Changer d'édition

Un point ou plus pour le F91 contre l'Olympiakos? Tous y croient!
Sport 5 min. 24.10.2018 Cet article est archivé

Un point ou plus pour le F91 contre l'Olympiakos? Tous y croient!

Danel Sinani dans les bras de Dave Turpel. L'exploit dudelangeois face à l'Olympiakos pourrait venir de ces deux hommes.

Un point ou plus pour le F91 contre l'Olympiakos? Tous y croient!

Danel Sinani dans les bras de Dave Turpel. L'exploit dudelangeois face à l'Olympiakos pourrait venir de ces deux hommes.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 24.10.2018 Cet article est archivé

Un point ou plus pour le F91 contre l'Olympiakos? Tous y croient!

Avant F91 Dudelange - Olympiakos Le Pirée ce jeudi au stade Josy Barthel (18h55)

Dudelange peut-il réaliser un résultat positif face à l'Olympiakos ce jeudi en Ligue Europa? Notre panel d'interlocuteurs y croit dur comme comme fer. Paul Philipp, Guy Hellers, Marc Thomé et Mathias Jänisch expliquent pourquoi.

Propos recueillis par Didier Hiégel

Paul Philipp: «L'idéal serait que l'adversaire soit amené à jouer haut»

«Je ne connais pas très bien cette équipe de l'Olympiakos que je suis un peu plus depuis le tirage au sort. Cette formation ne tourne pas comme ses dirigeants l'entendent comme en témoigne cette défaite en Crète contre l'OFI (0-1), mais c'est un peu normal étant donné que toute l'équipe, ou presque, a été changée à l'intersaison. Cela arrive souvent en Grèce...

De même, ils ont collectionné les entraîneurs dernièrement. Ça ne peut donc pas être une équipe aux automatismes bien rodés, la preuve en est qu'elle ne met que très peu de buts, même contre des équipes supposées plus faibles en championnat. Si Dudelange joue de manière bien disciplinée face à cette équipe qui ne sait pas trop faire le jeu, les chances de réaliser un résultat positif sont réelles.

Avec cette obligation de s'imposer chez nous pour rester dans la course aux deux premières places, l'Olympiakos a la pression. Mais la pression peut être bénéfique ou négative, cela va dépendre du début de match. Quoi qu'il en soit, ils ne peuvent pas avoir la même attitude qu'a eue l'AC Milan en se disant: "On va gérer".

Le scénario idéal serait de marquer les premiers, mais ne pas commencer le match avec cette volonté de marquer le plus rapidement possible parce que, nous autres, on connaît le résultat de ce genre de situation. Marquer après une demi-heure, ce serait bien. J'ai eu l'occasion de voir leur défense à l'œuvre, elle est assez statique, surtout au niveau de l'axe. S'ils sont obligés d'ouvrir leur secteur défensif, un Dave Turpel avec de l'espace peut leur faire mal. L'idéal serait que l'adversaire soit amené à jouer haut pour qu'il y ait le plus d'espaces possible dans le dos des défenseurs. Peut-être le feront-ils d'office? ...cela  m'étonnerait quand même.

La reconversion sera le plus important. Jouer bien groupé en phase défensive et vite lors de la conquête du ballon pourrait être la solution. Mais attention tout de même, on joue l'Olympiakos. Ils ne sont sans doute pas au mieux, mais ils ne sont pas si mauvais que ce que nous voudrions espérer en ce moment.»

Guy Hellers: «Sinani pourrait être la clé»

«C'est maintenant ou jamais! L'Olympiakos reste l'équipe du groupe la plus abordable. Avec la même volonté que lors des précédentes rencontres, la même concentration, le même engagement et, il faut bien l'avouer, la réussite nécessaire, un résultat positif est dans leurs cordes. Comme ils l'ont fait auparavant dans leurs sorties européennes, ils devront être bien organisés et bien fermer tous les angles de passes.

Je me suis dit en voyant dernièrement évoluer Danel Sinani qu'il y avait peut-être mieux à faire. Il est capable d'apporter un plus offensivement, mais il faut lui trouver la place adéquate et compenser au niveau défensif car il ne saura pas tout le temps fermer les espaces. Sinani pourrait bien être la clé d'un bon résultat jeudi. Il faudra compenser sa mission défensive, la reporter sur quelqu'un d'autre. Stelvio Cruz, qui a manqué contre le Betis (en raison d'une blessure),  devrait débuter et son retour est une bonne chose. A mon avis, Sinani doit jouer plus dans l'axe, dans un rôle d'électron libre. Il a pas mal de talent et balle au pied, il sait faire beaucoup de choses, notamment se créer des opportunités de frappes. Et en plus, il a une bonne frappe!

Cette équipe grecque n'a pris qu'un point dans le groupe, elle doute un petit peu mais n'oublions pas que ce sont des professionnels. Les Dudelangeois, eux, ne devront pas se dire qu'il faut marquer rapidement, mais il faudra prendre confiance au fil du match et je suis certain qu'ils vont se procurer des occasions comme ils l'ont fait lors des sorties précédentes. Il faudra en mettre une au fond, c'est tout.»

Marc Thomé: «Turpel va marquer»

«Je pencherais davantage pour un match nul sur le score de 1-1 que sur un succès. J'ai vu le match de Dudelange face à  l'AC Milan est le point du match nul était déjà dans leurs cordes. Je crois aussi que ce rendez-vous est l'occasion unique de prendre un ou trois points. Le F91 a pour lui l'expérience, le fait d'avoir disputé de nombreux matches cette année en Coupe d'Europe. Les Dudelangeois en sont aussi conscients, s'ils veulent prendre des points ce sera maintenant ou jamais. Ils sont en forme au vu de la rencontre que j'ai suivie contre Niederkorn samedi (4-1).

Etre bien en place défensivement sera un impératif. Ce qui me plaît aussi dans cette équipe du F91, c'est qu'elle essaye de construire à partir de derrière. En plus, Turpel  recommence à marquer et pas seulement sur penalty, il a d'ailleurs été impressionnant contre Niederkorn, je sens bien qu'il va marquer contre les Grecs.»

Mathias Jänisch: «Cette équipe a un plan»

«Pour moi la réponse est claire, Dudelange peut accrocher un résultat positif. Au vu de l'effectif dudelangeois et au vu de leurs deux premiers matches, on a observé que c'était vraiment du solide. Cette équipe a un plan pour aller chercher une victoire. Déjà contre le Milan et face au Betis, Dudelange s'est bien comporté. Sur le papier, l'Olympiakos est peut-être l'équipe la plus abordable, d'autant plus que j'ai lu que cette équipe était dans le doute. C'est donc une opportunité pour Dudelange de faire match nul ou, mieux, remporter cette rencontre. Prendre un point à ce niveau de la compétition, ce serait déjà vraiment bien.»


Sur le même sujet