Changer d'édition

US Open: Nadal s'en sort en cinq sets et 4h49' contre Thiem
Quel combat pour Rafael Nadal, victorieux de Dominic Thiem en quart de finale à l'US Open

US Open: Nadal s'en sort en cinq sets et 4h49' contre Thiem

Photo: AFP
Quel combat pour Rafael Nadal, victorieux de Dominic Thiem en quart de finale à l'US Open
Sport 4 min. 05.09.2018

US Open: Nadal s'en sort en cinq sets et 4h49' contre Thiem

Le n°1 mondial et tenant du trophée Rafael Nadal a arraché sa qualification pour les demi-finales de l'US Open en venant à bout de l'Autrichien Dominic Thiem (n°9), après un combat de 4h49' en cinq sets 0-6, 6-4, 7-5, 6-7 (4), 7-6 (5), mercredi à New York.

(AFP). -  Les deux hommes, qui ont bataillé jusqu'à plus de deux heures du matin, ont joué le match le plus long de l'édition 2018 du tournoi. Le Majorquin, en quête d'un quatrième trophée à Flushing Meadows et d'un 18e en Grand Chelem, sera opposé au n°3 mondial Juan Martin Del Potro pour une place en finale, comme il y a un an.

Thiem est entré dans la partie tambour battant. Après 24 minutes seulement, en pleine réussite - 13 coups gagnants pour 2 fautes directes -, il infligeait à l'Espagnol son premier 6-0 depuis mars 2017.

S'il a logiquement baissé de rythme ensuite, pendant que Nadal prenait lui ses marques, l'Autrichien a dans un premier temps payé sa fébrilité dans les moments cruciaux. Il a craqué une première fois alors qu'il servait pour rester dans le deuxième set, à 5-4. Une autre quand il servait cette fois pour mener deux manches à une (5-4). Encore une fois deux jeux plus tard, à 6-5. Enfin dans le quatrième set, dans lequel il a compté un break d'avance (3-1), a laissé filer trois balles de double break et n'a pas non plus converti une balle de 6-5, service à suivre.

Longtemps intraitable

Mais Thiem a corrigé le tir in extremis quand il s'est retrouvé à deux points de la défaite dans cette quatrième manche (6-5, 30-30), longue de plus d'1h20', qu'il a finalement arrachée au tie-break.

Et il s'est longtemps montré intraitable dans le set décisif, malgré les occasions obtenues par Nadal (deux balles de break à 2-2, 0-40 à 5-5).

Mais c'est Thiem qui, au bout de l'effort et de la nuit, a frappé un ultime smash très loin des limites du court, dans le jeu décisif.

Comme en 2017, le n°1 mondial affrontera Del Potro vendredi en demi-finales. Le grand Argentin s'est qualifié dans l'après-midi aux dépens de l'Américain John Isner (11e) (6-7 (5), 6-3, 7-6 (4), 6-2).

Après une telle débauche d'énergie - ajoutée à deux combats déjà éprouvants aux tours précédents, contre Khachanov et Basilashvili - s'impose la question de l'état physique de Rafa. En particulier celui de son genou droit, qui grince régulièrement en fin de saison.

Serena Williams à deux marches d'un... 24e sacre

Deux matches: c'est ce qui sépare Serena, 23 couronnes majeures à son palmarès, du record absolu de sacres en Grand Chelem détenu par Margaret Court.

De retour à Flushing Meadows un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia, la cadette des soeurs Williams (36 ans) a éjecté la dernière survivante du top 10, la n°8 mondiale Karolina Pliskova, 6-4, 6-3 en quart de finale.

Contre la Tchèque, Serena a très mal entamé la partie en multipliant les fautes directes (plus d'une quinzaine dans les cinq premiers jeux), sous les yeux de sa soeur Venus. Mais après avoir écarté trois balles de double break, elle s'est mise à remplacer les erreurs par des points gagnants. Au point de signer une série de huit jeux consécutifs, de 2-4 dans le premier set à 4-0 dans le second.

La rage de vaincre de Serena Williams, demi-finaliste et en route pour un 24e titre en Grand Chelem
La rage de vaincre de Serena Williams, demi-finaliste et en route pour un 24e titre en Grand Chelem
Photo: AFP

La star américaine, 26e mondiale mais tête de série n°17, n'a laissé filer qu'une manche pour rallier le dernier carré, en huitièmes de finale face à l'Estonienne Kaia Kanepi (44e). Depuis son retour sur le circuit début mars, six mois après sa maternité, elle a connu des hauts - finale à Wimbledon - et des bas - défaite la plus sèche de sa carrière, 6-1, 6-0, contre la Britannique Johanna Konta début août à San José et forfait avant les huitièmes de finale à Roland-Garros.

Pour une place en finale, Serena affrontera la Lettonne Anastasija Sevastova (18e). Opposée à la lauréate sortante Sloane Stephens à la mi-journée, la joueuse balte s'est mieux accommodée d'une nouvelle journée de chaleur accablante à New York que l'Américaine de 25 ans, affaiblie par une sinusite et battue 6-2, 6-3.

«Mentalement, physiquement, je n'y étais pas. Et la chaleur n'a rien arrangé», a résumé la n°3 mondiale, la seule joueuse du Top 5 à avoir dépassé le troisième tour à Flushing Meadows.

«C'était un match très physique, c'était difficile de jouer, il fait tellement chaud dans le stade», a confirmé Sevastova, déjà tombeuse au tour précédent de la n°7 mondiale, l'Ukrainienne Elina Svitolina.

Battue au même stade du tournoi new-yorkais par Stephens il y a un an, la Lettonne a fait d'une pierre deux coups: elle a pris sa revanche, et, à 28 ans, s'est qualifiée pour sa toute première demi-finale en Grand Chelem. Jusque-là, elle avait plafonné en quarts de finale deux fois, toutes à l'US Open (2016 et 2017)


Sur le même sujet

Roland-Garros: Nadal - Thiem en finale, Molinaro battue en double
Eliminée en quart de finale en simple, Eléonora Molinaro (17 ans) s'est fait sortir en demi-finale du double, ce vendredi dans les rangs juniors à Roland Garros, battue au set décisif (3-6, 6-1, 8-10) avec sa coéquipière danoise Clara Tauson par la paire japonaise Yuki Naito - Naho Sato.
Spain's Rafael Nadal reacts during his men's singles semi-final match against Argentina's Juan Martin del Potro on day thirteen of The Roland Garros 2018 French Open tennis tournament in Paris on June 8, 2018. / AFP PHOTO / Christophe ARCHAMBAULT
US Open: Del Potro retrouve la lumière
Malade et au bord de la défaite après avoir sèchement perdu les deux premiers sets, l'Argentin Juan Martin del Potro a réussi à renverser l'Autrichien Dominic Thiem au terme d'un 8e de finale de l'US Open spectaculaire et épique, lundi.
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 04: Juan Martin del Potro of Argentina celebrates after defeating Dominic Thiem of Austria in their fourth round Men's Singles match on Day Eight of the 2017 US Open at the USTA Billie Jean King National Tennis Center on September 4, 2017 in the Flushing neighborhood of the Queens borough of New York City.   Matthew Stockman/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
US Open: Nishikori ramène Murray sur terre
Andy Murray, vainqueur tour à tour à Wimbledon et du titre olympique à Rio, est tombé face au Kei Nishikori 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, en quarts de finale de l'US Open, mercredi. En demi-finale, le Japonais affrontera le Suisse Stan Wawrinka.
Kei Nishikori a mis fin au formidable été d'Andy Murray. Le Japonais s'est qualifié pour le dernier carré de Flushing Meadows.
US Open: Monfils, le dernier espoir français
Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.
Sep 6, 2016; New York, NY, USA; Gael Monfils of France hits a forehand between his legs against Lucas Pouille of France (not pictured) on day nine of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Monfils won 6-4, 6-3, 6-3. Mandatory Credit: Geoff Burke-USA TODAY Sports
Tennis / US Open: Tsonga laisse passer sa chance
Jo-Wilfried Tsonga a subi la loi d'Andy Murray en 8e de finale de l'US Open au cours d'une rencontre où le n°1 français a manqué plusieurs occasions de déstabiliser, voire mieux, son adversaire.
Jo-Wilfried Tsonga avait les arguments pour inquiéter Andy Murray, mais le Manceau n'a pas saisi sa chance quand elle s'est présentée