Changer d'édition

Troisième journée en Division 1: Berbourg enfonce Beggen, Bissen efface Kehlen
Sport 18 4 min. 18.09.2017

Troisième journée en Division 1: Berbourg enfonce Beggen, Bissen efface Kehlen

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La victoire nette (0-4!) de Berbourg à Beggen n'était pas imaginable voici près de 25 ans. Après trois journées, le Berdenia est en haut de la Division 1, Série 2, alors que l'Avenir est... lanterne rouge. Dans la Série 1, l'Atert Bissen, descendant de PH, a logiquement disposé du FC Kehlen.

La victoire nette (0-4!) de Berbourg à Beggen n'était pas imaginable voici près de 25 ans. Après trois journées, le Berdenia est sur le podium en Division 1, Série 2, alors que l'Avenir est... lanterne rouge. Dans la Série 1, l'Atert Bissen, descendant de PH, a logiquement disposé du FC Kehlen.

Par Daniel Pechon

A l'issue de la saison 1993-1994, simplement imaginer que Beggen et Berbourg allaient se côtoyer au même niveau, 24 ans plus tard, relevait de l'invraisemblable, voire de la plaisanterie de bas étage. L'Avenir, avec Paul Koch, Jean-Pierre Vanek, Alex Wilhelm, Theo Scholten, Carlo Weis, Mikhail Zaritski et Luc Holtz venait de réaliser le doublé Coupe - Championnat, alors que Berbourg fréquentait les pelouses de... Division 3, soit les deux extrêmes du football grand-ducal.

Durant la saison 2008-2009, le fossé est encore de trois divisions entre les deux entités, mais Beggen vit sa dernière saison en BGL ligue, et Berbourg évolue en Division 2.

Et, ce dimanche, Beggen et Berbourg se sont affrontés dans un débat relevant de la troisième journée de Division 1, Série 2, à mi-chemin entre la BGL Ligue et la D3.

Autour du terrain, les supporters de Berbourg étaient plus nombreux que ceux de Beggen, et sur la pelouse, une seule équipe était présente: Berbourg!

Dany Le Conte a ouvert la marque à la demi-heure pour le Berdenia, et Rayane Laouira a doublé la mise avant la pause. En seconde période, les joueurs visiteurs ont poursuivi sur leur lancée: Ahmed Boussi et Daniel Contrino ont fait passer les chiffres  à 0-4, soit le plus net succès berbourgeois en déplacement depuis le 5 novembre 2016 (0-5 à Wormeldange).

Une victoire qui propulse le Berdenia dans le Top 4 de la Série 2, sur la même ligne que Mondercange et l'ASL-Porto, et ancre les Canaris à la... lanterne rouge... De quoi donner un pincement au coeur aux anciens de l'aventure de 1993-1994 de l'Avenir.

«Dans les rangs des (anciens) supporters de Berbourg présents à Beggen, cela faisait bizarre de jouer contre un club au passé aussi prestigieux et dans un stade où il s'est passé tellement d'évènements. Par contre, les joueurs, beaucoup plus jeunes, savaient certes que Beggen a joué à un haut niveau, mais la plupart ignoraient la grandeur passée du club», relate Gil Cajao, membre du comité de Berbourg.

La fin de match a été houleuse à la rue Henri Dunant. Des supporters de Beggen, déçus de la tournure des événements, ont sifflé et invectivé leurs joueurs à l'issue des débats.

Trois maxima

Les trois derniers maxima (9 sur 9) de Division 1 sont à chercher dans la Série 1, avec Lorentzweiler, Bissen et Steinfort. Le Sporting a d'ailleurs remporté 42 victoires lors de ses 55 derniers matches de championnat.

Un doublé en trois minutes

Igor Pereira a juste eu le temps de se réjouir d'avoir marqué le 2-0 pour Mondercange face à Aspelt après 15 minutes, qu'il poussait déjà pour la seconde fois le ballon au fond des filets de l'après-midi à la 17e, soit deux buts en trois minutes. Au final, Mondercange a écarté Aspelt 5-2.

La première de Biwer

Se sont écoulées pratiquement... 90 minutes entre le premier but de Biwer, oeuvre d'Olivier Lickers à la cinquième minute, et le deuxième par Maurice Bolmer à la 90e+4 face au Red-Black Egalité. Ce sont les deux premiers buts et la première victoire de la Jeunesse Biwer en Division 1 depuis la saison 1993-1994!

Deux retournements en Série 1

Mené 0-1 par Vianden, le Sporting Mertzig a retourné le score pour l'emporter 2-1 avec notamment un but à la 90e+2. Scénario identique pour Steinfort, en retard d'un but à Bastendorf, mais qui avait déjà renversé la marque en sa faveur à la 55e minute (2-1). Aucune équipe n'a inscrit plus de deux buts en Série 1, sauf Steinsel qui a atomisé Boevange 0-6, avec les doublés de Stéphane Piron et Dylan Nissan.

Penalty ou pas à Weiler?

Romain Andres, sur un penalty, a sauvé le point du match nul pour Junglinster à Weiler à la 90e+4. Un penalty d'ailleurs jugé litigieux du côté des Yellow Boys Weiler. «Le joueur adverse a reconnu après le match que notre défenseur n'avait pas touché le ballon de la main. Mais le partage est logique», a raconté Claude Meylender, co-entraîneur de Claude Mangen à Weiler.

«Quel beau match de mon équipe! Sans le talent adverse, le score aurait été de 0-3 à la pause. Nous encaissons sur la seule occasion de Weiler, un coup de pied arrêté fort bien repris par Bellini. Pour ce qui est du penalty en toute fin de match, dans un duel, le  ballon va frapper un des bras écartés du défenseur de Weiler. C'est bel et bien un penalty, et d'ailleurs les défenseurs locaux n'ont pratiquement pas  contesté», narrait pour sa part Johann Bourgadel, le coach de Junglinster.



Sur le même sujet