Changer d'édition

US Open: Del Potro retrouve la lumière
Juan Martin Del Potro a survécu à un véritable thriller, la nuit dernière à Flushing Meadows

US Open: Del Potro retrouve la lumière

Photo: AFP
Juan Martin Del Potro a survécu à un véritable thriller, la nuit dernière à Flushing Meadows
Sport 5 min. 05.09.2017

US Open: Del Potro retrouve la lumière

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Malade et au bord de la défaite après avoir sèchement perdu les deux premiers sets, l'Argentin Juan Martin del Potro a réussi à renverser l'Autrichien Dominic Thiem au terme d'un 8e de finale de l'US Open spectaculaire et épique, lundi.

(AFP). - Malade et au bord de la défaite après avoir sèchement perdu les deux premiers sets, l'Argentin Juan Martin del Potro a réussi à renverser l'Autrichien Dominic Thiem au terme d'un 8e de finale de l'US Open spectaculaire et épique, lundi.

Il est longuement resté les bras en croix et la tête tournée  vers le ciel, au milieu du terrain. Puis il a fini par regagner son siège, épuisé, soulagé et incrédule.

«Je n'oublierai jamais ce match», a lancé Del Potro en espagnol à l'imposante et bruyante colonie argentine du Grandstand.

Après trois heures et 35 minutes de jeu et cinq sets 1-6, 2-6, 6-1, 7-6 (1), 6-4, Del Potro a offert un match d'une rare intensité et spectaculaire à un US Open 2017 jusque-là décevant, dominé par l'émergence d'improbables prétendants au titre.

Le géant argentin, très populaire à Flushing Meadows depuis son titre en 2009, est revenu de loin: après seulement trois jeux, il a fait appel au médecin du tournoi et a même songé à jeter l'éponge.

«Je suis malade depuis deux jours, mais j'ai bien fait de ne pas abandonner», a-t-il expliqué, sans rentrer plus dans les détails.

A partir du troisième set, l'Argentin a retrouvé son allant et surtout son redoutable coup droit qui a fait des ravages, même si Thiem, pas maladroit non plus en coup droit, a bien tenu le choc, comme le montrent ses impressionnantes statistiques (51 coups gagnants).

Deux balles de match repoussées

Le 8e mondial, qui a mené 5-2 dans cette 4e manche, s'est même offert deux balles de match dans le quatrième set à 6-5, mais Del Potro les a écartées avec deux aces plein d'autorité.

Revenu à deux manches partout, l'Argentin, dont la carrière avait été compromise par de graves blessures aux poignets, a fait la course en tête dans une cinquième manche aux allures de match de boxe.

C'est finalement Thiem qui a craqué le premier, trahi par son service, à l'image de cette double faute qui a offert la victoire à Del Potro.

«C'est frustrant, cela fait mal de perdre un tel match, mais en même temps, je n'ai pas grand-chose à me reprocher», a assuré Thiem, déjà éliminé à ce stade de la compétition lors de l'US Open 2016 par Del Potro.

«C'était un match super à disputer dans une ambiance géniale, le public était très respectueux et ce n'est pas lui qui a décidé de l'issue de ce match», a-t-il balayé.

Le prochain adversaire de Del Potro n'est autre que le grand favori, Roger Federer, dont le 8e de finale disputé sur le Arthur Ashe Stadium et remporté face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (6-4, 6-2, 7-5) est passé quasiment inaperçu.

Rublev défie Nadal

Même le Suisse, alerté par les réactions du public du Grandstand, s'est tenu informé de l'évolution du score: «Pendant mon +break médical (après le 2e set), j'ai voulu voir où ils en étaient».

Si son bilan face à Del Potro est largement positif (15 victoires à six), Federer, en quête à New York de son 20e titre du Grand Chelem, garde un souvenir cuisant de la finale de l'US Open 2009 au scénario épique, perdue en cinq sets, qui avait mis fin à son règne débuté en 2004 sur New York.

«C'est génial de retrouver Juan Martin sur le circuit à ce niveau après toutes ses blessures, j'ai hâte de l'affronter», a assuré le maestro suisse.

L'Argentin d'1,98 m, 28e mondial, se dresse sur la route d'une éventuelle et très attendue demi-finale entre Federer et Nadal, le n°1 mondial, qui a lui franchi sans encombre l'obstacle de l'Ukrainien Alexandr Dolgopoulov (n°64), battu 6-2, 6-4, 6-1.

Mais il a refusé d'évoquer la possibilité de retrouver Federer dans une demi-finale aux allures de finale, ce qui serait une première à New York.

«J'ai un match à gagner avant cela, je prends très au sérieux mon prochain adversaire», a-t-il assuré, en référence au Russe Andrey Rublev qui, à 19 ans, s'est offert son premier quart de finale en Grand Chelem en dominant le Belge David Goffin (n°14) 7-5, 7-6 (7/5), 6-3.

Keys terrasse Svitolina

Côté féminin, l'Américaine Madison Keys, 16e au classement WTA, s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant l'Ukrainienne Elina Svitolina, 4e joueuse mondiale, 7-6 (2), 1-6, 6-4.

Victorieuse d'Elina Svitolina, l'Américaine Madison Keys sera opposée à l'Estonienne Kaia Kanepi en quart de finale
Victorieuse d'Elina Svitolina, l'Américaine Madison Keys sera opposée à l'Estonienne Kaia Kanepi en quart de finale
Photo: AFP

Au prochain tour, Keys sera opposée à l'Estonienne Kaia Kanepi, 418e mondiale et issue des qualifications, qui avait mis sa carrière entre parenthèses pendant 18 mois avant de revenir en juillet.

Keys, 22 ans, disputera son troisième quart de finale en Grand Chelem, stade de la compétition qu'elle n'a dépassé qu'une fois à l'Open d'Australie 2015.

Il y aura quatre Américaines, Keys, Venus Williams, Sloane Stephens et Coco Vandeweghe, en quarts de finale, une première à l'US Open depuis 2002.

Keys, lauréate du tournoi de Standford en juillet, était menée 4 à 2 dans le troisième set, mais, prenant tous les risques, elle a renversé son adversaire.

Svitolina pouvait s'emparer de la première place mondiale à l'issue du tournoi new-yorkais. Elle se joue désormais entre l'actuelle n°1 mondiale Karolina Pliskova qui doit aller, comme en 2016, jusqu'en finale pour rester en tête du classement WTA, et l'Espagnole Garbine Muguruza (n°3), éliminée en 8e de finale.


Sur le même sujet

Roland-Garros: Nadal - Thiem en finale, Molinaro battue en double
Eliminée en quart de finale en simple, Eléonora Molinaro (17 ans) s'est fait sortir en demi-finale du double, ce vendredi dans les rangs juniors à Roland Garros, battue au set décisif (3-6, 6-1, 8-10) avec sa coéquipière danoise Clara Tauson par la paire japonaise Yuki Naito - Naho Sato.
Spain's Rafael Nadal reacts during his men's singles semi-final match against Argentina's Juan Martin del Potro on day thirteen of The Roland Garros 2018 French Open tennis tournament in Paris on June 8, 2018. / AFP PHOTO / Christophe ARCHAMBAULT
US Open: Nadal tient son rang, Anderson tient sa finale
Le n°1 mondial Rafael Nadal n'a pas cédé à l'épidémie qui touche les favoris de l'US Open 2017: il a empoché jeudi son billet pour sa troisième finale du Grand Chelem de l'année où il affrontera un nouveau venu, Kevin Anderson.
Nadal-Anderson: finale inédite en Grand Chelem et première apparition d'un Sud-Africain au stade ultime d'un Grand Chelem depuis Kevin Curren en 1985.
US Open: Del Potro ramène Federer sur terre
L'Argentin Juan Martin del Potro a brisé le rêve du Suisse Roger Federer de remporter un troisième titre du Grand Chelem en 2017 et de redevenir n°1 mondial en le battant 7-5, 3-6, 7-6 (8), 6-4 en quarts de finale de l'US Open, mercredi.
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 06: Juan Martin del Potro (R) of Argentina shakes hands with Roger Federer (L) of Switzerland after their Men's Singles Quarterfinal match on Day Ten of the 2017 US Open at the USTA Billie Jean King National Tennis Center on September 6, 2017 in the Flushing neighborhood of the Queens borough of New York City.   Clive Brunskill/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==