Changer d'édition

Un parfum de Tour des Flandres plane sur Harelbeke
Sport 5 min. 28.03.2019 Cet article est archivé

Un parfum de Tour des Flandres plane sur Harelbeke

Bob Jungels sera un des hommes à suivre sur ce GP de l'E3.

Un parfum de Tour des Flandres plane sur Harelbeke

Bob Jungels sera un des hommes à suivre sur ce GP de l'E3.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 5 min. 28.03.2019 Cet article est archivé

Un parfum de Tour des Flandres plane sur Harelbeke

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Coup de projecteur sur la 62e édition du GP de l'E3

A dix jours du Ronde, les spécialistes des Flandriennes et le quatuor Jungels-Drucker-Kirsch-Wirtgen se retrouvent ce vendredi à Harelbeke pour le GP de l'E3. Une répétition générale grandeur nature du Tour des Flandres, programmé le 7 avril.

La victoire de Dylan Groeneweggen, mercredi à La Panne, a lancé la «quinzaine sainte». Les classiques flandriennes sont de retour et avec elles leur lot de passion, d'émotion et de rebondissements. Après la mise en bouche des Trois Jours, le GP de l'E3, programmé ce vendredi, marque le début des grandes manoeuvres.

Pour preuve, le retour sur la ligne de départ des spécialistes des lieux: les Van Avermaet, Stybar, Gilbert, Naesen, Stuyven, Degenkolb, Vanmarcke et autre Terpstra, lauréat l'an dernier à Harelbeke, sans oublier les Luxembourgeois Bob Jungels, Tom Wirtgen, Alex Kirsch et Jempy Drucker.

Lors du week-end d'ouverture de la saison en Belgique au début du mois de mars, les quatre représentants grand-ducaux s'étaient montrés à leur avantage que ce soit au Nieuwsblad (Drucker 6e, Wirtgen en échappée) ou à Kuurne (victoire de Jungels, Kirsch à l'attaque), un scénario qui pourrait se reproduire à l'occasion de ce GP de l'E3.

Bob Jungels

Après sa démonstration à Kuurne et sa 8e place à Nice, le champion national a renoué avec les pavés mercredi à La Panne en tant qu'équipier d'Elia Viviani (3e). Un rôle assumé avec sérieux et professionnalisme ce qui devrait encore être le cas vendredi car il s'agira de la première expérience de Jungels sur ces routes. D'autant que Deceuninck aligne de sérieux candidats à la victoire: Zdenek Stybar, Philippe Gilbert et Yves Lampaert.

«L’E3 est une course qui nécessite énormément de changements de rythme,  c'est un mini-Ronde. Les monts s’enchaînent, ce qui rend les choses très difficiles. Nous avons aussi une équipe solide pour cette course et nous sommes curieux de voir comment Kasper Asgreen et Bob Jungels vont faire face à un tel parcours qui n’offre pas de répit», avance Tom Steels, le directeur sportif.

Jempy Drucker

Le Luxembourgeois de la Bora est aussi en forme. Trentième à Sanremo, son meilleur résultat, et très en vue aussi bien à Paris-Nice à l'occasion des victoires de Sam Bennett qu'à Kuurne, son expérience (7e participation) sera un atout non négligeable pour son leader Peter Sagan.

L'ancien champion du monde apparaît un peu en retrait (1 succès) par rapport à ses concurrents mais le Slovaque pourra compter sur une équipe entièrement dévouée à son service puisqu'on y retrouvera Daniel Oss, Marcus Burghard, Lukas Pöstlberger ou encore Maciej Bodnar, des hommes habitués et rompus aux exigences des épreuves flandriennes.

Alex Kirsch

L'ancien coureur de Wallonie-Bruxelles est une des satisfactions de la Trek en ce début de saison. La formation américaine ne s'est imposée qu'à trois reprises en 2019 mais elle est surtout passée à travers sur les épreuves belges, son meilleur résultat reste la 14e place d'Edward Theuns à Kuurne. 

Présent aux avant-postes à Kuurne justement et au GP de Denain, Kirsch a démontré ses aptitudes sur les pavés mais il a aussi prouvé que ses leaders pouvaient compter sur lui sur ce type de parcours. Avec les retours de Jasper Stuyven et John Degenkolb dans l'équipe, Kirsch jouera donc l'équipier de luxe à l'occasion de sa troisième participation à ce Tour des Flandres bis (72e en 2018 et abandon en 2017).  

Alex Kirsch à la planche. Le coureur de la Trek devra épauler ses leaders sur les routes de Flandre.
Alex Kirsch à la planche. Le coureur de la Trek devra épauler ses leaders sur les routes de Flandre.
Photo: Serge Waldbillig

Tom Wirtgen

On prend le pari que l'ancien coureur de Leopard sera parmi les offensifs du jour. C'est une des marques de fabrique du natif de Dippach. Lors de sa première épreuve en WorldTour (Het Nieuwsblad), Wirtgen a intégré l'échappée du jour et parcouru plus de 140 km en tête de course. Scénario identique sur Paris-Troyes et plus récemment à Denain, dimanche dernier.

La première victoire de l'équipe signée Emils Liepins à la Semaine internationale Coppi et Bartali et la cinquième place de Justin Jules à La Panne ont lancé la saison 2019 de l'équipe Wallonie-Bruxelles. 

Un tracé modifié

Récemment renommé l'E3 Binck Bank Classic, plus connu sous le nom d’E3 Harelbeke, le parcours connaît cette année quelques modifications de parcours. Un des monuments mythiques de cette course, l’Einkenberg ne sera pas franchi cette année à cause notamment des travaux routiers. Le peloton aura droit à 204 km parsemés de zones pavées et de quinze côtes.

Hormis ce petit changement de parcours, on retrouvera dans les 100 derniers km les Knokteberg, Hotondberg, Kortekeer, Taaienberg, Boigneberg, Stationsberg, Kapelberg, Paterberg, Vieux Kwaremont, Karnemelkbeekstraat et Tiegemberg. Cette dernière ascension sera située à 18 km de Harelbeke, site de départ et d'arrivée de l'épreuve.


Sur le même sujet

Bob Jungels s'impose à Kuurne avec panache
Bob Jungels a remporté ce dimanche Kuurne-Bruxelles-Kuurne disputé sur 201,1 km où Alex Kirsch, dans un premier temps, a joué les éclaireurs. Le champion national a placé son attaque décisive à 16 km du but.
Luxembourg's  Bob Jungels of Deceuninck - Quick-Step celebrates as he crosses the finish line to win the 71st edition of the Kuurne-Brussels-Kuurne one day cycling race, 200,1 km from Kuurne to Kuurne via Brussels on March 3, 2019, in Kuurne. (Photo by JASPER JACOBS / Belga / AFP) / Belgium OUT
Jempy Drucker: «De la satisfaction et de la déception»
Sixième du Het Nieuwsblad comme en 2014, Jempy Drucker a été à la hauteur de l'événement et démontré que sa nouvelle formation pourrait compter sur lui lors des classiques du printemps. «Je confirme ce que je voulais faire», dit-il.
Jempy Drucker (L/Bora) - Omloop Het Nieuwsblad 2019 - Foto: Serge Waldbillig
Het Nieuwsblad: Drucker-Kirsch-Jungels-Wirtgen visent le haut du pavé
La 74e édition du circuit Het Nieuwsblad lance la saison cycliste en Belgique avec au départ les professionnels luxembourgeois. Si les secteurs pavés et les monts flamands n'ont plus aucun secret pour Jempy Drucker et Alex Kirsch, Tom Wirtgen et Bob Jungels devront y trouver ou retrouver leurs meilleures sensations.
Belgian champion Yves Lampaert of Deceuninck - Quick-Step (R) and teammates ride during a route reconnaissance of the 74th edition of the one-day cycling race Omloop Het Nieuwsblad in Ghent on February 28, 2019, ahead of the race on March 2, which marks the start of the Belgian cycling calendar. (Photo by DAVID STOCKMAN / BELGA / AFP) / Belgium OUT