Changer d'édition

Un amical à prendre au sérieux
Sport 9 min. 15.10.2019

Un amical à prendre au sérieux

Chris Philipps (au centre) devrait obtenir du temps de jeu lors du match amical de la sélection face au Danemark, mardi (19h) à Aalborg

Un amical à prendre au sérieux

Chris Philipps (au centre) devrait obtenir du temps de jeu lors du match amical de la sélection face au Danemark, mardi (19h) à Aalborg
Photo: Ben Majerus
Sport 9 min. 15.10.2019

Un amical à prendre au sérieux

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Quatre jours après sa défaite (0-3) à Lisbonne contre le Portugal en éliminatoires de l'Euro 2020, la sélection luxembourgeoise affronte ce mardi (19h) à Aalborg son homologue danois en match amical.

A Aalborg,

Curieusement, en 85 matches à la tête de la sélection, Luc Holtz (50 ans) n'a jamais eu l'occasion d'affronter le Danemark. C'est que la dernière des dix confrontations entre les Roud Léiwen et les «Red Dynamites» s'est déroulée le 11 juin 2003, l'Ettebruckois n'étant entré en fonction que le 4 août 2010.

Avec un bilan de huit revers pour deux matches nuls, le Luxembourg souffre traditionnellement contre les Scandinaves. Il faut même remonter au... 10 novembre 1982 et à... Marcel Di Domenico pour trouver trace d'un buteur grand-ducal face aux Danois.

Mais le plus mémorable reste bien évidemment le quart de finale historique en éliminatoires de l'Euro 1964, où, après un double partage 3-3, puis 2-2, le Luxembourg s'inclinait malheureusement 0-1 en match d'appui à Amsterdam.

Thriller samedi à Copenhague

Loin de ces glorieuses pages d'histoire, la paisible bourgade d'Aalborg (130.000 habitants) et son coquet Portland Park (13.800 places, mais 10.500 seulement en configuration internationale) sont ce mardi (19h) le théâtre d'une confrontation amicale en clôture d'une semaine intense et fertile en émotions pour les deux nations. Le cadre idéal pour faire retomber la pression, en quelque sorte.

Le Danemark a émergé sur le fil (1-0) samedi à Copenhague d'un thriller contre la Suisse grâce à un énorme Kasper Schmeichel dans le but, un succès qui lui permet de se replacer avantageusement dans le groupe B éliminatoire de l'Euro 2020 à hauteur de l'Irlande.  

Je préfère un joueur qui court 60% du temps à 100% que 100% du temps à 60%

Le Luxembourg, on le sait, revient lui de Lisbonne, où il s'est incliné vendredi avec les honneurs (0-3) face à Cristiano Ronaldo et sa bande. 

Luc Holtz évoque l'intensité de la rencontre de vendredi au stade José Alvalade. «Mon équipe a parcouru plus de kilomètres que le Portugal», assène-t-il sans pouvoir se rappeler exactement lequel de ses joueurs a bouclé la plus longue distance. «L'unique différence était au niveau des sprints, où là, le Portugal en a fait beaucoup plus. Mais j'ai cet adage que je répète souvent aux joueurs: je préfère les voir courir 60% du temps à 100% que 100% du temps à 60%.»


Portugal's forward Bernardo Silva celebrates after scoring a goal during the Euro 2020 qualifier football match between Portugal and Luxembourg at the Jose Alvalade stadium in Lisbon on October 11, 2019. (Photo by CARLOS COSTA / AFP)
Le Luxembourg s'incline avec les honneurs
Deux buts de Bernardo Silva et Guedes et une 94e réalisation de Cristiano Ronaldo avec le Portugal ont permis à la Seleção de venir à bout d'une sélection luxembourgeoise dominée mais entreprenante.

C'est pourquoi, dans l'esprit des deux coaches, Luc Holtz et le Norvégien Åge Hareide (66 ans), la joute amicale, mais non sans importance, de ce mardi servira avant tout de prétexte à une large revue d'effectif: faire tourner l'équipe, offrir du temps de jeu aux réservistes et, pourquoi pas, tenter l'une ou l'autre innovation tactique ou individuelle.

Laboratoires ou non, les rencontres amicales ne réussissent en tout cas guère aux Lions Rouges estampillés Holtz, avec presque 50% de défaites (16 sur 33), contre seulement neuf victoires et huit matches nuls enregistrés depuis 2010.

Enervé dimanche par le retard au décollage de l'Embraer 135 d'Amelia en raison d'une surcharge de bagages, agacé par les questions des journalistes à propos du voyage en solo directement de Lisbonne à Aalborg (via Copenhague) de Gerson Rodrigues, resté pour se recueillir sur la tombe de sa maman dans la capitale portugaise, Holtz ne prendra pas ce débat à la légère, c'est une certitude.

Les entraîneurs qui prêtent une attention particulière au domaine psychologique recueillent souvent beaucoup de succès

«C'est une affaire strictement privée, et je n'ai pas trop aimé que la presse s'empare du sujet», explique Holtz à propos de l'attaquant rasta du Dynamo Kiev. «C'est un sujet émotionnel, et je connais bien Gerson, je parle très souvent avec lui: c'est un gars qui carbure aux émotions.» 

Et le sélectionneur de poursuivre sur ce thème qui lui tient à cœur. «Comme tout le monde, les footballeurs ont eux aussi des émotions. Sur, et en dehors du terrain. Mon rôle est de les aider quand ils lancent un signal de détresse, et ce peu importe qui ils sont. Je remarque que les entraîneurs qui prêtent une attention particulière au domaine psychologique recueillent souvent beaucoup de succès.»  

Dan Da Mota pourrait égaler Jeff Strasser

A Aalborg, on retrouve donc les 23 mêmes qu'à Lisbonne, mais certainement pas dans un onze de départ identique. Difficile de dire si Gerson Rodrigues entamera les débats et, plus largement, combien de permutations Luc Holtz opérera.

S'il joue, et tout indique que cela devrait être le cas, au moins partiellement, Daniel Da Mota célébrera sa 98e sélection, ce qui le hisserait sur la même marche que Jeff Strasser, la deuxième à trois longueurs seulement du recordman absolu, Mario Mutsch (101). Dave Turpel pourrait quant à lui honorer sa 50e sélection et Olivier Thill sa 20e.

Ce que l'on montre aujourd'hui, c'est du très haut niveau pour le Luxembourg

Au centre des préoccupations du sélectionneur, le souci d'efficacité redondant du Club Luxembourg. «Moins contre le Portugal, mais contre l'Ukraine et la Serbie, c'est clairement l'efficacité qui nous a fait défaut: la pièce est à chaque fois tombée du mauvais côté.» 

L'Ettelbruckois reste à la recherche de la clé qui ouvrirait la porte des filets adverses. «Je m'attelle à ce que les joueurs reconnaissent les zones d'infiltration et fassent leurs appels de balle dans ces zones. C'est pourquoi je multiplie les discussions individuelles avec la plupart d'entre eux. Peut-être faudrait-il jouer plus bas? Ou jouer plus la transition? C'est difficile à dire, d'autant plus que les joueurs se frottent souvent à des philosophies de jeu différentes une fois rentrés dans leur club. Mais j'assure que ce que l'on montre aujourd'hui, c'est du très haut niveau pour le Luxembourg.»    

Le plus souvent utilisé dans un rôle de joker ces derniers mois en sélection, Daniel Da Mota rejoindra Jeff Strasser au nombre de sélections (98) s'il joue ce mardi contre le Danemark
Le plus souvent utilisé dans un rôle de joker ces derniers mois en sélection, Daniel Da Mota rejoindra Jeff Strasser au nombre de sélections (98) s'il joue ce mardi contre le Danemark
Photo: Ben Majerus

De son côté, Åge Hareide a opéré trois changements dans son cadre par rapport au match contre la Suisse: les défenseurs de Malmø Jonas Knudsen et Lasse Nielsen relaient Andreas Christensen (Chelsea) et Jens Stryger Larsen (Udinese), tandis que le buteur et héros face aux Helvètes, Yussuf Poulsen (RB Leipzig) s'efface pour le local Lucas Andersen, attaquant d'Aalborg. 

Exit donc le métis de Leipzig, mais l'ensemble - 14e au ranking mondial de la FIFA - reste de très haute voltige, même si le maestro Christian Eriksen (27 ans, 92 sélections, 29 buts) vit un début de saison compliqué, après avoir disputé la finale de la Ligue des champions en mai avec son club de Tottenham Hotspur.

Six changements dans le onze de départ

On ne présente plus les Kasper Schmeichel (Leicester City), Simon Kjaer (Atalanta Bergame), Lasse Schöne (Genoa, ex-Ajax Amsterdam), Thomas Delaney (Borussia Dortmund) ou Martin Braithwaite (CD Leganés).

Le onze de départ ce mardi, avec... six changements par rapport à celui aligné samedi face à la Suisse, pourrait ressembler à celui-ci (en 4-2-3-1): Schmeichel; Dalsgaard, Kjaer, Jørgensen, Ankersen; Højbjerg, Wass; Skov, Eriksen, Braithwaite; Dolberg. 

L'équipe danoise a communié avec son public samedi à Copenhague à l'issue de la victoire (1-0) contre la Suisse
L'équipe danoise a communié avec son public samedi à Copenhague à l'issue de la victoire (1-0) contre la Suisse
Photo: AFP

La toujours très populaire sélection danoise, délocalisée, une fois n'est pas coutume, en province, fera tout pour séduire et ravir le public d'Aalborg. Lundi soir, 7.500 tickets avaient trouvé preneur, alors que 8.000 spectateurs sont attendus ce mardi, malgré la concurrence du grand derby de la... Metal Ligaen de hockey sur glace opposant au même moment les Aalborg Pirates aux Whites Hawks Frederikshavn. 

Autrement dit, les Roud Léiwen courent un grand danger s'ils n'affichent pas la détermination, l'engagement, le sérieux et la concentration qui siéent à toute joute internationale. Et puis, ce serait bien que, presque 37 ans plus tard, Marcel Di Domenico trouve enfin son successeur. Encore faudra-t-il marquer au Danemark...

Après quoi, la dernière ligne droite de la qualification pour l'Euro 2020 proposera aux Roud Léiwen deux joutes en novembre, le 14 en Serbie, puis le 17 en apothéose contre le Portugal au Josy Barthel.

Coup d'envoi: 19 heures au Aalborg Portland Park.

Arbitre: Bojan Pandžić, assisté de Daniel Wärnmark et Peter Magnusson (Suède)


Sur le même sujet

Aalborg, 116e destination des Roud Léiwen
En se déplaçant de manière inédite ce mardi (19h) à Aalborg pour y affronter le Danemark en match amical, la sélection luxembourgeoise se produira dans une 116e ville différente hors frontières.
Aalborg et son Energi Nord Arena (14.000 places) est la 116e ville visité par la sélection luxembourgeoise au cours de son histoire, sans tenir compte des affrontements avec les équipes nationales «B» et Amateurs
Le Luxembourg s'incline avec les honneurs
Deux buts de Bernardo Silva et Guedes et une 94e réalisation de Cristiano Ronaldo avec le Portugal ont permis à la Seleção de venir à bout d'une sélection luxembourgeoise dominée mais entreprenante.
Portugal's forward Bernardo Silva celebrates after scoring a goal during the Euro 2020 qualifier football match between Portugal and Luxembourg at the Jose Alvalade stadium in Lisbon on October 11, 2019. (Photo by CARLOS COSTA / AFP)
«Un niveau de performance historique»
La sélection nationale a pris ses quartiers au Portugal pour y défier la Selecção vendredi. En préface à cette sixième sortie des éliminatoires de l’Euro 2020, Luc Holtz revient sur la probante première partie de campagne des Roud Léiwen.
Luc Holtz (Trainer Luxemburg) bei der Nationalhymne

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Le Luxembourg promu en Ligue des nations
La Ligue des nations va subir quelques modifications avec notamment la présence de 16 équipes dans la Ligue A avec pour conséquence la promotion du Luxembourg en Ligue C.
Olivier Thill (Luxemburg #15) Freisteller, Einzelbild, Aktion, Ganzkörper

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
«On était très proche du 2-2»
Le Luxembourg a subi mardi soir sa troisième défaite des qualifications pour l'Euro 2020, 1-3 contre la Serbie. Mais au-delà des chiffres, les joueurs de Luc Holtz voulaient retenir le contenu.
Laurent Jans (Luxemburg - 2) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
La Serbie vient gâcher la fête
Le sort est souvent cruel pour les Roud Léiwen. Au terme d'un match enlevé, l'équipe nationale s'est inclinée 1-3 face à la Serbie ce mardi soir au stade Josy-Barthel. Rendez-vous au Portugal, le 11 octobre, pour la suite de la campagne.
Vincent Thill (Luxemburg – 10) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Les Roud Léiwen trébuchent à Belfast
En préparation de son match contre la Serbie mardi en éliminatoires de l'Euro 2020, la sélection luxembourgeoise s'est inclinée un but à rien jeudi soir à Belfast en amical contre l'Irlande du Nord sur un malheureux autogoal de Kevin Malget.
A l'image de Leandro Barreiro, qui s'écroule devant George Saville, le Luxembourg s'est incliné jeudi soir à Belfast contre l'Ulster