Changer d'édition

Une rentrée des classes compliquée pour les Espoirs
Noé Ewert et les U21 ont été cueillis à froid par les Nord-Irlandais.

Une rentrée des classes compliquée pour les Espoirs

Photo: Christian Kemp
Noé Ewert et les U21 ont été cueillis à froid par les Nord-Irlandais.
Sport 3 min. 06.09.2018

Une rentrée des classes compliquée pour les Espoirs

A Rumelange ce soir les Espoirs de Manuel Cardoni se sont inclinés sur la plus petite des marges face à une solide équipe d’Irlande du Nord (0-1). Décryptage du match des Lionceaux avant leur déplacement mardi à Strasbourg pour défier la France.

Par Thibaut Goetz

Le système de jeu 

Du classique pour l’organisation tactique luxembourgeoise, Manuel Cardoni met en place un 4-5-1 avec le seul Muratovic en pointe. Derrière lui Couto Pinto, Prudhomme et Schaus, avec à la récupération Skenderovic et Mersch dans un rôle différent de celui qu’il occupe avec le Fola. La défense est composée du capitaine Ewert à droite, Heinz à gauche et une charnière centrale au sein de laquelle la taille est au rendez-vous avec Hall et Ostrowski.

Valentin Roulez laisse sa place à Tom Ottelé dans les buts luxembourgeois en deuxième mi-temps. Kenan Avdusinovic fait lui son entrée à la place de Gérard Mersch, le Luxembourg bascule alors en 4-4-2 avec une attaque composée de Muratovic et Avdusinovic. Duriatti remplace lui Schaus pour occuper l’entrejeu aux côtés de Skenderovic pour la dernière demi-heure. Sven Kalisa prend le couloir gauche de Heinz pour le dernier quart d’heure.

Les plus

- Le changement tactique de Manuel Cardoni en seconde période. Le Luxembourg passe en 4-4-2 à l’heure de jeu avec les entrées d’Avdusinovic et Duriatti, le premier venant épauler un Muratovic qui jusque-là avait bien du mal à se démener seul au milieu de la défense nord-irlandaise.

- L’entrée de Luca Duriatti. Le passage en 4-4-2 combiné à l’entrée du joueur de la Jeunesse stabilise un peu plus un milieu de terrain luxembourgeois qui n’avait eu que peu d’emprise sur le match jusqu’alors. Le Luxembourg parvient dès lors beaucoup mieux à se projeter vers l’avant.

Les moins 

- Un premier quart d’heure compliqué au cours duquel le Luxembourg a démarré la partie très bas, subissant le pressing nord-irlandais et s’exposant surtout du côté droit de sa défense. La mésentente entre la charnière centrale sur un ballon en retrait qui échappe à tout le monde coûte l’ouverture du score au Luxembourg (0-1, 11e).

- Beaucoup (trop) de coups de pied arrêtés concédés en première mi-temps. C'est risqué quand on connaît la qualité de jeu de tête des sélections britanniques, heureusement sans conséquences au tableau d’affichage.

- Un manque d’impact dans les duels sur la majorité de la rencontre, ainsi que trop d’imprécisions techniques et aussi sur coup de pied arrêté auront rendu la tâche bien difficile aux Espoirs ce jeudi.

Il s'est illustré: Yannick Schaus. Sur son aile droite le joueur des U19 du Bayer Leverkusen s’est signalé deux fois en première période, avec deux frappes chaque fois difficiles à négocier pour le gardien et la défense nord-irlandaise. Il fut le Luxembourgeois le plus en vue du premier acte. Kenan Avdusinovic et Luca Duriatti ont quant à eux effectué une bonne entrée en jeu dans un match difficile.

Luxembourg U21 - Irlande du Nord U21 0-1

Stade municipal de Rumelange, pelouse moyenne, arbitrage de M. Lambrechts (B) assisté de MM. Vanyzere et Hillaert (B), 185 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Le but: 0-1 Holden (11e).

Cartons jaunes: Ewert (28e, faute sur Roy) et Ostrowski (55e, faute sur Lavery) au Luxembourg, Burns (19e, faute sur Ewert) pour l’Irlande du Nord

Corners: 5 (3+2) pour le Luxembourg; 4 (2+2) pour l’Irlande du Nord.

LUXEMBOURG (4-5-1): Roulez (46e Ottelé); Ewert (cap.) (83e Brandenburger), Ostrowski (90e Bjelic), Hall, Heinz (73e Kalisa); Mersch (58e Avdusinovic), Skenderovic; Schaus (64e Duriatti), Prudhomme, Couto Pinto; Muratovic.

Joueur non utilisé: Simon.

Sélectionneur: Manuel Cardoni

IRLANDE DU NORD (4-4-2): Hazard (46e Mitchell); McDonagh (63e Kerr), Bird (70e Johnson), Ballard (73e Donnelly), Burns; McClean (60e Dunwoody), Gorman (cap.) (60e Owens), Holden, Roy (63e Sykes); Smyth (70e McGonigle), Lavery (73e Parkhouse).

Joueurs non utilisés: aucun.

Sélectionneur: Ian Baraclough.

  • Manuel Cardoni: "Sur ce genre de match, on a le cul entre deux chaises. On a manqué de percussion, le but nous a déstabilisés. Leur formation nous a également surpris, on s'attendait à un 4-3-3 c'était ce qu'on avait vu sur les derniers matchs. Dans les phases de transition on a eu du mal aussi. Ils ont pas eu beaucoup d'occasions mais nous non plus. Sur les changements en deuxième période j'ai voulu apporter de la vitesse et de la vivacité avec Kenan Avdusinovic mais on n'a pas été assez précis. On n'est pas encore assez percutants". 

Sur le même sujet

U21: les Lionceaux laissent passer leur chance
Timorée en première mi-temps, la sélection Espoirs a regardé jouer le Monténégro pendant une vingtaine de minutes après la demi-heure de jeu. La réaction est venue des pieds du néophyte Belmin Muratovic, mais elle ne fut pas suffisante. Le Luxembourg s'incline 1-3 et voit son adversaire revenir à sa hauteur dans le groupe 9 des éliminatoires de l'Euro 2019.
Belmin Muratovic (n°10, en blanc) a inscrit un but pour sa première sélection chez les Espoirs
Tour qualificatif U17: Le Luxembourg arrache le point du nul
Menés 0-2, les U17 sont parvenus à revenir au score à 2-2, guidés par un Yannick Schaus auteur d'un doublé en seconde période. Le Tour qualificatif U17 s'achève donc avec un seul point au compteur pour le Luxembourg, dernier de sa poule et donc éliminé.
Yannick Schaus est frustré. Auteur d'une très bonne seconde période, le jeune joueur du Bayer n'est pas parvenu à prendre les trois points avec ses camarades U17.
Sélection Espoirs: Les Lionceaux préparent bien la Roumanie et le pays de Galles
Avant d'en découdre avec la Roumanie (2 septembre) et le pays de Galles (6 septembre) dans le cadre des éliminatoires de l’Euro U21 2017, la sélection Espoirs luxembourgeoise était opposée à son homologue du FC Metz, ce mercredi à Esch, dans le cadre du Tournoi ETT. Avec, au final, une victoire sur la plus petite des marges pour les Lionceaux (1-0).
Ben Vogel (en blanc, à la lutte avec le Messin Mehmet Arslan) a inscrit le seul but du match, mercredi à la Frontière
Football / En amical: Une sélection aux deux visages
Menée 2-0 à un quart d'heure du terme, l’équipe nationale a réduit l'écart via un joli but de Luisi. Abrahams fixera les chiffres à 3-1. Treize remplacements ont été effectués. Un match amical dans toute sa splendeur, surtout après le repos.
Stefano Bensi en duel avec Mathias Schils. Les internationaux luxembourgeois ont été un peu courts face aux Trudonnaires.