Changer d'édition

«Une bonne surprise qu'il faudra confirmer»
Sport 1 29.02.2020 Cet article est archivé

«Une bonne surprise qu'il faudra confirmer»

Christine Majerus s'est dévouée sans compter pour ses équipières.

«Une bonne surprise qu'il faudra confirmer»

Christine Majerus s'est dévouée sans compter pour ses équipières.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 1 29.02.2020 Cet article est archivé

«Une bonne surprise qu'il faudra confirmer»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Christine Majerus a réussi sa rentrée ce samedi lors du Het Nieuwsblad féminin avec à la clé une place dans le Top 20. Une première sur la route plus qu'encourageante.

Quatre semaines après avoir pris part aux Championnats du monde de cyclo-cross en Suisse, une épreuve qu'elle a finie à la 15e place, la Cessangeoise était déjà de retour dans les pelotons pour le début de la saison des classiques où elle a fini à 1'58" de la lauréate, la championne du monde Annemiek van Vleuten. Seule ombre au tableau pour la championne nationale, son équipière Chantal Blaak a échoué au pied du podium.

Dès ce mardi, la Luxembourgeoise de la formation Boels-Dolmans s'alignera sur le Samyn des dames mardi avant peut-être d'enchaîner avec les Strade Bianche à moins que l'épidémie du coronavirus ne vienne changer les plans. 

«Pour être honnête, j'espère que le bon sens l'emportera et que les responsables prendront la bonne décision. Si les gouvernements recommandent à leur ressortissants d'éviter les zones à risque, pourquoi imposer cela au monde du sport. Mais avec le sport business, tout est possible...»