Changer d'édition

Un chrono individuel et le Turini au programme de Paris-Nice
Sport 2 min. 09.01.2019 Cet article est archivé

Un chrono individuel et le Turini au programme de Paris-Nice

Thomas De Gendt, Simon Yates, Marc Soler, Gorka Izaguirre, Tim Wellens et David De La Cruz, le tableau d'honneur de l'édition 2018.

Un chrono individuel et le Turini au programme de Paris-Nice

Thomas De Gendt, Simon Yates, Marc Soler, Gorka Izaguirre, Tim Wellens et David De La Cruz, le tableau d'honneur de l'édition 2018.
Photo: ASO/Alex Broadway
Sport 2 min. 09.01.2019 Cet article est archivé

Un chrono individuel et le Turini au programme de Paris-Nice

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le duo Jungels-Drucker est attendu au départ des Yvelines

Le tracé de l'édition 2019 de la course au soleil a été dévoilé ce mercredi. Un chrono individuel de 25km et une arrivée au sommet du col de Turini figurent au menu du peloton.

Cette 77e édition de Paris-Nice se disputera du 10 au 17 mars avec un départ depuis Saint-Germain-en-Laye pour une 1re étape en ligne de 138,5 km dans les Yvelines. La 2e étape reliera Les Bréviaires à Bellegarde (163,5 km) avant la 3e journée qui reliera Cepoy à Moulins/Yzeure sur 200 km. La 4e étape sera la plus longue avec 210,5 km entre Vichy et Pélussin, il y flottera un petit parfum de Liège-Bastogne-Liège dans le final.

Le premier grand rendez-vous est prévu pour le jeudi 14 mars et un chrono individuel de 25,5 km autour de Barbentane, dans les Bouches-du-Rhône. Un contre-la-montre conséquent pour une course d'une semaine, d'une distance équivalente à celle du contre-la-montre de Pau en juillet prochain dans le Tour de France. Une étape qui devrait convenir à Bob Jungels qui a fait de cette semaine de course son premier rendez-vous de la saison.

Le peloton prendra ensuite la direction de Brignoles le vendredi avec un départ à Peynier (176,5 km) avant de rejoindre Nice pour les deux derniers jours de course. L'étape reine de cette épreuve aura lieu le samedi 16 mars avec un départ depuis la Promenade des Anglais en direction du col du Turini après 181,5 km et une ascension finale de 14,9 km à 7,3 %.

Enfin l'ultime journée de course proposera aux rescapés du peloton une étape vallonnée dans l'arrière-pays niçois sur la distance de 110 km. En 2018, la victoire finale était revenue à l'Espagnol Marc Soler. Le coureur de la Movistar avait devancé le Britannique Simon Yates de 4". 

 Vingt-trois équipes (de 7 coureurs) seront en lice. Outre les 18 formations WorldTour qualifiées d'office, les équipes invitées sont les cinq françaises de deuxième division (Arkea-Samsic, Cofidis, Delko Marseille, Direct Energie, Vital Concept).

Du côté des Luxembourgeois, outre Jungels, on devrait retrouver au départ Jempy Drucker. Parmi les autres têtes d'affiche, le Britannique Simon Yates, les Colombiens Nairo Quintana et Miguel Angel Lopez et Romain Bardet sont attendus.

Les étapes

10 mars: 1re étape Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) - Saint-Germain-en-Laye, 138,5 km

11 mars: 2e étape Les Bréviaires (Yvelines) - Bellegarde (Loiret), 163,5 km

12 mars: 3e étape Cepoy (Loiret) - Moulins / Yzeure (Allier), 200 km

13 mars: 4e étape Vichy (Allier) - Pélussin (Loire), 210,5 km

14 mars: 5e étape Barbentane (Bouches-du-Rhône) - Barbentane, 25,5 km (contre-la-montre individuel)

15 mars: 6e étape Peynier (Bouches-du-Rhône) - Brignoles (Var), 176,5 km

16 mars: 7e étape Nice - col de Turini (Alpes-Maritimes), 181,5 km

17 mars: 8e étape Nice - Nice, 110 km


Sur le même sujet

Clavicule gauche fracturée pour Jempy Drucker
Jempy Drucker rêvait sans doute de fêtes de fin d'année plus tranquilles. Le nouveau transfuge de Bora-Hansgrohe s'est fracturé la clavicule gauche à l'entraînement. Déjà opéré, le Luxembourgeois est en mode revalidation.
Une clavicule gauche en compote et une main droite abîmée: Jempy Drucker s'est fait peur.