Changer d'édition

Une rentrée en mode mineur pour le Luxembourg
Sport 3 min. 13.02.2019

Une rentrée en mode mineur pour le Luxembourg

Mario Mutsch s'est beaucoup démené. Sans succès, le Luxembourg s'est incliné 0-1.

Une rentrée en mode mineur pour le Luxembourg

Mario Mutsch s'est beaucoup démené. Sans succès, le Luxembourg s'est incliné 0-1.
Photo: Christian Kemp
Sport 3 min. 13.02.2019

Une rentrée en mode mineur pour le Luxembourg

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
L'équipe nationale s'est inclinée ce mercredi soir à Canach contre la formation allemande de Sarrebruck 0-1. Une large revue d'effectif mais peu d'enseignements à retenir de cette première sortie de l'année 2019.

Le match

En attendant d'effectuer sa rentrée officielle le 22 mars à l'occasion de la réception de la Lituanie dans le cadre des qualifications de l'Euro 2020, l'équipe nationale s'est offert ce mercredi sa première sortie de l'année 2019. Composé d'éléments évoluant en majorité en BGL Ligue (à l'exception de Carlson, Bohnert et Skenderovic) dans le onze de base, le Luxembourg a signé une première mi-temps poussive.

Une seule possibilité de but (une tentative non cadrée de Muratovic à la 21e) et une grossière erreur de l'axe central de la défense (Hall-Matias) sur l'ouverture du score de Sarrebruck à la 13e minute, rideau sur 45 premières minutes décevantes. Sarrebruck aurait même pu regagner les vestiaires avec deux buts d'avance si la frappe de Dausch ne s'était pas écrasée sur la barre transversale des buts de Schon (44e).

Le début de la seconde période a offert un autre visage au débat. Les Luxembourgeois ont augmenté le rythme. La reprise de S. Thill, consécutive à un service de Jänisch, était repoussée par Cymer (51e) puis une frappe de Holtz manquait le cadre (55e) tout comme la tentative de reprise de Skenderovic à la suite d'un service de Thill (63e). Les locaux se montraient plus présents et une frappe de Bensi s'écrasait sur le poteau (68e) mais les efforts des représentants de la FLF n'étaient pas récompensés.

Les enseignements

Avec l'absence des éléments évoluant à l'étranger sans oublier les Dudelangeois et face à une équipe de 4e division allemande, qui reprendra la compétition dans une dizaine de jours, on se pose des questions sur les enseignements que Luc Holtz a pu tirer à l'issue de la soirée.

En tant que capitaine, Mutsch s'est beaucoup démené durant le premier acte. Skenderovic et Bohnert, adversaires de Sarrebruck avec leur club respectif d'Elversberg et Pirmasens en Ligue régionale, ont été particulièrement actifs sans être décisifs. Bref rien de bien révolutionnaire.

Pour aborder la seconde période, Luc Holtz a effectué quelques changements avec une charnière centrale défensive composée de Skenderovic et Carlson et les entrées de Holtz fils ainsi que Klapp ont donné un peu plus de dynamisme à la ligne offensive du Luxembourg. Si la bonne volonté était présente, la précision dans le dernier geste a fait défaut.

Les nombreux changements effectués durant la seconde période ont aussi influencé la physionomie des débats. Difficile dans ces conditions de tirer un bilan d'ensemble même si le sélectionneur national s'est montré satisfait à l'issue des débats. "Je suis content de la prestation d'ensemble. En 1re mi-temps, on a exercé un bon pressing même si on n'a pas eu de nombreuses occasions. En seconde période, on aurait mérité d'égaliser voire même de gagner. En ce qui concerne les automatismes, cette équipe est relativement jeune et nous n'avons eu qu'un seul entraînement. Ce match m'a également permis de suivre Aldin Skenderovic et Dirk Carlson dans deux rôles différents."

Le prochain laboratoire du club Luxembourg est prévu le 6 mars à Bissen contre Sandhausen.

Stefano Bensi en bout de course au milieu de deux joueurs de Sarrebruck.
Stefano Bensi en bout de course au milieu de deux joueurs de Sarrebruck.
Photo: Christian Kemp

Luxembourg - Sarrebruck 0-1

Stade de la rue de Lenningen, pelouse sautillante, arbitrage de MM. Morais assisté de MM. Da Costa et Mateus, 327 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Le but: 0-1 Jacob (13e).

Aucun carton.

Corners: 3 (0+3) pour le Luxembourg,  aucun à Sarrebruck.

  • LUXEMBOURG: Schon; Bohnert (74e Martins), Matias (46e Klapp), Hall (46e Todorovic), Carlson; Skenderovic (67e Delgado), Jänisch (85e Simon), Mutsch (cap) (85e Nsidjine); S. Thill (79e Laterza), Bensi (85e Olesen), Muratovic (46e Holtz).   

Joueur non utilisé: Czekanowicz.

Entraîneur: Luc Holtz

  • SARREBRUCK:  Cymer; Oschkenat, Zellner, Dausch (63e Mendler), Zeitz (cap), Perdedaj (71e Holz), Müller (77e Carl), Jacob (77e Mendy), Jänicke (77e Vunguidica), Miotke, Franjic (71e Jurcher). 

Joueur non utilisé: Batz.

Entraîneur: Dirk Lottner


Sur le même sujet

Ce mercredi à Koerich: Le Luxembourg fait le plein de confiance
Après avoir pris la mesure de Charleroi le mois dernier, le Luxembourg a battu l'Union St-Gilloise 2-0 ce mercredi à Koerich. Une victoire acquise au cours d'une première mi-temps intéressante grâce à des buts de Rodrigues et Bensi. Luc Holtz peut préparer sereinement la venue de la France.
Mario Mutsch au four et au moulin. Le capitaine de la sélection a servi de base de lancement à de nombreuses offensives.
Tour qualificatif U17: Le Luxembourg arrache le point du nul
Menés 0-2, les U17 sont parvenus à revenir au score à 2-2, guidés par un Yannick Schaus auteur d'un doublé en seconde période. Le Tour qualificatif U17 s'achève donc avec un seul point au compteur pour le Luxembourg, dernier de sa poule et donc éliminé.
Yannick Schaus est frustré. Auteur d'une très bonne seconde période, le jeune joueur du Bayer n'est pas parvenu à prendre les trois points avec ses camarades U17.
Football / En amical: Une sélection aux deux visages
Menée 2-0 à un quart d'heure du terme, l’équipe nationale a réduit l'écart via un joli but de Luisi. Abrahams fixera les chiffres à 3-1. Treize remplacements ont été effectués. Un match amical dans toute sa splendeur, surtout après le repos.
Stefano Bensi en duel avec Mathias Schils. Les internationaux luxembourgeois ont été un peu courts face aux Trudonnaires.