Changer d'édition

Une prise de risques mesurée contre la Biélorussie
Sport 7 min. 31.08.2017 Cet article est archivé
Equipe nationale

Une prise de risques mesurée contre la Biélorussie

Au sein d'une sélection très jeune, Laurent Jans apportera son expérience en défense centrale au côté de Chris Philipps.
Equipe nationale

Une prise de risques mesurée contre la Biélorussie

Au sein d'une sélection très jeune, Laurent Jans apportera son expérience en défense centrale au côté de Chris Philipps.
Photo: Chris Karaba
Sport 7 min. 31.08.2017 Cet article est archivé
Equipe nationale

Une prise de risques mesurée contre la Biélorussie

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
C'est la rentrée pour l'équipe nationale! A l'occasion de la venue de la Biélorussie, ce jeudi au stade Josy Barthel (20h45), Luc Holtz va proposer une formation fortement remaniée pour tenter d'engranger un deuxième résultat positif lors de cette campagne qualificative pour le Mondial 2018.

C'est la rentrée pour l'équipe nationale! A l'occasion de la venue de la Biélorussie, ce jeudi au stade Josy Barthel (20h45), Luc Holtz va proposer une formation fortement remaniée pour tenter d'engranger un deuxième résultat positif lors de cette campagne qualificative pour le Mondial 2018.

Par Didier Hiégel

Le contexte de la rencontre

Lors du tirage au sort des groupes qualificatifs pour le Mondial 2018, la Biélorussie a d'emblée fait figure d'équipe la plus abordable pour le Luxembourg. Le résultat du  match aller (1-1), à la Borisov Arena, le 10 octobre 2016, a conforté cette hypothèse, même si à ce jour la sélection conduite par Igor Kriushenko comptabilise cinq points et se classe devant les Roud Léiwen. Elle reste aussi sur un succès face à la Bulgarie (2-1), le 9 juin, alors que la sélection prenait le bouillon à Rotterdam contre les Oranje (0-5).

«L'été et les vacances sont passés par là et cette lourde défaite a été chassée des esprits», a confié Luc Holtz, persuadé que toutes les équipes devaient se remettre en ordre de marche quel que soit le résultat obtenu au début du mois de juin.

Mais c'est un redémarrage en douleur plutôt qu'en douceur que le sélectionneur national a dû opérer. Les blessés se comptent sur les doigts de deux mains: Anthony Moris, Ralph Schon, Maxime Chanot, Enes Mahmutovic, Tom Laterza, Mario Mutsch, Lars Gerson et Stefano Bensi. A cela s'ajoutent les suspensions de Christopher Martins et de Kevin Malget.

«Les absents vont forcément conditionner notre système de jeu, nous allons donc essayer de jouer un peu différemment, sans doute aussi plus défensivement que d'habitude», commentait Luc Holtz mercredi en conférence de presse. «Nous allons rester sur des bases que les joueurs connaissent

«C'est une équipe plus difficile à jouer lorsqu'elle évolue chez elle», indiquait un Chris Philipps conscient des absences à combler mais aussi de la qualité de ses partenaires.  «L'absence de Sébastien Thill, un des meilleurs joueurs du pays, est une preuve de la qualité de ce groupe», poursuivait le Messin. Ce groupe doit traduire sur le terrain ce que les données sur le papier augurent et obtenir un deuxième point à défaut de mieux. «Nous devons composer avec huit ou neuf titulaires potentiels, un résultat nul serait déjà un très bon résultat», conclut le technicien de la FLF.

Il sera temps ensuite de penser à la France et à la Suède, les ténors du groupe, et, qui sait, finir sur une belle note en recevant la Bulgarie, le 10 octobre.

Une charnière centrale Jans-Philipps: une bonne idée?

Etant donné les circonstances contraires, le secteur défensif a été le chantier prioritaire. Et le rappel de Jonathan Joubert a enlevé une belle épine dans le pied de la sélection. Il a fallu aussi rabattre les cartes au niveau de la ligne de quatre, l'option privilégiée à une composition, plus risquée, à trois défenseurs. En charnière centrale, en raison de l'absence des spécialistes du poste que sont Chanot, Mahmutovic, Ch. Martins ou Kevin Malget, c'est le duo Chris Phillips-Laurent Jans qui va être reconstitué. Les deux hommes se connaissent sur le bout des doigts. Ils ont l'expérience, l'intelligence de jeu  et la sérénité pour relever cette mission. Un challenge qu'ils ont relevé deux fois par le passé: en Russie (1-4) et contre l'Irlande du Nord (3-2), les 6 et 10 septembre 2013.

Choisir ce duo, c'est aussi pallier le manque de vitesse de Matthias Jänisch par Jans, côté gauche, et le manque d'expérience de Marvin Martins (1 sélection) côté droit avec le Messin.

Dwayn Holter a retrouvé un niveau de jeu qui doit lui permettre d'être titulaire ce jeudi.
Dwayn Holter a retrouvé un niveau de jeu qui doit lui permettre d'être titulaire ce jeudi.
Photo: Ben Majerus

Première pour Olivier Thill, mais dans quel système?

«Oli» Thill a été convoqué plutôt que son aîné Sébastien «pour sa faculté à aller davantage dans les duels». Le joueur de 20 ans aime batailler dans le cœur du jeu mais ce serait réduire ses autres qualités qui sont ses facultés à distribuer les passes dans la verticalité et à cadrer de belles frappes au but. On devrait donc retrouver le deuxième de la fratrie devant la paire de récupérateurs que sont Dwayn Holter, qui a retrouvé du tonus, et Eric Veiga, qui a démontré en club sa compétitivité.

Qui dans les couloirs?

La Biélorussie s'est essayée à divers systèmes lors de ses trois dernières sorties, passant du 3-5-2 victorieux contre la Bulgarie à un 4-4-2 plus classique face à la Suisse et dernièrement la Nouvelle-Zélande. «On ne sait pas quelle tactique, ils ont choisie: nous mettre la pression avec un bloc haut ou nous attendre et chercher les espaces, mais nous nous sommes préparés à plusieurs configurations.»

Dans tous les cas de figure, pour mettre à mal l'arrière-garde biélorusse, le Luxembourg aura besoin de vitesse. Trois joueurs entrent en ligne de compte: Gerson Rodrigues est capable de mettre le feu côté droit alors que deux joueurs sont en concurrence sur le flanc gauche: Daniel Da Mota ou Dave Turpel, essayé à cette position au cours de cette semaine.

Et si Dave Turpel était titularisé côté gauche pour apporter sa puissance et son sens du but.
Et si Dave Turpel était titularisé côté gauche pour apporter sa puissance et son sens du but.
Photo: Ben Majerus

Joachim à la relance?

Absent aux Pays-Bas, Aurélien Joachim va retrouver son poste à la pointe de l'attaque. Avec quatre buts en quatre matches de qualification («Deux buts en Bulgarie mais je n'ai pas marqué contre  la Suède», indique-t-il), celui qui sera le capitaine ce jeudi se sait attendu.

«J'ai marqué là-bas, et ils nous ont vus en vidéo, il n'y a plus d'effet de surprise.» L'équipe nationale compte beaucoup sur lui, mais le fer de lance n'a pas encore totalement retrouvé ses marques avec le Lierse. «Nous avons connu un début de championnat un peu compliqué. Je n'ai pas encore marqué... j'ai même raté un penalty. C'est le deuxième de suite... Mais je reste concentré et je travaille.»

La reprise des matches internationaux constituerait l'occasion idéale pour se relancer.

Quelles sont les clés du match?

Quel que soit le système de jeu adopté, le traditionnel 4-4-2, ou un passage au 4-2-3-1, tous les internationaux sont conscients de l'importance de ce match qui préface le déplacement en France pour y jouer à Toulouse dimanche. Marvin Martins résume la pensée de ses partenaires: «Les clés de cette rencontre passeront par une mentalité irréprochable, la capacité à se dépasser et une bonne dose d'agressivité

 «Emotionnellement, il y aura certainement un peu de stress car l'équipe est très jeune. Je veux les voir confiants car nous n'avons rien à perdre», conclut Luc Holtz.

Les équipes

LUXEMBOURG

Gardiens: Jonathan Joubert (86 sélections, Dudelange), Emanuel Cabral (0, Fola), Youn Czekanowicz (0, La Gantoise).

Défenseurs: Dirk Carlson (4, Titus Pétange), Ricky Delgado (10, Jeunesse Esch), Tim Hall (1, Lierse), Mathias Jänisch (46/1 but, Differdange), Laurent Jans (39, Waasland-Beveren), Marvin Martins (1, Jeunesse), Jan Ostrowski (1, Eintracht Francfort).

Milieux: Dwayn Holter (10, Differdange), Chris Philipps (39, FC Metz), Danel Sinani (0, Dudelange), Aldin Skenderovic (0, Titus Pétange), Olivier Thill (0, Progrès),  Vincent Thill (9/1 FC Metz), Eric Veiga (2, Eintracht Brunswick II).

Attaquants: Daniel Da Mota (76/5, Racing), Maurice Deville (34/3, Mannheim), Aurélien Joachim (66/11, Lierse),  Gerson Rodrigues (4, Telstar), David Turpel (27/2, Dudelange).

BIÉLORUSSIE

Gardiens: Sergey Chernik (Nancy), Andrey Klimovich (Dinamo Minsk), Dmitri Gushchenko (Vitebsk).

Défenseurs: Yegor Filipenko (Maccabi Tel Aviv), Denis Polyakov (Borisov), Sergey Politevich (Genclerbirligi), Mikhail Sivakov (Amkar), Sergey Matveichik (Soligorsk), Igor Burko (Soligorsk), Dmitri Aliseiko (Dinamo Brest), Nikita Naumov (Vitebsk).

Milieux: Stanislav Dragun (Borisov), Alexei Rios (Borisov), Sergey Balanovich (Amkar), Ivan Mayevski (Astana), Nikita Korzun (Dinamo Kiev), Artem Bykov (Dinamo Minsk), Alexander Karnitsky (Tosno).

Attaquants: Mikhail Gordeichuk (Borisov), Pavel Nekhaichik (Dinamo Brest), Pavel Savitski (Neman), Denis Laptev (Soligorsk), Anton Saroka (Dinamo Minsk).

Arbitres: MM. Pisani, Camilleri et Spiteri.

Les rencontres du Groupe A

Ce jeudi à 20h45

Luxembourg - Biélorussie

France - Pays-Bas

Bulgarie - Suède

Le classement: 1. Suède 13 points (+8);  2. France 13 (+6); 3. Pays-Bas 10; 4. Bulgarie 10; 5. Biélorussie 5; 6. Luxembourg 1.


Sur le même sujet

Stoppé dans sa progression par de vilaines blessures, Marvin Martins est de retour dans le circuit et profite à plein des circonstances qui lui sont favorables. Le jeune défenseur de la Jeunesse (22 ans), qui devrait être titularisé jeudi contre la Biélorussie, n'entend plus perdre de temps.
Rappelé pour les deux prochains rendez-vous internationaux contre la Biélorussie et face à la France, qui devraient être ses dernières sorties avec la sélection, Jonathan Joubert (37 ans) revient sur sa carrière en équipe nationale.
FUSSBALL  EM LUXEMBURG - UKRAINE 15.11.2014 JONATHAN JOUBERT
La décision est tombée en ce début d'après-midi de lundi. Mario Mutsch, le capitaine de l'équipe nationale, est forfait pour les deux prochains matches de la sélection, contre la Biélorussie jeudi et face à la France dimanche. Par ailleurs, Gerson Rodrigues s'est entraîné en solo, ce lundi à Lipperscheid.
Mario Mutsch (Niederkorn #19)
/ 04.07.2017 Fussball Europa League Qualifikation, 1. Runde, Saison 2017-2018 / 04.07.2017 /
LUX, ELQ, FC Progres Niederkorn (LUX) - Glasgow Rangers FC (SCO) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Luc Holtz a communiqué ce mardi matin la liste des 24 joueurs appelés à rencontrer la Biélorussie, le 31 août à Luxembourg, et la France, le 3 septembre à Toulouse. On ne verra pas les trois frères Thill ensemble en sélection, Sébastien n'ayant pas été retenu.
Olivier Thill (Luxemburg 7)

/ Fussball, Saison 2017-2018, Freundschaftsspiel / 09.08.2017 /
Nationalmannschaft Luxemburg - Fortuna Köln (Koeln) / 
Stade rue de Boevange, Useldingen /
Foto: Ben Majerus