Changer d'édition

US Open: Les Williams font leur show
Sport 3 min. 31.08.2016 Cet article est archivé

US Open: Les Williams font leur show

Venus Williams a officiellement pris part à son 72e tournoi du Grand Chelem!

US Open: Les Williams font leur show

Venus Williams a officiellement pris part à son 72e tournoi du Grand Chelem!
Photo: AFP
Sport 3 min. 31.08.2016 Cet article est archivé

US Open: Les Williams font leur show

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Devant un public new-yorkais tout acquis à leur cause, Serena et Venus Williams ont réussi une entrée en matière convaincante dans l'US Open, mardi.

(AFP) - Devant un public new-yorkais tout acquis à leur cause, Serena et Venus Williams ont réussi une entrée en matière convaincante dans l'US Open, mardi.

La cadette Serena, pourtant dans le flou en raison de ses douleurs à l'épaule droite qui l'ont gênée après Wimbledon, a fait forte impression face à la Russe Ekaterina Makarova (n°29) qu'elle a dominée en deux sets 6-3, 6-3.

"J'ai bien débuté ce match, c'est ce qu'il fallait faire contre une adversaire de sa qualité", a-t-elle souligné.

Elle n'a pas semblé affectée par cette blessure à l'épaule qui a pourri son été, notamment les JO 2016 de Rio où elle a perdu ses titres en simple et en double.

"Il faudra voir comment elle va réagir mercredi, je n'ai pas joué beaucoup depuis Wimbledon, mais je suis très contente de ce que j'ai fait au service, car je n'ai pas pu m'entraîner vraiment dans ce domaine", a-t-elle insisté.

La sextuple lauréate de l'épreuve joue gros lors de cet US Open: elle peut dépasser Steffi Graf avec un 23e titre du Grand Chelem, comme elle peut perdre sa première place au classement mondial convoitée par sa dauphine, l'Allemande Angelique Kerber.

72e tournoi du Grand Chelem pour Venus

L'aînée des Williams, Venus, s'est offert à 36 ans un énième record: elle a officiellement pris part à son 72e tournoi du Grand Chelem, du jamais-vu sur le circuit féminin.

La n°6 mondiale, double lauréate de l'épreuve, est venue à bout de l'Ukrainienne Kateryna Kozlova 6-2, 5-7, 6-4.

"C'est toujours particulier quand on joue toutes les deux le même jour, savoir que Venus a gagné me donne beaucoup d'énergie", a assuré sa cadette qui disputait son premier match à Flushing Meadows depuis son élimination-surprise en demi-finale de l'édition 2015 par l'Italienne Roberta Vinci, ce qui l'avait privée du Grand Chelem sur une année.

L'édition 2016 de l'US Open respecte, pour l'instant, les cadors et la logique.

Il n'a ainsi fallu que 59 minutes à la Roumaine Simona Halep pour empocher son billet pour le deuxième tour, face à la Belge Kirsten Flipkens (56e mondiale), balayée en deux sets 6-0, 6-2.

La Polonaise Agnieszka Radwanska, quatrième mondiale, a été tout aussi expéditive face à l'Américaine Jessica Pegula (n°138) 6-1, 6-1.

Côté messieurs, l'Ecossais Andy Murray a confirmé qu'il faudrait compter sur lui: le N.2 mondial, vainqueur à Wimbledon et comme, en 2012, du tournoi olympique à Rio, a étouffé le Tchèque Lukas Rosol en trois sets 6-3, 6-2, 6-2.

Ivanovic frustrée

Le Japonais Kei Nishikori, finaliste malheureux de l'US Open 2014, s'est qualifié pour le 2e tour aux dépens de l'Allemand Benjamin Becker (n°96) 6-1, 6-1, 3-6, 6-3, tout comme le Suisse Stan Wawrinka, troisième mondial, qui a disposé de l'Espagnol Fernando Verdasco en trois sets 7-6 (7/4), 6-4, 6-4.

En revanche, Ana Ivanovic, ancienne n°1 mondiale désormais 31e au classement WTA, s'est inclinée en deux sets face à la Tchèque Denisa Allertova, seulement 89e mondiale, 7-6 (7/4), 6-1.

La Serbe, épouse de l'international allemand de Manchester United Bastian Schweinsteiger, vient d'enchaîner quatre éliminations dès le premier tour, à Wimbledon, Rio, Cincinnati et maintenant New York.

"C'est décevant et frustrant, je sais que j'ai le talent pour être à ce niveau, il faut que je continue de travailler, même si pour le moment je ne suis pas récompensée de tous ces efforts", a-t-elle regretté.

"Je ne pense pas (à arrêter le tennis), il faut que j'arrive à comprendre pourquoi cela ne marche pas", a conclu Ivanonic.

Enfin la Canadienne Eugenie Bouchard (n°39), en quête elle aussi de son meilleur tennis depuis de longs mois, a chuté d'entrée face à la Tchèque Katerina Siniakova (n°72), 6-3, 3-6, 6-2.