Changer d'édition

US Open: Gaël Monfils trop solide pour Gilles Muller
Sport 2 min. 29.08.2016 Cet article est archivé

US Open: Gaël Monfils trop solide pour Gilles Muller

Gilles Muller a fait de la résistance en poussant Gaël Monfils dans ses retranchements lors de la troisième manche.

US Open: Gaël Monfils trop solide pour Gilles Muller

Gilles Muller a fait de la résistance en poussant Gaël Monfils dans ses retranchements lors de la troisième manche.
Photo: Reuters
Sport 2 min. 29.08.2016 Cet article est archivé

US Open: Gaël Monfils trop solide pour Gilles Muller

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Comme l'année dernière, le parcours de Gilles Muller (ATP 37) à l'US Open s'est arrêté au premier tour. Le Luxembourgeois de 33 ans a été battu en trois manches: 4-6, 2-6, 6-7 (5-7 ) par le Français Gaël Monfils, douzième joueur du classement mondial, et tête de série n°10 du tournoi sur le ciment de Flushing Meadows.

 Comme l'année dernière, le parcours de Gilles Muller (ATP 37) à l'US Open s'est arrêté au premier tour. Le Luxembourgeois de 33 ans a été battu en trois manches: 4-6, 2-6, 6-7 (5-7 ) par le Français Gaël Monfils, douzième joueur du classement mondial, et tête de série n°10 du tournoi sur le ciment de Flushing Meadows.

Par Didier Hiégel

Le numéro 1 luxembourgeois avait été sorti l'an dernier par le Belge Ruben Bemelmans en quatre manches mais il avait des ambitions à faire valoir après un quart de finale contre Roger Federer, en 2008, et un huitième de finale face à Rafael Nadal, en 2011.

Sous une chaleur étouffante (33° et très peu de vent), "Mulles" a éprouvé des difficultés à placer son service (moins de 39 % de premières balles dans les deux premiers sets) et maintenir l'échange face au numéro 2 français qu'il avait pourtant déjà battu, en 2015, au tournoi de Toronto  (6-3, 3-6, 7-6).

Le gaucher du Tennis Spora ne s'est pas non plus placé dans les meilleures conditions en se faisant breaker lors de l'entame des deux premiers sets. S'il avait pu faire illusion  -  malgré trois doubles fautes - à la faveur d'un neuvième jeu de belle facture, il devait céder le premier set à son adversaire au terme d'un smash du Français qui mettait un terme à la première manche, en 41 minutes.

Les trop nombreux déchets dans le jeu du Luxembourgeois ne lui permettaient pas de tenir la dragée haute à la tête de série n°10 de la dernière levée du Grand Chelem. Il remportait toutefois le plus beau point du match, dans le sixième jeu de la deuxième manche. Applaudis par Monfils et les tribunes, Muller ne décrochait même pas un semblant de sourire avant de céder le deuxième set sur la marque de 2-6 en  33 minutes.

Muller redresse la tête mais s'incline

En remportant sa mise en jeu dans la troisième manche, le numéro 37 mondial se portait pour la première fois de la rencontre aux avant-postes. Il restait aux commandes grâce à un pourcentage de premiers services à la hausse et une belle présence au filet alors que Monfils tentait de na pas relâcher la pression qu'il avait instaurée depuis le début du match. Les passings du Français perçaient la défense du Luxembourgeois qui gardait toutefois la main. "Mulles" concédait deux balles de break dans le dixième jeu mais conservait l'avantage au prix de deux balles fort bien placées.

Lorsqu'on affronte Muller, il faut s'attendre à disputer au moins un tie break. Le Luxembourgeois attaquait ainsi face au Parisien son 39e tie break de la saison (22 gagnés) . Alors que Muller menait 5-3, Monfils sortait un coup de génie pour revenir à 5-4, un point incroyable qui le replaçait sur la trajectoire de la victoire (7-5).

"Gilles est un adversaire difficile, j'ai vraiment dû serrer mon jeu aujourd'hui. Ce match ressemble davantage à un match de troisième tour que de premier", devait commenter le Français au terme de la rencontre qui a duré 2h06'.