Changer d'édition

U21: les Lionceaux laissent passer leur chance
Sport 7 min. 23.03.2018

U21: les Lionceaux laissent passer leur chance

Belmin Muratovic (n°10, en blanc) a inscrit un but pour sa première sélection chez les Espoirs

U21: les Lionceaux laissent passer leur chance

Belmin Muratovic (n°10, en blanc) a inscrit un but pour sa première sélection chez les Espoirs
Photo: Christian Kemp
Sport 7 min. 23.03.2018

U21: les Lionceaux laissent passer leur chance

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Timorée en première mi-temps, la sélection Espoirs a regardé jouer le Monténégro pendant une vingtaine de minutes après la demi-heure de jeu. La réaction est venue des pieds du néophyte Belmin Muratovic, mais elle ne fut pas suffisante. Le Luxembourg s'incline 1-3 et voit son adversaire revenir à sa hauteur dans le groupe 9 des éliminatoires de l'Euro 2019.

Le match et sa note

Les Lionceaux entrent sur la pelouse d'Oberkorn en connaissance du résultat du Kazakhstan, battu (0-3) par la France, et donc, avec la certitude qu'en cas de succès face à la lanterne rouge monténégrine, le Luxembourg se retrouverait propulsé à la... troisième place du groupe 9, avec 7 points, devant le Kazakhstan (6) et la Bulgarie (5). De quoi décupler la motivation des hommes de Manu Cardoni.

Privé de la triplette Carlson, Bohnert, Barreiro, promue chez les A, l'ancien Bianconero choisit d'aligner les cousins Muratovic, Edvin et Belmin, d'origine... monténégrine, en pointe, tandis que les ailiers Tinelli, à droite, et Couto Pinto, côté gauche, font valoir... par intermittence leur vitesse et leur percussion. En possession de balle, le 4-4-2 luxembourgeois se transforme d'ailleurs en 4-3-3, Belmin Muratovic reculant d'un échelon.

Premier fait de jeu dans un début de partie aux allures de gentil round d'observation: élément crucial dans le milieu de terrain axial au côté d'Olivier Thill, Yannis Dublin, blessé à la cuisse, doit sortir après une petite dizaine de minutes à peine, relayé poste pour poste par Luca Duriatti.

La demi-heure de jeu est atteinte sans... le moindre tir cadré, ni corner! Les deux équipes sont bien en place et ne prennent pas de risque, même si les locaux font montre de davantage d'initiatives et tentent d'imprimer plus de rythme aux échanges. Tout juste peut-on relever le carton jaune sévère adressé par M. Balakin à Loris Tinelli (19e) pour une faute légère sur le capitaine monténégrin, Andrija Vukcevic.

Un troisième quart d'heure difficile pour les Lionceaux

Valentin Roulez signe le premier arrêt du match à la... 34e minute, en s'interposant fort à propos devant Skenderovic, idéalement décalé en profondeur par Janketic. Prémice d'un troisième quart d'heure délicat pour les Luxembourgeois, cette action initiale donne des ailes aux visiteurs, qui se montrent soudain plus entreprenants et finissent la première période en boulet de canon: l'envoi de Stijepovic à ras de terre lèche le poteau gauche de Roulez (37e), la reprise de la tête d'Azemovic rebondit sur la... transversale (39e), puis Skenderovic, le joueur d'Hoffenheim, enfume toute la défense grand-ducale, mais croise trop son tir (39e). Enfin, Roulez se détend et détourne des poings la frappe de Petrovic (43e). Les ouailles de Manuel Cardoni souffrent, mais atteignent le repos sans casse.

Loris Tinelli (en blanc) face à Andrija Vukcevic (Montenegro, n°3)
Loris Tinelli (en blanc) face à Andrija Vukcevic (Montenegro, n°3)
Photo: Christian Kemp

Le Monténégro entame le second acte... comme il a conclu le premier: les Rouges monopolisent le ballon, campent dans la moitié de terrain grand-ducale, sauf que cette fois, ils... trouvent l'ouverture: suite à un centre de droite, la défense luxembourgeoise peine à se dégager après un premier essai de Skenderovic, et c'est tout naturellement que Janketic conclut de près (0-1, 49e). Stijepovic manque de peu de doubler la mise dans la minute suivante (50e).

On attend la réaction des Lionceaux, mais c'est encore Stijepovic, de la tête, sur un centre millimétré de Petrovic qui donne des sueurs froides à Roulez (62e). Manuel Cardoni brûle ses dernières cartouches juste après l'heure de jeu en introduisant Kenan Avdusinovic (63e) et Yannick Schaus (65e) en lieu et place de Couto Pinto et Tinelli, sur les flancs. Changements gagnants, puisque dans la foulée, le Luxembourg force son... premier corner (66e), puis un contre fulgurant est mené par Olivier Thill qui décale astucieusement Belmin Muratovic, lequel fusille Carevic (1-1, 69e). Une joie de courte durée pour les Blancs, puisque deux minutes plus tard, servi par Stijepovic, ce diable de Meris Skenderovic replace ses couleurs aux commandes (1-2, 71e).

Définitivement, cette fois... surtout que l'élégant milieu de terrain de la Sampdoria "primavera" Ognjen Stijepovic fixe les chiffres à 1-3 dans le temps additionnel (90+4), scellant dans le béton le succès du Monténégro qui arrache sa première victoire dans ce groupe 9 des éliminatoires de l'Euro Espoirs 2019  et totalise à présent quatre points. Comme le Luxembourg, qui se déplace mardi au Kazakhstan (3e, 6 pts). Mais cela, c'est - déjà - une autre histoire.

La note du match: 10/20.

Le fait du match: du rire aux larmes en deux minutes

Deux minutes de contrastes en seconde période. Alors que Manu Cardoni vient d'effectuer ses trois changements, profitant d'un contre mené à toute allure, Belmin Muratovic égalise pour le Luxembourg à la 69e minute. On pense les Lionceaux enfin lancés sur les bons rails, mais une coupable déconcentration dans les instants suivants permet à Skenderovic de redonner l'avance aux visiteurs (71e).

Yannis Dublin (Luxembourg, en blanc) tente de pendre Stefan Loncar (Montenegro) de vitesse.Le Bascharageois devra quitter le jeu après seulement dix minutes...
Yannis Dublin (Luxembourg, en blanc) tente de pendre Stefan Loncar (Montenegro) de vitesse.Le Bascharageois devra quitter le jeu après seulement dix minutes...
Photo: Christian Kemp

L'homme du match: Belmin Muratovic

Le Messin Belmin Muratovic, qui fêtera ses 20 ans le 27 mars, cousin du Dudelangeois Edvin, a fêté sa grande première chez les Lionceaux par un but. Qui plus est face à son pays d'origine, le Monténégro! Que demander de plus? Un but décisif, peut-être, la prochaine fois...

Du côté du Monténégro, Meris Skenderovic est incontournable. En plus d'un but et d'un assist, l'attaquant d'Hoffenheim a constitué un poison pour Eric Brandenburger et Yann Matias. Il a pesé sur l'arrière-garde luxembourgeoise durant tout le match.

Réaction

Manuel Cardoni (sélectionneur): «Nous avons eu une demi-heure d'absence, de la 25e à la 60e minute environ. On a perdu le fil du match, et cela nous fut fatal. Nous avons perdu énormément de deuxièmes ballons, et avons affiché trop de déchets techniques. Après, en début de deuxième mi-temps, nous n'arrivions plus à ressortir. Paradoxalement, je dirais que le premier but du Monténégro nous a libérés. En plus, physiquement, on a souffert, face à des grands gabarits, notamment dans les situations de un contre un. On paie notre manque de maturité, et la victoire du Monténégro est méritée. Je suis content de l'apport technique de Belmin Muratovic, même s'il a lui aussi souvent été confus en première mi-temps. Il apporte une touche technique indéniable. La sortie prématurée de Dublin? Bah, on ne va pas se plaindre, cela fait partie des aléas d'un match. Duriatti l'a bien remplacé.»

La fiche technique

Luxembourg U21 - Monténégro U21 1-3

Stade municipal de la Ville de Differdange à Oberkorn, temps frais et sec, pelouse abîmée par endroits, arbitrage de Mykola Balakin (UKR), assisté d'Igor Alokhin et Semen Shlonchak (UKR), 812 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 0-1 Janketic (49e), 1-1 B. Muratovic (69e), 1-2 Skenderovic (71e), 1-3  Stijepovic (90+4)

Corners: 3 (1+2) pour le Luxembourg U21; 4 (1+3) pour le Monténégro U21.

Cartons jaunes: Tinelli (19e, tacle par derrière sur  le capitaine A. Vukcevic), Matias (74e) et B. Muratovic (82e, arrête fautivement Stijepovic dans une reconversion offensive) au Luxembourg U21; Stijepovic (60e, vient rudoyer Roulez alors que l'action est terminée) au Monténégro U21.

LUXEMBOURG U21 (4-4-2): Roulez; Ewert (cap.), Brandenburger, Matias, Da Graça; Tinelli (65e Schaus), Dublin (10e Duriatti), Thill, Couto Pinto (63e Avdusinovic); B. Muratovic, E. Muratovic.

Remplaçants non utilisés: Machado; Sacras, Nsidjine Kuete et Prudhomme.

Sélectionneur: Manuel Cardoni.

MONTÉNÉGRO U21 (4-2-3-1): Carevic (84e Sarkic); Grivic, Azemovic, Raso, A. Vukcevic (cap.) (90e Vucic); Kotorac, Loncar; Petrovic, Janketic (73e Boricic), Stijepovic; Skenderovic.

Remplaçants non utilisés: Drincic, Camaj, S. Vukcevic, Vucic et Krsotvic.

Sélectionneur: Mojas Radonjic.

Le point sur le groupe 9

Joués ce vendredi

Kazakhstan – France 0-3

Luxembourg – Monténégro 1-3

Déjà joués

Luxembourg – Kazakhstan 0-3

Slovénie – Luxembourg 3-1

Bulgarie – Luxembourg 0-1

Luxembourg – Slovénie 1-1

Luxembourg – France 2-3

Le classement

1. France 18 points (6 matches)

2. Slovénie 10 (5)

3. Kazakhstan 6 (6)

4. Bulgarie  5 (5)

5. Luxembourg 4 (6)

6. Monténégro 4 (6)


Sur le même sujet

Cardoni et les U21 remettent l’ouvrage sur le métier
Suite des qualifications vers l’Euro Espoirs 2019 pour les Lionceaux, toujours sous la baguette de Manuel Cardoni confirmé du côté de la FLF en fin d’année à la tête des U19/U21. Au menu dans le groupe 9: le Monténégro, ce vendredi (18h30) à Oberkorn, puis le Kazakhstan, mardi à Astana. Avec un revenant dans le groupe, et quelques nouveautés.
Manuel Cardoni (Trainer Luxemburg)

/ Fussball U21-EM-Qualifikation 2019, European Under-21 Championship 2019, Qualifying competition, Qualifiers, Saison 2017-2018 / 05.10.2017 /
Luxemburg U21 - Slowenien U21 (Luxembourg Under-21 vs Slovenia Under-21) / 
Stade Jos Haupert, Niederkorn /
Foto: Ben Majerus