Changer d'édition

Un mercato plat, sauf à Séville et City
Sport 4 min. 31.01.2017 Cet article est archivé
Transferts en Europe

Un mercato plat, sauf à Séville et City

L'international brésilien Gabriel Jesus porte désormais le maillot de Manchester City
Transferts en Europe

Un mercato plat, sauf à Séville et City

L'international brésilien Gabriel Jesus porte désormais le maillot de Manchester City
Photo: Reuters
Sport 4 min. 31.01.2017 Cet article est archivé
Transferts en Europe

Un mercato plat, sauf à Séville et City

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le mercato hivernal est resté très calme dans les grands clubs des principaux championnats européens: seul le FC Séville s'est activé sous la houlette de son directeur sportif, Monchi, tandis que Manchester City enregistre l'arrivée de l'avant-centre de l'équipe du Brésil, Gabriel Jesus.

(AFP). - Le mercato hivernal est resté très calme dans les grands clubs des principaux championnats européens: seul le FC Séville s'est activé sous la houlette de son directeur sportif, Monchi, tandis que Manchester City enregistre l'arrivée de l'avant-centre de l'équipe du Brésil, Gabriel Jesus.

ESPAGNE

Le Real Madrid et l'Atletico Madrid étaient interdits de transferts cet hiver, et le FC Barcelone n'a pas bougé.

Le FC Séville a finalement été le seul à s'agiter. Le club andalou, dont le directeur sportif Monchi est connu pour son flair, a réalisé quelques jolis coups: d'abord l'arrivée du prometteur défenseur français Lenglet (Nancy), puis celle de l'attaquant monténégrin Jovetic (Inter Milan), auteur déjà de 3 buts en 4 matches avec Séville, et enfin le milieu argentin Montoya (Rosario Central).

Ailleurs, peu de mouvements majeurs: prêt de l'attaquant italien Zaza (Juventus) à Valence, retour de l'Espagnol Adrian (Porto) à Villarreal pour remplacer le Brésilien Pato parti en Chine (Tianjin Quanjian). Et arrivée en prêt à Las Palmas de l'attaquant Jesé après une demi-saison ratée au PSG.

ANGLETERRE

Ca bouge en Angleterre, mais très peu chez les gros. Principal mouvement, l'arrivée à Manchester City de Gabriel Jesus, champion du Brésil à Palmeiras et titulaire à la pointe de la Seleçao après avoir remporté les JO de Rio avec les Espoirs de Neymar. Le buteur de 19 ans avait été recruté dès l'été dernier (30 millions d'euros environ) et prêté dans la foulée au club pauliste.

Les autres membres du «Big Six» ont surtout veillé à dégraisser. Le leader Chelsea a ainsi simplement rappelé de Bournemouth son défenseur Aké, mais a vendu Oscar (pour 60 millions d'euros) et Obi Mikel en Chine.

«En qualité et en quantité, nous avons ce qu'il faut pour bien faire», a avancé Arsène Wenger à Arsenal, qui a seulement déniché un espoir en septième division (l'arrière gauche Brammall). Liverpool et Tottenham n'ont pour l'instant enregistré aucune recrue. Les Reds ont laissé partir Begovic et Ilori; en attendant Sakho?

Pas non plus d'arrivée à Manchester United. Mais José Mourinho s'est débarrassé de Schneiderlin (à Everton pour 23 millions d'euros) et Depay (à Lyon pour 16 millions d'euros plus bonus).

West Ham s'est résolu à laisser partir Payet, après le bras de fer du Français, à Marseille contre 30 millions d'euros.

Les clubs les plus actifs ont été ceux qui luttent pour le maintien. Hull a par exemple attiré six nouveaux joueurs dont le défenseur international italien Ranocchia (Inter Milan) ou l'attaquant Niasse (Everton). Crystal Palace, Swansea et Sunderland ont aussi dépensé avec deux à trois recrues chacun.

ALLEMAGNE

Le transfert le plus retentissant est l'arrivée à Dortmund du jeune prodige suédois de l'AIK Stockholm, Isak, déjà international à 17 ans, pour 10 millions d'euros.

Isak, jeune international suédois de 17 ans, passe au Borussia Dortmund pour 10 millions d'euros.
Isak, jeune international suédois de 17 ans, passe au Borussia Dortmund pour 10 millions d'euros.
Photo: AFP

Deux Français ont débarqué en Bundesliga, l'ailier Ntep à Wolfsburg (ex-Rennes) et à Leipzig le défenseur Upamecano (ex-Red Bull Salzbourg), 18 ans seulement.

Globalement, la Bundesliga a largement investi dans la jeunesse. Leverkusen, toujours en course en Ligue des champions, a recruté l'attaquant jamaïcain Bailey (19 ans, ex-Genk), pour environ 12 millions d'euros. Pour la même somme, Wolfsburg a attiré le milieu néerlandais Bazoer (20 ans, ex-Ajax).

Hambourg, en perdition en fond de tableau, a misé sur le champion olympique brésilien Wallace (ex-Grêmio), pour stabiliser sa défense.

Le Bayern Munich a également pensé à l'avenir, et annoncé le recrutement pour la saison prochaine de deux jeunes néo-internationaux actuellement à Hoffenheim: le défenseur central Süle et le milieu Rudy. Le «Rekordmeister» a aussi lâché deux joueurs: le défenseur Badstuber prêté à Schalke et l'attaquant américain Green parti à Stuttgart (2e division).

ITALIE

Le principal coup du mercato porte sur Gagliardini: le très prometteur milieu est passé de l'Atalanta Bergame à l'Inter Milan en prêt jusqu'à la fin de la saison prochaine, mais l'opération s'accompagne d'une option d'achat estimée autour de 25 millions d'euros.

Solide leader, la Juventus a seulement recruté un milieu de terrain d'appoint avec le Vénézuélien Rincon (Genoa). L'arrivée d'un arrière gauche pour remplacer Evra (Marseille) restait possible.

La Roma s'est fait prêter le milieu Grenier par Lyon et a laissé partir le remplaçant Iturbe au Torino. Naples de son côté a pris l'attaquant Pavoletti (Genoa).

L'AC Milan a rafraîchi son attaque avec deux prêts: Ocampos (Marseille via Genoa) et Deulofeu (Everton) remplacent le Français Niang (Watford) et Luiz Adriano (Spartak Moscou).


Sur le même sujet

Le duel entre le Real Madrid et Manchester City figure parmi les rencontres à suivre des huitièmes de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort s'est tenu ce lundi à Nyon. Chelsea-Bayern et Naples-Barça annoncent quelques passes d'armes en perspective.
UEFA Champions League's ambassador Hamit Altintop holds the slip of Manchester City during the UEFA Champions League football cup round of 16 draw ceremony on December 16, 2019 in Nyon. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)
La course à l'armement en vue de la reprise de la Ligue des champions en février va-t-elle déboucher sur des transferts retentissants chez les cadors d'Espagne, d'Angleterre, d'Italie et d'Allemagne? Tour d'Europe à quelques jours de l'ouverture du mercato.
Houssem Aouar à City cet hiver ou l'été prochain? C'est l'un des feuilletons à suivre de ces prochaines semaines.
Un duel de clubs anglais, Liverpool et Manchester City, qui promet d'être riche en buts, un club italien, l'AS Rome, face à la montagne Barcelone: les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des champions mercredi sont aussi alléchants que ceux de mardi.
Jürgen Klopp et Pep Guardiola, deux apôtres du beau jeu.
Football / 8es de finale de la Ligue des champions
Un choc et deux belles affiches : le Bayern Munich, sacré en 2013, affrontera la Juventus Turin, finaliste de la précédente édition, en 8e de finale de la Ligue des champions, tandis que le tenant du titre Barcelone sera opposé à Arsenal et Chelsea retrouvera le PSG.
The results of the draw for the UEFA Champions league round of sixteen is displayed on a screen, on December 14, 2015 at the European football organization's headquarters in Nyon.  AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI
Cet hiver, c'est encore l'Angleterre, avec Arsenal, qui devrait animer le marché européen des transferts, même si en Espagne le Real ne se priverait pas d'une opportunité, tandis qu'en Allemagne le Bayern  espère convaincre le prodige norvégien Ödegaard de le rejoindre.
Pedro sera-t-il le coup de maître d'Arsenal cet hiver?