Changer d'édition

Une victoire pour l'Histoire
Sport 12 4 min. 20.09.2019

Une victoire pour l'Histoire

Les Dudelangeois ont joué avec le feu sur le terrain de l'APOEL Nicosie avant de décrocher un succès mérité.

Une victoire pour l'Histoire

Les Dudelangeois ont joué avec le feu sur le terrain de l'APOEL Nicosie avant de décrocher un succès mérité.
Photo: sakipress
Sport 12 4 min. 20.09.2019

Une victoire pour l'Histoire

En s'imposant 4-3 sur la pelouse de l'APOEL Nicosie, Dudelange a décroché la première victoire d'une équipe luxembourgeoise en phase de poule de la Ligue Europa. Ce succès gonflera aussi les caisses du club de la Forge du Sud de 570.000 euros.

(PJ) - En rentrant aux vestiaires au terme de la première mi-temps, les joueurs du F91 Dudelange pouvaient sourire. Même si la possession avait plutôt penché pendant ces 45 premières minutes du côté des Nicosiens de l'APOEL, les Blancs menaient au score 1-0. Le seul tir cadré des Luxembourgeois avait bien fait mouche, et fait mal, à la 28e minute. 

Une ouverture du score à mettre au crédit de Danel Sinani, l'homme fort des sorties du F91 en Ligue Europa. Intelligemment servi en pleine course par Antoine Bernier, l'attaquant a gagné son face-à-face avec le gardien chypriote en plaçant une malicieuse pichenette dans les filets. Restait à tenir alors, ce que les Dudelangeois ont su faire durant cette première mi-temps.

A la 45e minute, les visiteurs s'offraient toutefois une frayeur en cafouillant en défense suite à un corner. Coup sur coup, Merkis et Souza avaient l'égalisation au bout du pied pour Nicosie. La confusion dans la surface de réparation se terminant finalement sans dégâts pour l'équipe coachée, pour la première fois, par Bertrand Crasson après le limogeage de l'entraîneur Emilio Ferrara cette semaine.


Dominik Stolz (en bleu) sera l'un des fers de lance dudelangeois ce jeudi soir à Nicosie
L'aventure commence à Chypre
Fragilisé par le départ de son entraîneur, Emilio Ferrera en début de semaine, le F91 Dudelange entame ce jeudi (18h55) en déplacement à l'APOEL Nicosie sa seconde campagne d'affilée dans les poules de l'Europa League.

Sans complexe, le gardien-capitaine Jonathan Joubert et les siens retrouvaient la pelouse face à leurs adversaires, a priori supérieurs. Mais Antoine Bernier allait doucher les espoirs des Jaunes en doublant la mise d'une splendide frappe sèche à l'entrée de la surface de réparation. Dudelange menant 2-0, le scénario d'une joyeuse entrée en phase de poule de la Ligue Europa n'aurait pu être plus favorable.

Trois buts encaissés en quatre minutes

C'était sans compter sur la tête de Pavlovic (54e) puis, une minute plus tard sur un penalty accordé aux Chypriotes après une faute de Kirch. De Vicenti ne manquait pas son tir, trompant le gardien dudelangeois d'un tir pourtant sans force. 2-2 (56e). Tout était à refaire.

Le pire n'allait pas tarder à survenir, puisqu'à la 58e minute, l'APOEL prenait l'avantage 3-2, après une nouvelle frappe de Pavlovic. En six minutes, le F91 venait de perdre le contrôle d'une partie que le club du Grand-Duché semblait pourtant maîtriser.

Sans baisser la tête, les Dudelangeois poursuivaient à presser les chypriotes. Dominik Stolz remettait les pendules à l'heure: 3-3 (72e). Et Bernier n'était pas loin d'aggraver le score quatre minutes plus tard, au terme d'une belle insertion dans la défense adverse.

Le F91 peut toujours compter sur Dominik Stolz pour faire la différence.
Le F91 peut toujours compter sur Dominik Stolz pour faire la différence.
Photo: sakipress

Peu avant la 80e minute, l'arbitre oubliait de siffler un penalty en faveur de l'APOEL, Dudelange pouvait souffler. Mieux encore, à la 82e, Sinani passait en revue toute la défense jaune avant de tromper le gardien Belec d'une frappe croisée au ras du sol.

Cette fois, le F91 ne cédait plus sous les attaques de ses opposants persévérant jusqu'à la dernière seconde. Joubert sauvant d'ailleurs les siens d'une claquette sur un centre-tir improbable ayant failli le surprendre.

Au coup de sifflet, le onze de Dudelange pouvait bondir de joie: c'est un véritable exploit que les Luxembourgeois venaient de réaliser.

A la faveur de ces trois points pris à Chypre, Dudelange empochera une prime de l'UEFA de 570.000 euros.


Europa League Olympiakos Piräus - F91 Düdelingen / Foto: AFP
Pour Dudelange, l'Europe c'est le jackpot
Quatre formations luxembourgeoises sont engagées cette semaine en Coupe d’Europe de football. L’occasion était belle de se pencher sur les revenus engrangés grâce à cette épreuve. Depuis la saison dernière, Dudelange se taille la part du lion.


Medhi Kirch s'est montré précieux avant de céder sa place à Lesquoy.
Medhi Kirch s'est montré précieux avant de céder sa place à Lesquoy.
Photo: sakipress

APOEL Nicosie - F91 Dudelange  3-4

GSP Stadium de Nicosie, pelouse en très bon état, arbitrage de Dumitri Muntean, 9.313 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Évolution du score: 0-1 Sinani (36e), 0-2 Bernier (51e), 1-2 Pavlovic (54e), 2-2 De Vicenti (56e sp), 3-2 Pavlovic (58e) , 3-3 Stolz (72e), 3-4 Sinani (3-4).

Corners: 8 pour l'APOEL Nicosie;  5 pour le F91 Dudelange. 

Cartons jaunes: Gentsoglou (87e) pour l'APOEL Nicosie;   Morren (28e) et Lesquoy (66e) pour le F91 Dudelange. 

 APOEL: Belec; Mihajlovic, Gentsoglou, Merkis, Ioannou, Souza (46.' Joaozinho), de Vincenti (76.' Efrem), Matich, Bezjak, Jakolis (46.' Tamari), Pavlovic.

Entraîneur: Thomas Doll.   

F91 DUDELANGE: Joubert;  Bouchouari, Schnell,  Garos,  Kirch (63e Lesquoy); Morren,  Pokar, Bernier, Stolz (90+3); Sinani, Mendy (67e Lavie).

Entraîneur: Bertrand Crasson. 


Danel Sinani, déjà buteur la saison dernière en phase de poule, a remis le couvert en s'offrant un doublé.
Danel Sinani, déjà buteur la saison dernière en phase de poule, a remis le couvert en s'offrant un doublé.
Photo: sakipress

Réactions

Bertrand Crasson (entraîneur du F91): «C'est effectivement proche d'un exploit. Les joueurs ont été formidables, ils ont réagi après avoir perdu le fil. Il faut les féliciter parce qu'ils ont tous fait un travail extraordinaire et tout le monde a rempli sa mission de manière parfaite. On est très heureux parce que c'est une belle aventure qui continue. On a la chance de mettre quatre buts à cette équipe alors qu'on n'était tellement pas favoris… Niveau émotions, sur le banc, je dirais qu'on en a eu plus que les joueurs. C'est mon meilleur moment en tant que coach.»

Dan Kersch (ministre des Sports):  «Chapeau au F91 Dudelange... pour la première victoire d'un club luxembourgeois en phase de poules de l'Europa League!  Pour le F91 Dudelange, cette victoire par 4-3 chez le champion chypriote de l'APOEL Nicosie, pourtant aguerri déjà en Champions League, justifie amplement sa qualification pour la phase de poules de l'Europa League et constitue en même temps une juste récompense pour son beau parcours à travers les trois tours de qualification. Que ce beau succès en appelle d'autres, que l'aventure européenne du F91 Dudelange se poursuive de plus belle!»