Changer d'édition

Une nouvelle équipe en 2018 : Michel Ries sous la coupe du duo Basso-Contador
Michel Ries, sous le maillot de l'UC Dippach lors des Championnats nationaux 2017, s'apprête à découvrir de nouveaux horizons en 2018.

Une nouvelle équipe en 2018 : Michel Ries sous la coupe du duo Basso-Contador

Photo: Ben Majerus
Michel Ries, sous le maillot de l'UC Dippach lors des Championnats nationaux 2017, s'apprête à découvrir de nouveaux horizons en 2018.
Sport 2 min. 26.10.2017

Une nouvelle équipe en 2018 : Michel Ries sous la coupe du duo Basso-Contador

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Michel Ries s'apprête à relever un sacré défi en 2018 puisqu'il s'est engagé pour une saison avec l'équipe Polartec-Kometa, l'équipe réserve de la Trek Segafredo qui sera soutenue par la Fondation Alberto Contador.

(ER) - Michel Ries s'apprête à relever un sacré défi en 2018 puisqu'il s'est engagé pour une saison avec l'équipe Polartec-Kometa, l'équipe réserve de la Trek Segafredo qui sera soutenue par la Fondation Alberto Contador.

La prestation du coureur luxembourgeois (19 ans) sur les routes du Tour de l'Avenir en août dernier n'est pas passée inaperçue. Dix-neuvième au classement final, à 13'18" du Colombien Bernal qui vient d'être engagé cet automne par la Sky, le citoyen de Olm a suscité la convoitise de quelques équipes avant de porter son choix sur Polartec-Kometa.

«Après ma prestation sur le Tour de l'Avenir, j'ai eu des contacts avec quelques équipes et j'ai rencontré Ivan Basso (ancien vainqueur du Giro),  le manager. Ce projet m'a directement séduit et je me suis engagé pour une saison», explique le coureur de l'UC Dippach.

Cette formation est le fruit de la fusion entre la Fondation Alberto Contador, qui existe depuis cinq années, et la formation Trek-Segafredo. Cette équipe, sponsorisée par la société américaine Polartec (textiles) et italienne Kometa (alimentaire) est considérée comme l'équipe B, elle sera composée de jeunes coureurs amenés à franchir petit à petit le pas vers le professionnalisme.

«C'est un groupe international, c'est ce que je recherchais. Je voulais connaître autre chose que le Luxembourg. Nous aurons le soutien de la firme Trek aussi bien que pour le matériel que pour l'administration, c'est un avantage. J'ai bien eu des contacts avec Leopard mais j'avais besoin de découvrir de nouveaux horizons, d'autres pays...»

Et à ce niveau, le Luxembourgeois ne devrait pas être déçu. «Nous sommes une équipe espagnole mais nous allons participer à de nombreuses courses en Italie où le calendrier Espoirs réserve est intéressant. Nous serons aussi présents en Belgique et en France".

De quoi combler ce garçon qui ambitionne de briller sur les grandes courses par étapes: «J'ai vu cette année que je pouvais performer sur des épreuves de ce type en montagne. Pour une première au Tour de l'Avenir, c'était une réussite. J'ai prouvé que je pouvais rivaliser avec les meilleurs. J'apprécie également des courses comme le Tour des Flandres, Gand-Wevelgem. En juniors, j'ai réussi à tirer mon épingle du jeu même si c'était un autre niveau».

En plus de la présence de Basso, Ries pourra également bénéficier des conseils de l'Espagnol Jesus Hernandes, ancien de l'équipe du Pistolero chez Trek, qui officiera en tant que directeur sportif. A noter que le responsable administratif sera Fran Contador, le frère d'Alberto.

Un contexte idéal pour parfaire son écolage tout en poursuivant sa formation en droit et économie à l'Université de Sarrebruck. Les premiers contacts avec ses nouveaux équipiers sont programmés au début de mois de novembre en Italie.



Sur le même sujet

Michel Ries: «Le Giro U23 sera mon grand objectif»
Repéré sur le Tour de l’Avenir l’an dernier, Michel Ries a intégré la formation d'Alberto Contador, Polartec-Kometa en début de saison. Dirigé par Ivan Basso, Ries a pris part à ses premières courses professionnelles et affiche de belles ambitions.
Michel Ries sous le maillot de l'équipe nationale à Gand-Wevelgem. La promesse du cyclisme luxembourgeois a pointé le Giro comme prochain but.
Cyclisme : Michel Ries dans le grand bain à Valence
Les choses sérieuses débutent ce mercredi pour Michel Ries et sa nouvelle équipe Polartec-Kometa avec le Tour de la Communauté de Valence. Une belle mise en jambes au côté notamment du n°1 mondial Greg van Avermaet mais aussi d'Alejandro Valverde.
Michel Ries, au côté d'Ivan Basso, est impatient d'en découdre avec les professionnels.