercredi à New York.

(AFP). - La Japonaise Naomi Osaka (19e) s'est qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem, à vingt ans, en surclassant l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (36e) en deux sets 6-1, 6-1 en moins d'une heure. Osaka est la première Japonaise à se hisser dans le dernier carré en tournoi majeur depuis 22 ans. En 1996, Kimiko Date avait atteint ce stade de la compétition à Wimbledon.

Osaka comme Tsurenko (29 ans) disputaient mercredi leur premier quart de finale en tournoi majeur.  «J'étais en panique à l'intérieur, mon corps tout entier tremblait mais j'ai bien joué», a raconté Osaka, qui a accueilli sa qualification pour le dernier carré sans émotion apparente, deux jours après avoir fondu en larmes après le succès qui lui avait ouvert les portes des quarts de finale.

La jeune Japonaise, qui a entamé la saison autour de la 70e place mondiale, s'est révélée au printemps sur ciment américain en s'offrant le tournoi d'Indian Wells puis en battant Serena Williams au premier tour à Miami.

En dominant l'Espagnole Carla Suarez Navarro (24e) en deux sets 6-4, 6-3, l'Américaine Madison Keys (23 ans, 14e), finaliste sortante, affrontera Naomi Osaka  pour une place en finale.

Sous les lumières du court Arthur-Ashe, elle n'a jamais perdu son service, malgré deux balles de break obtenues par Suarez, et s'est emparée de celui de l'Espagnole une fois par set pour s'imposer en moins d'1h30.

Avec sa demi-finale à Roland-Garros en juin, Keys a atteint, au moins, le dernier carré dans trois des quatre tournois du Grand Chelem. Seul celui de Wimbledon résiste encore à son jeu puissant : son meilleur résultat sur le gazon londonien est un quart de finale en 2015.

Keys et Osaka se sont déjà rencontrées à trois reprises. A chaque fois, c'est l'Américaine qui s'est imposée. Au troisième tour de l'US Open 2016, elle avait été menée 5-1 par la Japonaise dans le set décisif avant de l'emporter au jeu décisif.

Djokovic sur la route de Nishikori

Chez les Messieurs, le Japonais Kei Nishikori, ex-n°4 mondial aujourd'hui 19e, s'est qualifié pour les demi-finales en venant à bout du Croate Marin Cilic, n°7 mondial, en cinq sets (2-6, 6-4, 7-6 (5), 4-6, 6-4) après plus de quatre heures de match.

A 28 ans, Nishikori, battu par Cilic en finale à Flushing Meadows en 2014, atteint sa troisième demie en Grand Chelem, la première depuis son retour d'une blessure et d'une opération au poignet droit, qui l'ont éloigné six mois du circuit, d'août 2017 à février dernier.

Le Japonais affrontera pour une place en finale l'ex-n°1 mondial Novak Djokovic, qui s'est qualifié en battant l'Australien John Millman (55e), tombeur surprise de Roger Federer au tour précédent, en trois sets (6-3, 6-4, 6-4) mais près de trois heures.

Victorieux de Marin Cilic en quart, le Japonais Kei Nishikori affrontera le Serbe Novak Djokovic en demi-finale de l'US Open
Victorieux de Marin Cilic en quart, le Japonais Kei Nishikori affrontera le Serbe Novak Djokovic en demi-finale de l'US Open
Photo: AFP

Une fois de plus, la reine de la soirée sur le court Arthur-Ashe a été l'humidité. Si envahissante - d'un taux supérieur à 75% - qu'à 2-2 dans le deuxième set, alors qu'il n'y avait pas de changement de côté, Millman, imbibé de la casquette aux baskets, a quitté le court quelques instants, avec la bénédiction de «Djoko», ravi de bénéficier d'un moment de répit, pour se changer de la tête aux pieds.

Des conditions météo qui n'ont pas favorisé un tennis de haut niveau, malgré quelques points spectaculaires. Au différentiel points gagnants/fautes directes, les deux joueurs sont largement déficitaires (30 pour 53 pour Djokovic, 24 pour 46 pour Millman). Et Djokovic s'est surtout distingué par sa quantité d'occasions non transformées : sur vingt balles de break qu'il s'est procurées, il n'en a converti que quatre !

Mais l'essentiel est là pour le Serbe de 31 ans, en quête d'un quatorzième trophée en Grand Chelem qui lui permettrait d'égaler Pete Sampras, moins de deux mois après son sacre de la renaissance à Wimbledon, venue refermer deux ans de vicissitudes, entre coude douloureux et tête en vrac.

«Il m'a sérieusement bousculé, le match a duré presque trois heures, c'est vraiment un combattant exceptionnel», a estimé «Djoko». «On s'est tous les deux battu avec les conditions, on transpirait beaucoup, on a beaucoup changé de tee-shirts, ça fait plusieurs fois depuis le début du tournoi que c'est de la survie sur le court», a-t-il ajouté.

Absent de l'US Open il y a un an, Djokovic s'y est désormais hissé dans le dernier carré lors de ses onze dernières apparitions. A 29 ans, Millman a, lui, atteint la deuxième semaine en Grand Chelem pour la toute première fois de sa carrière.

L'affiche de la première demi-finale est déjà connue: le n°3 mondial Juan Martin del Potro défiera le n°1 mondial Rafael Nadal.


Sur le même sujet

Après Wimbledon, le phénix Djokovic plane sur New York
Après Wimbledon, New York: moribond il y a trois mois, Novak Djokovic a donné une dimension encore plus spectaculaire à son renouveau en s'offrant le trophée de l'US Open aux dépens du n°3 mondial Juan Martin Del Potro dimanche.
Novak Djokovic a retrouvé ce matin le podium du ranking mondial. Le Serbe pointe au troisième rang.
US Open: Nishikori ramène Murray sur terre
Andy Murray, vainqueur tour à tour à Wimbledon et du titre olympique à Rio, est tombé face au Kei Nishikori 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, en quarts de finale de l'US Open, mercredi. En demi-finale, le Japonais affrontera le Suisse Stan Wawrinka.
Kei Nishikori a mis fin au formidable été d'Andy Murray. Le Japonais s'est qualifié pour le dernier carré de Flushing Meadows.