Changer d'édition

Un drone et un coup de froid sur le Barthel
Sport 10 1 5 min. 03.10.2019

Un drone et un coup de froid sur le Barthel

Le drone de la discorde... A son apparition, l'équipe de Qarabag a immédiatement quitté le terrain.

Un drone et un coup de froid sur le Barthel

Le drone de la discorde... A son apparition, l'équipe de Qarabag a immédiatement quitté le terrain.
Photo: Yann Hellers
Sport 10 1 5 min. 03.10.2019

Un drone et un coup de froid sur le Barthel

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A la 36e minute, jeudi soir , l'appareil a fait son apparition au-dessus de la pelouse du stade. Les Dudelangeois étaient alors menés au score 0-2 par l'équipe de Qarabag. Un tournant inattendu et qui n'a pas empêché la défaite 1-4 des Luxembourgeois. Cruelle soirée d'Europa League.

Onze minutes et déjà un but. Malheureusement pas pour le F91… L'adversaire azéri du jour faisait parler la technique de Zoubir, sur l'aile droite, pour surprendre d'un tir puissant le gardien dudelangeois. D'entrée de jeu, plus de doute à avoir: après l'incroyable victoire face à Nicosie (3-4), l'équipe luxembourgeoise retrouvait son statut d'outsider dans ce deuxième match de phase poule d'Europa League.

Le coach Bertrand Crasson allait devoir vite trouver la parade face à la marée noire de Qarabag qui ne manquait pas de presser les Blancs du Club de la Forge. Emreli (18e) faisait passer un frisson parmi le public du Josy Barthel en manquant de peu de doubler la marque. Même tremblement sur contre-attaque à la 24e.


Danel Sinani (Düdelingen – 9) jubelt nach Treffer zum 2:1 / Fussball, Europa League Qualifikationsrunde, Rückspiel, Saison 2019-2020 / 29.08.2019 / F91 Düdelingen – FC Ararat-Armenia / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Danel Sinani et Elodie Martins sacrés
L'attaquant international dudelangeois a été désigné footballeur de l'année à l'occasion de la Nuit du football organisée par la FLF, ce vendredi soir à Mamer. Chez les dames, Elodie Martins a devancé Andrea Burtin, son dernier rempart au Racing.

Il était plus que temps pour les Dudelangeois de se souvenir de leurs forces. Comme ce collectif qui, le week-end dernier n'avait laissé aucune chance à Rosport en championnat (7-0) ou encore le talent de son attaquant Danel Sinani, sacré «Joueur de l'année» à la récente Nuit du Foot.

C'était sans compter sur la technique des Azéris qui se jouaient de toute la défense dans la surface de réparation. Michel doublait la marque d'une tête imparable (30e).

Un but sur lequel le capitaine Joubert avait fait preuve d'imprudence en relançant à la main dans ses 18 mètres... Un gardien bien fébrile durant cette première partie de match d'ailleurs.

Le drone de la querelle

Mais la surprise du jour allait venir du ciel, d'un drone plus précisément. L'appareil survolant la pelouse allait semer la confusion la plus totale, et entraîner une grosse colère des visiteurs. En effet, le drapeau porté par l'appareil était celui du Haut-Quarabach, région avec laquelle l'Azerbaïdjan n'est pas dans les meilleurs termes.

Sport vs géopolitique, le second l'emportait visiblement et l'équipe de Qarabag quittait le terrain en rage, à la 36e minute.

Le match étant alors interrompu «pour cause de sécurité». En effet, l'objet volant au-dessus des joueurs pouvait être potentiellement une source de danger. A l'exemple de ce qui s'était passé, en septembre 2018, quand un drone était venu s'écraser en pleine partie sur le terrain du Zenith Saint-Petersbourg.

Les équipes retrouvaient la pelouse au terme d'un bon quart d'heure passé aux vestiaires... Le match reprenait - officiellement - à la 36e minute. Et dix minutes après, un penalty venait sanctionner une erreur de défense de Garos. Richard Almeida ne manquait pas d'aggraver la marque: 3-0.

Mendy d'une tête sur la barre adverse montrait à la 43e que tout n'était pas perdu, malgré une domination des noirs confirmée jusqu'au coup de sifflet annonçant la mi-temps. 

Un vent glacial

Le début de seconde période, stressant, voyait le ballon passer d'un camp à l'autre. Avec toutefois les meilleures percées à mettre sur le compte des visiteurs pratiquant un jeu vif et précis. Mendy, à nouveau, plaçait une belle frappe cadrée mais pile sur le portier de Qarabag (52e). Et le deuxième carton jaune de Garos (mué en rouge donc) n'allait pas arranger les affaires des Blancs.

Un vent glacial parcourait les tribunes - bien vides - du Josy Barthel quand à la 63e Qarabag manquait de planter un quatrième but trouvant un poteau puis une parade réflexe de Joubert sur sa route. La vidéo montrant que le ballon avait presque totalement franchi la ligne. 

Les Azéris devaient encore buter contre le portier dudelangeois deux minutes plus tard. Mais, au terme d'une belle action collective, le 0-4 s'affichait au tableau d'affichage suite à un tir tendu de Dani Quintana. L'attaquant s'enfonçant facilement au milieu de la défense avant d'ajuster le gardien de la sélection nationale luxembourgeoise (65e). 

Le calvaire aurait pu être pire: une frappe d'Emreli (71e) tapant la transversale du F91 plutôt que de rentrer. Bertrand Crasson et son équipe voyaient s'éloigner les seizièmes de finale, et l'entraîneur procédait à un nouveau changement pour sauver les meubles. Le chronomètre tournait et c'est avec un esprit positif que le F91 insistait. A bon escient puisque Bernier allait réduire le score, à l'orgueil, 1-4 (90e).

Plus d'ambition

Dudelange, ce 3 octobre, aurait pu écrire une des plus belles pages de son histoire. Mais le F91 a été en incapacité de se surpasser, comme il l'avait fait lors de son opposition à Chypre face à l'APOEL Nicosie. «C'est un apprentissage de plus», commentait le coach Bertrand Crasson avec déjà la tête au championnat, et le match de dimanche face à Rodange.

Il faudra au onze de Dudelange plus d'ambition pour son prochain match d'Europa League, le 24 octobre. Cette fois, il s'agira de se déplacer en Espagne, chez le leader de la poule le FC Séville qui a déjà remporté ses deux premières confrontations à ce stade de la compétition.

F91 Dudelange - Qarabag 1-4

Stade Josy Barthel, pelouse en bon état, température fraîche, arbitrage de John Beaton, assisté de Daniel McFarlane et Douglas Potter (SCO), 3.005 sepcetateurs. Mi-temps: 0-3

Évolution du score: 0-1 Zoubir (11e), 0-2 Michel (30e), 0-3 Richard (37e sur pen.), 0-4 Quintana (69e), 1-4 Bernier (90e). 

Tirs au but: 11 pour Dudelange - 18 pour Qarabag

Corners: 5 pour Dudelange; 3 pour Qarabag 

Cartons jaunes:  Garos, Crasson et Lesquoy à Dudelange.

Carton jaune-rouge: Garos (62e) à Dudelange.

  • F91 DUDELANGE: Joubert (cap.); Bouchouari, Schnell, Garos, Lesquoy, KLapp (55e Lavie); Bougrine, Pokar (72e Cools), Bernier, Sinani, Mendy (67e Morren).
    Entraîneur: Bertrand Crasson
  • Qarabag: Begovic, Medvedev, B. Hüseynov,  Sadygov (cap.), Garayev (60e Slavchev), Ailton, Medvedev, Michel (72e Gueye), Richard, Quintana (81e Abdullayev), Emreli, Zoubir. 
    Entraîneur: Qurban Qurbanov.

Le point du groupe 



Sur le même sujet

Danel Sinani et Elodie Martins sacrés
L'attaquant international dudelangeois a été désigné footballeur de l'année à l'occasion de la Nuit du football organisée par la FLF, ce vendredi soir à Mamer. Chez les dames, Elodie Martins a devancé Andrea Burtin, son dernier rempart au Racing.
Danel Sinani (Düdelingen – 9) jubelt nach Treffer zum 2:1 / Fussball, Europa League Qualifikationsrunde, Rückspiel, Saison 2019-2020 / 29.08.2019 / F91 Düdelingen – FC Ararat-Armenia / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Le F91 Dudelange n'y arrive toujours pas
Battu 0-2 mercredi soir à l'Union Titus Pétange dans une rencontre d'alignement de la deuxième journée de BGL Ligue, le champion en titre croupit à la douzième place du classement.
Sambea Kakoko (Pétange, en blanc) évite l'intervention de Mario Pokar (Dudelange, à g.) sous le regard de Danel Sinani
Une victoire pour l'Histoire
En s'imposant 4-3 sur la pelouse de l'APOEL Nicosie, Dudelange a décroché la première victoire d'une équipe luxembourgeoise en phase de poule de la Ligue Europa. Ce succès gonflera aussi les caisses du club de la Forge du Sud de 570.000 euros.
Crasson nouvel adjoint de Ferrera à Dudelange
Le F91 Dudelange, champion du Luxembourg en titre et qualifié pour les prochaines poules de l'Europa League, a trouvé un successeur à Henri Bossi, entraîneur adjoint démissionnaire le 25 août: le Belge Bertrand Crasson, âgé de 47 ans.
L'ancien international belge Bertrand Crasson est le nouvel adjoint d'Emilio Ferrera à Dudelange