Changer d'édition

US Open: Monfils, le dernier espoir français
Gaël Monfils est dans une forme resplendissante mais c'est Novak Djokovic qui s'annonce en demi-finale.

US Open: Monfils, le dernier espoir français

Photo: AFP
Gaël Monfils est dans une forme resplendissante mais c'est Novak Djokovic qui s'annonce en demi-finale.
Sport 5 min. 07.09.2016

US Open: Monfils, le dernier espoir français

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.

(AFP) - Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.

Après deux tentatives ratées, en 2010 et 2014 - où il s'était offert une balle de match contre Roger Federer -, Monfils a décroché son billet pour sa première demi-finale à Flushing Meadows, la deuxième de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem, après Roland Garros en 2008.

Le n°2 français n'a pas fait de sentiments (6-4, 6-3, 6-3) face à Pouille, son jeune compatriote, auteur en huitième de finale d'un retentissant exploit contre l'ancien n°1 mondial Rafael Nadal.

Après trois matches de suite en cinq sets, le Nordiste, 25e mondial à 22 ans, n'avait plus les armes pour inquiéter son aîné qui, à 30 ans, n'a peut-être jamais été aussi fort.

Même l'interruption d'une vingtaine de minutes pendant la deuxième manche pour permettre la fermeture du toit rétractable du Arthur Ashe Stadium, n'a pas permis au grand espoir du tennis français de reprendre ses esprits.

"Je n'avais pas l'énergie que j'aurais aimé avoir. Je m'y attendais: après le match contre Rafa (Nadal remporté en cinq sets dimanche), j'étais très, très fatigué", a concédé Pouille.

"Un des quatre meilleurs du monde"

Il a commis 44 fautes directes quand Monfils s'est montré d'une sérénité à toute épreuve (34 coups gagnants), notamment au service (13 aces, 63% de première balles).

"Gaël a été vraiment très bon, notamment au service (...) Il est peut-être dans la meilleure forme de sa carrière. Quand il est dans cet état d'esprit et dans cette forme, c'est un des quatre meilleurs joueurs du monde", a apprécié Pouille.

L'intéressé est plus laconique et refuse de s'emballer: "Je me sens bien, mais le tournoi n'est pas fini", a prévenu Monfils qui n'a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi.

Face à lui se dresse maintenant l'ogre Djokovic qu'il n'a jamais battu en douze confrontations, la dernière en demi-finale du Masters 1000 de Toronto en juillet (6-3, 6-2).

"C'est le meilleur, un grand champion qui fait preuve d'une incroyable constance, d'une qualité de balle rare", a apprécié le Parisien.

Djokovic aura d'autant plus les faveurs des pronostics qu'il a atteint le dernier carré en ayant disputé seulement deux matches en intégralité.

Après le forfait de Jiri Vesely au deuxième tour et l'abandon de Mikhail Youzhny en cours de match au tour suivant, son quart de finale s'est arrêté après deux manches.

Touché au genou gauche dès le début du deuxième set, Tsonga, le troisième Français qualifié pour les quarts - un exploit inédit en Grand Chelem depuis le début de l'ère Open, en 1968 - a préféré jeter l'éponge alors qu'il était mené 3-6, 2-6.

Tsonga incertain pour Zadar

"J'ai ressenti comme un flash sur le tendon rotulien (du genou gauche) au premier point du deuxième set, j'ai fait un service, je me suis étendu sur une volée. La douleur ne s'est pas calmé, c'est allé en empirant", a-t-il regretté.

Pour la troisième fois de sa carrière, "JWT" échoue aux portes du dernier carré à l'US Open, le seul tournoi du Grand Chelem où il n'a jamais encore disputé de demi-finales.

"Si je veux aller au bout en Grand Chelem, il faut que je trouve les raisons de ce problème, ce n'est pas la première fois que cela m'arrive", a-t-il noté.

"C'est peut-être un problème technique sur mon service, je ne pousse que sur une seule jambe et mon genou me dit qu'il y a trop de pression", a avancé le Manceau.

Sélectionné pour la demi-finale de la Coupe Davis contre la Croatie, du 16 a 18 septembre, Tsonga ne sait pas s'il pourra être à Zadar: il va faire des examens à son retour en France.

Angelique Kerber a mis du temps à caler son jeu avant d'écraser Roberta Vinci lors du deuxième set.
Angelique Kerber a mis du temps à caler son jeu avant d'écraser Roberta Vinci lors du deuxième set.
Photo: AFP

Kerber sans pitié

Dans le tournoi féminin, la n°2 mondiale Angelique Kerber a décroché son billet pour le dernier carré de l'US Open face à l'Italienne Roberta Vinci 7-5, 6-0.

Elle a montré deux visages: elle a d'abord été laborieuse, avant de balayer la huitième joueuse mondiale.

Dans le premier set, c'est Vinci, finaliste malheureuse de l'édition 2015, qui a trouvé l'ouverture la première en prenant le service de son adversaire pour mener 5-4, mais elle n'a pas réussi à concrétiser.    

Kerber, 28 ans, a aussitôt égalisé et haussé son niveau pour empocher la première manche. Elle a ensuite complétement dominé les débats ne laissant plus que cinq petits points à Vinci sur son service.

"C'est toujours difficile de jouer contre Roberta, surtout ici où elle a atteint la finale l'an dernier, j'ai fait beaucoup d'erreurs dans le premier set", a déclaré l'Allemande.

"Je suis très contente de m'être imposée en deux sets, c'est important à mes yeux", a souligné la lauréate de l'Open d'Australie qui sera opposée au prochain tour à la Danoise Caroline Wozniacki, 74e mondiale, qui a sorti la Lettone Anastasija Sevastova (48).

Depuis sa défaite en demi-finales de l'édition 2011 contre l'Australienne Samantha Stosur, elle n'avait plus dépassé les 8e de finale du tournoi new-yorkais.

En 2016, elle a disputé deux des trois finales des tournois du Grand Chelem, à chaque fois contre la n°1 mondiale Serena Williams, s'imposant à Melbourne face à l'Américaine mais s'inclinant à Wimbledon en juillet.

Si elle remporte le titre samedi, Kerber délogera Williams de la première place au classement WTA qu'elle occupe sans discontinuité depuis février 2013.

"Je me concentre juste sur mon prochain match, j'essaie de rester dans le moment présent", a-t-elle insisté.

Williams affrontera en quarts de finale ce mercredi la Roumaine Simona Halep, cinquième mondiale. Le dernier quart de finale opposera la Tchèque Kristina Pliskova à la Croate Ana Konjuh.    


Sur le même sujet

Open d'Australie: Sharapova stoppe Wozniacki, Federer se balade
La Russe Maria Sharapova, ex-n°1 mondiale aujourd'hui 30e, a éliminé la tenante du titre et n°3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki, en trois sets 6-4, 4-6, 6-3 au troisième tour de l'Open d'Australie, vendredi à Melbourne. Roger Federer s'est quant à lui promené face à l'Américain Taylor Fritz (50e), surclassé en trois sets 6-2, 7-5, 6-2.
Russia's Maria Sharapova celebrates her victory against Denmark's Caroline Wozniacki after their women's singles match on day five of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 18, 2019. (Photo by DAVID GRAY / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
US Open: Nishikori ramène Murray sur terre
Andy Murray, vainqueur tour à tour à Wimbledon et du titre olympique à Rio, est tombé face au Kei Nishikori 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, en quarts de finale de l'US Open, mercredi. En demi-finale, le Japonais affrontera le Suisse Stan Wawrinka.
Kei Nishikori a mis fin au formidable été d'Andy Murray. Le Japonais s'est qualifié pour le dernier carré de Flushing Meadows.
US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal
A seulement 22 ans, Lucas Pouille a réussi dimanche un exploit majeur dont ne font que rêver la plupart des autres joueurs professionnels: il a épinglé à son tableau de chasse l'ancien n°1 mondial Rafael Nadal en huitième de finale de l'US Open.
Sept 4, 2016; New York, NY, USA;     Lucas Pouille of France after beating Rafael Nadal of Spain on day seven of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Mandatory Credit: Robert Deutsch-USA TODAY Sports
Tennis / US Open: Une finale entre Italiennes et un classique Federer-Djokovic
L'Italienne Roberta Vinci a signé un exploit ce vendredi en disposant de Serena Williams 2-6, 6-4-6-4. En finale, elle rencontrera sa compatriote Flavia Pennetta qui s'est qualifiée en battant la n°2 mondiale, la Roumaine Simona Halep, en deux sets 6-1, 6-3. Chez les messieurs, Novak Djokovic et Roger Federer ont expédié leurs adversaires du dernier carré pour se défier dans une finale de rêve, dimanche.
Roberta Vinci a mis fin au rêve de  Grand Chelem de Serena Williams.
Tennis / US Open: Tsonga laisse passer sa chance
Jo-Wilfried Tsonga a subi la loi d'Andy Murray en 8e de finale de l'US Open au cours d'une rencontre où le n°1 français a manqué plusieurs occasions de déstabiliser, voire mieux, son adversaire.
Jo-Wilfried Tsonga avait les arguments pour inquiéter Andy Murray, mais le Manceau n'a pas saisi sa chance quand elle s'est présentée