Changer d'édition

Un hommage à Mario et une victoire bienvenue
Sport 10 min. 01.06.2019 Cet article est archivé

Un hommage à Mario et une victoire bienvenue

Après son joli mois de mars, le Club Luxembourg est de retour aux affaires ce dimanche en amical contre Madagascar

Un hommage à Mario et une victoire bienvenue

Après son joli mois de mars, le Club Luxembourg est de retour aux affaires ce dimanche en amical contre Madagascar
Photo: Ben Majerus
Sport 10 min. 01.06.2019 Cet article est archivé

Un hommage à Mario et une victoire bienvenue

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
L'équipe nationale luxembourgeoise affronte Madagascar en match amical ce dimanche (19h) au Josy Barthel. Histoire d'honorer Mario Mutsch pour ses cent sélections et de bien préparer les échéances du 7 juin en Lituanie et du 10 en Ukraine.

Entérinée pour une poignée de minutes le 25 mars, sa centième sélection s'était noyée dans le tsunami d'une fin de match dramatique et le torrent d'émotions jailli du malheureux but contre son camp de Gerson Rodrigues, scellant la victoire sur le fil de l'Ukraine (1-2).

Cette fois, Mario Mutsch (34 ans), qui mettra un terme officiel à sa carrière de joueur après cette ultime parenthèse internationale, aura tout le temps de savourer, en avant-match et pendant la première joute amicale de l'Histoire entre le Luxembourg et Madagascar. Sûr que le M-Block, et tout le stade Josy Barthel debout, réservera une ovation digne de son parcours international à trois chiffres à celui qui embrassera dès le 1er août une nouvelle carrière au sein du staff technique de l’Ecole de football de la FLF à Mondercange. Séquence émotion.

On en viendrait presque à oublier que derrière l'hommage à «Super Mario», la sélection A (86e au ranking de la FIFA) jouera ce dimanche à 19 heures un match amical important contre Madagascar (FIFA 107) en préambule à ses deux déplacements de juin dans le groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020, le 7 à Vilnius contre la Lituanie, puis le 10 à Lviv face à l'Ukraine.

Quatre absents, trois blessés... douteux

Pour ce triptyque de juin, le sélectionneur Luc Holtz (49 ans) a dressé une liste de vingt-sept hommes, dont quatre - tous titulaires indiscutables -, sur la brèche en club ce week-end, feront de toutes façons l'impasse sur le premier volet amical: le défenseur Maxime Chanot (New York City FC), les milieux Lars Gerson (IFK Norrköping) et Olivier Thill (FK Oufa) et l'attaquant Gerson Rodrigues (Jubilo Iwata) ne rejoindront le groupe, réuni à Lipperscheid depuis le 21 mai, qu'en tout début de semaine.

Vu que Christopher Martins (Troyes), éliminé prématurément en barrage de Ligue 2 contre Lens la semaine dernière, était de retour plus tôt que prévu au sein du groupe, Luc Holtz a pris la décision de renvoyer le jeune Clayton Duarte (FC Metz) dans ses pénates.

«Pour Chris Philipps, ce sera trop tôt pour dimanche»

Par ailleurs, trois joueurs sont, à des degrés divers, douteux en raison de blessure. «Touché aux ischios, Chris Philipps (25 ans, 51 sélections) est le plus douteux», regrette Holtz. «Il faut encore attendre une clarification de son cas, mais de par mon expérience, au vu de l'évolution du mal et sachant sa longue indisponibilité depuis de nombreux mois, je dirais que logiquement ce sera trop tôt pour dimanche, et j'ajouterai que je crains aussi pour les deux autres matches en Lituanie et en Ukraine.»

Vient ensuite Aurélien Joachim (32 ans, 77 sélections), victime d'une fissure de la malléole gauche le 17 mars et qui a rejoué quelques minutes dernièrement avec son club, l'Excelsior Virton. «Il n'est toujours pas à 100% au niveau de son pied gauche. Il ressent une gêne due à une légère inflammation; il faudra maintenant voir si le mal n'est pas plus profond. Il est dans le même cas que Philipps: après une longue période d'indisponibilité, il est courant de connaître quelques soucis», explique le sélectionneur.

Le cas sans doute le plus léger est celui de Stefano Bensi (30 ans, 45 sélections), qui «a ressenti une alerte à l'arrière d'une cuisse après une passe à l'entraînement. Il doit passer des examens le plus vite possible pour cibler le mal», conclut l'Ettelbruckois sur ce chapitre. «C'est très gênant quand des joueurs comme eux ne sont pas là, car la largeur du cadre a beau m'offrir plus de possibilités aujourd'hui pour remplacer les indisponibilités, il n'en demeure pas moins que sur ces positions-là, c'est plus compliqué, surtout avec l'expérience d'un Joachim, notamment», ajoute-t-il.

Légèrement blessé à l'arrière d'une cuisse et douteux, Stefano Bensi restera-t-il en survêtement ce dimanche soir?
Légèrement blessé à l'arrière d'une cuisse et douteux, Stefano Bensi restera-t-il en survêtement ce dimanche soir?
Photo: Ben Majerus

Il ne serait dès lors pas incongru d'imaginer voir en action sur la pelouse («Comme il fera chaud et sec, j'espère que le terrain sera arrosé; mais c'est bizarre ici au Luxembourg, j'ai parfois l'impression que quand je demande un arrosage, il n'y en pas, et quand je n'en demande pas, la pelouse est arrosée...», glisse Luc Holtz) du Josy Barthel l'un ou l'autre néophyte, comme Vahid Selimovic (22 ans, Apollon Limassol), Kevin Holtz (26 ans, Etzella) ou le très jeune Seid Korac (17 ans, FC Nuremberg), à propos desquels Luc Holtz ne tarit pas d'éloges. Un sélectionneur qui est d'ailleurs très content de la tenue de son groupe cette semaine à Lipperscheid: «Je suis très satisfait de la mentalité, de l'intensité et de la qualité démontrées aux entraînements. Je ne sens aucun joueur qui aurait l'esprit ailleurs, déjà en vacances.»

A l'issue de ce débat amical, et avec le retour des quatre joueurs retenus en club, le sélectionneur devra opérer des choix: outre Mario Mutsch, qui aura définitivement tiré sa révérence dimanche, trois autres éléments quitteront le groupe avant d'embarquer pour Vilnius le jeudi 6 juin, pour une réduction du cadre à 23. Réponse dès lundi, mais l'état des blessés pourrait aider Holtz à trancher en la circonstance.

Mais qu'il soit, ou pas, question de savant mélange entre la fougue des nouveaux venus et l'expérience de «Papy Mario», la victoire face à une nation classée 21 places derrière le Luxembourg au classement mondial serait en tout cas la bienvenue avant d'aborder le très périlleux double virage en Lituanie et en Ukraine autour du week-end prochain.

Madagascar, la CAN en ligne de mire

Pour la sélection malgache, dirigée depuis le 11 avril 2016 par le Français Nicolas Dupuis (51 ans), qui a fait toutes ses classes à... Moulins-Yzeure, l'enjeu est d'arriver au zénith de sa forme le samedi 22 juin, date historique de son entrée en lice dans le groupe B de la 32e Coupe d'Afrique des Nations contre la Guinée à Alexandrie.

Une grande première pour cette nation footballistiquement secondaire du continent africain, au palmarès aussi vierge que les forêts de basses terres qui bordent sa côte orientale, et qui n'a encore jamais pris part à aucune phase finale continentale, ni encore moins, mondiale. Jusqu'à ce 16 octobre 2018, lorsqu'un but de Njiva Rakotoharimalala contre la Guinée équatoriale propulse les «Barea» en phase finale de la CAN en Egypte (21 juin - 19 juillet).

«Au niveau de la taille, on leur sera supérieurs, car mon groupe est devenu très intéressant de ce point de vue.»

Bref, on est loin des lettres de noblesse du Sénégal, que les Roud Léiwen avaient affronté il y a un an (0-0, le 31 mai 2018). Les insulaires présentent un cadre de 22 joueurs, dont seul le gardien Jean Dieudonné Randrianasolo se produit au pays, en plus de trois «exilés proches» évoluant dans le championnat de l'île voisine de la Réunion.

Les têtes de gondole jouent cependant sur le Vieux Continent, comme le vétéran (34 ans) capitaine Faneva Ima Andriatsima à Clermont Foot, le défenseur Jérôme Mombris à Grenoble Foot, l'attaquant Lalaina Nomenjanahary au Paris FC et le coéquipier de Christopher Martins à Troyes, Rayan Raveloson, tous les quatre en Ligue 2 française. Thomas Fontaine (Stade Reims) et Jérémy Morel (Olympique Lyon), émargent eux à la Ligue 1, tandis que Marco Ilaimaharitra est à Charleroi (Belgique) et Anicet Abel Andrianantenaina au Ludogorets Razgrad (Bulgarie).

Le Malgache Rayan Raveloson est coéquipier de Christopher Martins à Troyes
Le Malgache Rayan Raveloson est coéquipier de Christopher Martins à Troyes
Photo: Getty Images

«N'oublions pas qu'ils se sont qualifiés pour la prochaine CAN», rappelle Luc Holtz. «Il suffit de voir dans quels clubs ils évoluent, en Ligue 1, en Ligue 2, en D1 belge, ... Ils présentent les qualités des équipes africaines: athlétiquement, c'est fort, et il y a beaucoup d'impact dans les duels. Sur certaines positions, ça va très vite; sur d'autres, nettement moins. Au niveau de la taille, on leur sera supérieurs, car mon groupe est devenu très intéressant de ce point de vue. On variera notre animation en cours de match, avec plusieurs variantes possibles, mais ce ne sera pas une préparation spécifique, ni pour la Lituanie, ni pour l'Ukraine, qui ont d'autres qualités», analyse le sélectionneur.

Le cadre du Luxembourg (23 joueurs + 4 retenus en club)

Gardiens (3)

Anthony Moris (Excelsior Virton/BEL, 29 ans/18/0), Ralph Schon (UNA Strassen, 29 ans/8/0), Tim Kips (1.FC Magdebourg U19 / ALL, 18 ans/0/0).

Défenseurs (8)

Dirk Carlson (Grasshopper Zurich II/SUI, 21 ans/15/0), Laurent Jans (FC Metz/FRA, 26 ans/54/0), Enes Mahmutovic (Middlesbrough FC/GBR, 22 ans/10/0), Kevin Malget (F91 Dudelange, 28 ans/31/2), Mathias Jänisch (FC Differdange 03, 28 ans/58/1), Marvin Martins (Progrès Niederkorn, 24 ans/4/1), Vahid Selimovic (Apollon Limassol/CYP, 22 ans/0/0), Seid Korac (17 ans, 1.FC Nuremberg/ALL, 0/0).

Milieux de terrain (7)

Leandro Barreiro (FSV Mayence/ALL,19 ans/8/1), Christopher Martins (ESTAC Troyes/FRA, 22 ans/35/1), Mario Mutsch (Progrès Niederkorn, 34 ans/100/4), Chris Philipps (Legia Varsovie/POL, 25 ans/51/0), Danel Sinani (F91 Dudelange, 22 ans/13/3), Aldin Skenderovic (SV Elversberg/ALL, 21 ans/9/0), Vincent Thill (Pau FC/FRA, 19 ans/20/2).

Attaquants (5)

Stefano Bensi (Fola Esch, 30 ans/45/5), Daniel Da Mota (Racing FCUL, 33 ans/92/7), Aurélien Joachim (Excelsior Virton/BEL, 32 ans/77/14), Dave Turpel (F91 Dudelange, 26 ans/43/4), Kevin Holtz (Etzella Ettelbruck, 26 ans/0/0).

Joueurs retenus en club ce week-end (4)

Maxime Chanot (New York City FC/USA, 29 ans/32/3), Lars Gerson (IFK Norrköping/SUE, 29 ans/66/4), Olivier Thill (FK Oufa/RUS, 22 ans/14/2), Gerson Rodrigues (Jubilo Iwata/JAP, 23 ans/16/1).

Sélectionneur

Luc Holtz (49 ans, en poste depuis le 4 août 2010; 79 matches avec le Luxembourg)

Le cadre de Madagascar (22 joueurs)

Gardiens (3)

Melvin Adrien (FC Martigues/FRA, 25 ans/2/0), Ibrahima Dabo (JS Saint-Pierroise/REUNION, 26 ans/8/0), Jean Dieudonné Randrianasolo (CnaPS Sport, 29 ans/32/0).

Défenseurs (7)

Fabien Boyer (Grenoble Foot 38/FRA, 28 ans/1/0), Thomas Fontaine (Stade Reims/FRA, 28 ans/7/0), Jérôme Mombris (Grenoble Foot 38/FRA, 31 ans/6/0), Jérémy Morel (Olympique Lyon/FRA, 35 ans/1/0), Toavina Rambeloson (Arras/FRA, 26 ans/7/0), Mamy Gervais Randrianarisoa (JS Saint-Pierroise/REUNION, 34 ans/36/0), Pascal Razakanantenaina (JS Saint-Pierroise/REUNION, 32 ans/24/2).

Milieux de terrain (6)

Ibrahim Amada (Mouloudia Club Alger/ALG, 29 ans/11/0), Anicet Abel Andrianantenaina (Ludogorets Razgrad/BUL, 29 ans/6/1), Dax Andriamirado Andrianarimanana (Kaizer Chiefs/AFS, 28 ans/18/1), Dimitry Caloin (Les Herbiers/FRA, 29 ans/4/0), Marco Ilaimaharitra (RSC Charleroi/BEL, 23 ans/5/0), Rayan Raveloson (ESTAC Troyes/FRA, 22 ans/0/0).

Attaquants (6)

Carolus Andriamahitsinoro (Al-Adalh FC/KSA, 29 ans/24/5), Faneva Ima Andriatsima (Clermont Foot/FRA, 34 ans/35/12 – capitaine), William Gros (AS Vitré/FRA, 27 ans/2/0), Lalaina Nomenjanahary (Paris FC/FRA, 33 ans/29/2), Paulin Voavy (El Makasa/EGY, 31 ans/37/9), Nijva Rakotoharimalala (Samut Sakhon FC/THA, 26 ans/26/8)

Sélectionneur

Nicolas Dupuis (51 ans, en poste depuis le 11 avril 2016; 12 matches avec Madagascar).

Arbitres

Neil Doyle, assisté de Darren Carey et Darragh Keegan (Irlande).

Coup d'envoi: dimanche à 19 heures au stade Josy Barthel.


Sur le même sujet

«Je commence doucement à réaliser»
Ce dimanche à l'issue du match amical de la sélection contre Madagascar, le premier «centenaire» du football luxembourgeois, Mario Mutsch remisera définitivement les crampons à 34 ans. Point final d'une longue et riche carrière.
Mario Mutsch (Luxemburg #17) im Zweikampf mit Viktor Tsygankov (UKR, Ukraine #15)

/ Fussball EM-Qualifikation 2020, European Qualifiers, Saison 2018-2019 / 25.03.2019 /
Luxemburg - Ukraine (Luxembourg vs Ukraine) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus