Changer d'édition

Ulissi premier leader du Tour de Luxembourg
Sport 3 2 min. 15.09.2020

Ulissi premier leader du Tour de Luxembourg

Etape et maillot, Diego Ulissi a fait coup double ce mardi au Kirchberg.

Ulissi premier leader du Tour de Luxembourg

Etape et maillot, Diego Ulissi a fait coup double ce mardi au Kirchberg.
Photo: Vincent Lescaut
Sport 3 2 min. 15.09.2020

Ulissi premier leader du Tour de Luxembourg

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le coureur italien de l'équipe UAE a remporté ce mardi au Kirchberg la 1re étape de l'épreuve à l'issue d'une boucle de 133,5 km autour de Luxembourg. Il a devancé sur la ligne Amaury Capiot (Sport Vlaanderen).

En signant ce mardi sa première victoire de la saison, Diego Ulissi (31 ans) s'est aussi assuré de porter le maillot jaune de leader. Le natif de Cecina a conclu de la plus belle des manières un final mouvementé et animé. Comme on pouvait s'y attendre le Milliounewee a servi de rampe de lancement au plus costaud et Ulissi en a profité pour décrocher sa 34e victoire chez les professionnels.

«Je suis heureux de cette victoire. Les sensations étaient bonnes. Mon équipe a très bien travaillé dans les dix derniers kilomètres et j'ai placé mon accélération à hauteur de la flamme rouge», s'est réjoui le vainqueur du jour bien décidé à conserver son maillot jaune le plus longtemps possible. 

Derrière Ulissi, le Belge Amaury Capiot et le Roumain Eduard-Michael Grosu (Nippo) complètent le podium. Grâce au jeu des bonifications, Ulissi compte 7'' d'avance sur les deux plus proches poursuivants alors que le gros du peloton affiche 13'' de retard. 

Le final de l'étape a été marqué par de nombreuses crevaisons. Outre le Belge Loïc Vliegen et le Britannique Mark Cavendish, Kevin Geniets a été stoppé net à 15 km de l'arrivée. «J'ai été victime d'une double crevaison avant arrière, je suis revenu dans le peloton avant le final mais dans l'ultime bosse, je n'ai pas pu suivre. C'est rageant», a commenté le champion du Luxembourg. 

Quinze jours après avoir été victime d'une fracture de la rotule à la suite d'une chute sur les routes du Tour de France, Philippe Gilbert était déjà de retour dans le peloton, l'ancien champion du monde a fini à une encourageante 36e place. «Une belle surprise, j'étais content d'être là», a commenté le Monégasque d'adoption. 

Cette première journée a été marquée par l'échappée de cinq hommes: les Français Axel Zingle (Nippo), Franck Bonnamour (Arkea), Tony Gallopin (Ag2r), l'Espagnol Sergio Roman Martin (Caja Rural) et l'Allemand Lukas Meiler (Vorarlberg).

Ils ont compté une avance de plus de quatre minutes. Membre de l'échappée du jour, Zingle a décroché le maillot du meilleur grimpeur. Une belle opération pour cet Alsacien de 21 ans. 

Autre fait du jour: l'absence de la formation du W52 FC Porto au départ. Les organisateurs n'ayant aucune nouvelle des responsables de l'équipe portugaise. «Je n'ai jamais rien vu de tel», a confié Benoît Theisen, secrétaire général de l'épreuve.  

Ce mercredi, les sprinters auront droit au chapitre avec une 2e étape disputée entre Remich et Hesperange sur la distance de 160,8 km.

Le classement des Luxembourgeois:   26. I. Centrone (LUX), 42. T. Wirtgen (LUX) à 11'', 48. M. Ries (LUX) à 16'', 50. B. Gastauer (LUX), 52. L. Wirtgen (LUX), 84. J. Petelin (LUX) 1'35'', 105. K. Geniets (LUX) 2'27'', 118. Arthur Kluckers (LUX) 3'18'', 136. Raphaël Kockelmann (LUX) 18'06''. Hors délai: Colin Heiderscheid     

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet