UEFA Youth League

Une première compliquée pour Dudelange

Nuno Vilar, poursuivi ici par Dominik Simacek, et ses partenaires dudelangeois ont connu leur première expérience internationale contre le Sparta Prague.
Nuno Vilar, poursuivi ici par Dominik Simacek, et ses partenaires dudelangeois ont connu leur première expérience internationale contre le Sparta Prague.
Photo: Serge Waldbillig

Pour la première participation d’un club luxembourgeois à la Youth League, Dudelange s’est incliné logiquement sur sa pelouse face au Sparta Prague (0-4). Menés dès la septième minute les U19 du F91 ont connu un baptême du feu difficile.

Par Thibaut Goetz

Le match. On savait que le défi allait être relevé pour les jeunes Dudelangeois d’Alvaro Cruz, et les premières minutes ont confirmé ce présage. Les Tchèques du Sparta Prague ouvrent en effet le score sur leur première occasion: un coup franc excentré frappé à ras de terre par Marecek et qui surprend tout le monde, le gardien du F91 y compris (0-1, 7e). Le F91 a bien du mal à conserver le ballon et à franchir sa moitié de terrain.

Esposito s’interpose ensuite sur une tentative de Drchal (13e). Osmanya se crée la première occasion dudelangeoise après un centre de Camara, mais sa reprise file hors du cadre… (21e). Ladlacek après un double une-deux dans l’arrière-garde du F91 se crée une belle occasion mais sa frappe termine à côté. Le Sparta va finalement doubler la mise par l’intermédiaire de Drchal (0-2, 35e) sur une offrande quelque peu involontaire de Hezoucky après un corner.

Amadou Camara tente de stopper Ondrej Novotny.
Amadou Camara tente de stopper Ondrej Novotny.
Photo: Serge Waldbillig

Un peu mieux à la reprise

A la reprise, Dudelange obtient un contre intéressant à jouer, mais Camara est signalé en position de hors-jeu (53e). Malheureusement c’est sur ce genre de phase de jeu que le F91 va se retrouver pris au piège, et mené désormais 0-3 après la percée victorieuse de Drchal bien servi par Majka (65e). S’il était bien revenu dans cette deuxième mi-temps, le F91 semble à nouveau déboussolé dans son organisation après ce troisième but.

Alvaro Cruz choisit de faire entrer Mancini pour le dernier quart d’heure à la place d’Omosanya qui aura fait beaucoup d’efforts cet après-midi. Même chose pour Camara qui laisse sa place à Millot. Frydek alourdira la score en fin de temps additionnel (0-4, 90+3). Dudelange s’incline donc 0-4, le résultat est finalement logique au vu de l’écart entre les deux formations.

La note. 12/20. Domination quasiment sans faille des joueurs du Sparta dans le premier acte face à des jeunes Dudelangeois peut-être timorés par l’enjeu de cette première en Youth League. Une amélioration en début de deuxième mi-temps côté F91 mais pas la réaction escomptée.

Le fait du match. Un but encaissé (trop) tôt. On joue seulement la septième minute de ce match aller quand la défense dudelangeoise craque sur un coup franc pourtant anodin. Pas l’idéal pour débuter ce genre de rencontre, ce qui n’a pas aidé les jeunes de la Forge du sud à se libérer.

L’homme du match. Vaclav Drchal. Les Vaclav sont souvent appelés à de grandes destinées en République tchèque, et Drchal ne fera peut-être pas exception à la règle. Vif, rapide et doté d’une belle vision du jeu, le numéro 10 aura permis à son équipe de prendre une belle option sur la qualification avec son doublé.

Michael Omosanya (F91) et Matej Majka (Sparta Prague).
Michael Omosanya (F91) et Matej Majka (Sparta Prague).
Photo: Serge Waldbillig

F91 Dudelange U19 - AC Sparta Prague U19 0-4

Stade Jos Nosbaum, pelouse correcte, arbitrage de M. Teixeira (AND) assisté de MM. Parente et Terrazo (AND),500 spectateurs payants. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Marecek (7e), 0-2 Drchal (35e), 0-3 Drchal (65e), 0-4 Frydek (90+3).

Corners: 5 (0+5) pour le F91, 7 (3+4) pour le Sparta.

Cartons jaunes: Mendes (48e, faute sur Drchal), Sabotic (56e, faute sur Hezoucky), Da Silva (88e, faute sur Hezoucky) pour le F91, aucun pour le Sparta.

F91 DUDELANGE: Esposito; Da Silva, Goncalves (cap.), Özkan, Brandenburger; Omosanya (74e, Mancini), Sabotic, Camara (84e, Millot); Vilar, Klica (39e, Mendes), Natami.

Joueurs non utilisés: Fox, Martins, Marques, Ahmetxjekaj.

Entraîneur: Alvaro  Cruz.

SPARTA PRAGUE: Backovsky; Majka (76e, Tvaroh), Hucek, Maksic, Snajdr; Novotny (46e, Fortelny), Sedlacek (80e, Frydek), Simacek, Hezoucky; Drchal, Marecek (cap.).

Joueurs non utilisés: Pechacek, Cajkovsky, Flak, Fisl.

Entraîneur: Miroslav Krieg.

Réaction

Alvaro Cruz:  «On était conscient du niveau de l'adversaire et il y a eu trop d'actions qui ont montré qu'on manque encore d'expérience. En face, c'est une équipe composée d'internationaux et qui jouent à un autre niveau. Mais ce que je regrette c'est qu'au moment où le match s'équilibre on prend ce troisième but.»

Loris Tinelli a joué avec Anderlecht

Loris Tinelli était aussi sur la brèche ce mercredi après-midi. Les U19 d'Anderlecht recevaient le Celtic Glasgow et se sont inclinés 1-2. Le jeune Luxembourgeois a disputé le dernier quart d'heure alors que le score était déjà acquis pour les Ecossais, qui menaient 2-0 après onze minutes de jeu.