Changer d'édition

«Très contente de ma saison jusqu'ici»
Sport 4 min. 30.05.2019 Cet article est archivé

«Très contente de ma saison jusqu'ici»

Seize victoires, seize défaites: c'est le bilan équilibré de Mandy Minella à mi-saison

«Très contente de ma saison jusqu'ici»

Seize victoires, seize défaites: c'est le bilan équilibré de Mandy Minella à mi-saison
Photo: AFP
Sport 4 min. 30.05.2019 Cet article est archivé

«Très contente de ma saison jusqu'ici»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Petit débrief statistique de la n°1 luxembourgeoise à mi-saison

à Paris,

Après cinq mois de compétition en 2019, pour sa seconde saison sur le circuit en tant que maman suite à la naissance de la petite Emma Lina le 30 octobre 2017, Mandy Minella (33 ans) dresse un bilan globalement positif.

Au total cette saison, en incluant le tournoi ITF de Dubaï (100.000 dollars) joué en... décembre 2018 et les rencontres de Fed Cup en février à Esch, Mandy Minella (33 ans, WTA 100) a pris part à 17 tournois sur les cinq premiers mois de compétition.

Ces 17 épreuves se scindent en deux Grands Chelems (Australie et Roland Garros), deux «Premier Mandatory» (Indian Wells et Miami, 9.035.428 dollars), quatre «Premier», quatre «International» (250.000 dollars), deux «Challenger Series» (125.000 dollars), deux ITF et donc, la Fed Cup.

Au cours de ces 17 tournois, la n°1 du tennis luxembourgeois a disputé 32 matches de simple pour un total de 51 heures et 54 minutes passées sur le court en compétition de Simple Dames, soit une moyenne légèrement supérieure à 1h37' par rencontre.

Là où l'analyse devient intéressante, c'est à la vue du bilan... parfaitement équilibré de seize victoires pour seize défaites.

Pour la principale intéressée, «il est logique qu'il y ait moins de victoires que l'année passée, car j'avais joué beaucoup plus de tournois Challengers.» Mandy Minella poursuit: «C'est un bon bilan. Il est conforme à là où je souhaitais être à cette époque-ci de l'année. Je trouve que je joue un très bon tennis. J'ai connu un petit creux après la Fed Cup à domicile (trois défaites d'affilée au premier tour à Indian Wells (Challenger Series et en qualifications du Premier Mandatory) et à Guadalajara, ndlr), mais je me suis bien reprise à Miami: cette victoire difficile contre McHale m'a fait beaucoup de bien. Bref, c'est très positif et je suis très contente de ma saison jusqu'ici.»

D'autant plus qu'après avoir loupé le tableau final de l'Open d'Australie, elle a inversé la tendance à Roland Garros et à Wimbledon, et conserve tous ses espoirs de se retrouver en août dans le tableau principal de l'US Open à Flushing Meadows.

En poussant encore un peu plus loin l'analyse chiffrée de sa saison, on relève que Minella a remporté 41 sets, contre 37 perdus, et elle affiche une différence de jeux positive de +27 (369-342). En outre, l'Eschoise a gagné cinq de ses six tie-breaks disputés et a claqué 73 aces sur ces cinq mois, soit une moyenne de 2,28 par match.

En moyenne, Mandy Minella réalise 2,28 aces par match cette saison
En moyenne, Mandy Minella réalise 2,28 aces par match cette saison
Photo: AFP

Si l'on s'attache enfin à son classement et à celui de ses adversaires, on s'aperçoit que l'épouse de Tim Sommer, actuellement classée 100e mondiale, avait entamé l'année au 103e rang pour osciller ensuite entre la 97e place (18 février) et la 108e, sa plus mauvaise, à la mi-avril... pile au moment du «cut»pour Roland Garros.

L'adversaire la plus prestigieuse rencontrée en 2019 est... la dernière en date, la Lettonne Anastasija Sevastova, n°12 mondiale, affrontée à Roland Garros (2-6, 4-6), qui est une des trois «Top 20» auxquelles Minella a dû faire face cette année en plus de la Chinoise Qiang Wang (WTA 16) et de la Suissesse Belinda Bencic (WTA 20). Avec, systématiquement, une défaite à la clé.

La plus belle «perf» de l'année a aussi été réalisée cette semaine à la Porte d'Auteuil, avec la belle victoire en deux sets (6-4, 6-2) contre la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, classée 44e au ranking de la WTA. Les plus grosses débâcles se sont, elles, produites en début d'année, avec des défaites à l'Open d'Australie contre la Biélorusse Olga Govortsova (WTA 390, mais... ex-35e mondiale) et à Brisbane face à l'Australienne Destanee Aiava (WTA 250).

Enfin, dans ce bilan très équilibré de seize victoires pour seize défaites, il n'y a qu'en Fed Cup (4 victoires), en qualifications à Stuttgart (3 victoires) et à La Bisbal d'Emporda (ITF, 2 victoires) que Mandy Minella a réussi à enchaîner au moins deux succès d'affilée en 2019.


Sur le même sujet

Mandy Minella signe une grande première à Roland Garros
Il aura donc fallu attendre sa neuvième participation pour que Mandy Minella (WTA 100) réussisse, à 33 ans, à se qualifier pour le deuxième tour des Internationaux de France à Roland Garros. Elle rencontre ce mercredi la Lettone Anastasija Sevastova.
Luxembourg's Mandy Minella celebrates after winning against Russia's Anastasia Pavlyuchenkova during their women's singles first round match on day two of The Roland Garros 2019 French Open tennis tournament in Paris on May 27, 2019. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP)
Minella s'arrête en quart à La Bisbal D'Emporda
La route de Mandy Minella (33 ans, WTA 99) s'est arrêtée ce vendredi au stade des quarts de finale au tournoi ITF W60 de La Bisbal D'Emporda, en Catalogne. Bien que tête de série n°1, la Luxembourgeoise a subi la loi (3-6, 4-6) de l'Espagnole Paula Badosa Gibert (WTA 135).
Mandy Minella of Luxembourg reacts during the women single first round match at the Lugano Open at the Lido tennis club in Lugano, Switzerland on April 10, 2018 (Photo: Claude Diderich)
Minella a enfin vaincu le signe indien
Plus de dix ans qu'elles se côtoient sur le circuit! Mandy Minella et Yanina Wickmayer se sont retrouvées une quatrième fois face à face ce jeudi à La Bisbal D’Empordà et la balle a enfin roulé en faveur de la Luxembourgeoise.
Tout baigne pour Mandy Minella qui accumule les bonnes nouvelles ces dernières heures.
Minella sera dans le tableau final à Roland Garros
Très bonne nouvelle pour la n°1 luxembourgeoise ce mercredi: Mandy Minella (33 ans, WTA 99) profite des forfaits des Russes Ekaterina Makarova (WTA 92) et Maria Sharapova (WTA 28) pour intégrer directement le tableau principal de Roland Garros (26 mai - 9 juin).
Luxembourg's Mandy Minella returns the ball to Belgium's Kirsten Flipkens during their tennis match at the Roland Garros 2017 French Open on May 29, 2017 in Paris.  / AFP PHOTO / Thomas SAMSON
Mandy Minella en deux temps en Catalogne
La première joueuse luxembourgeoise a franchi l’écueil du premier tour du tableau final de La Bisbal D’Empordà (60.000 dollars). La 99e mondiale a distancé Francesca Jones (GBR, WTA 459) en deux manches à la physionomie différente.
Un premier tour idéal pour se mettre en jambes pour Mandy Minella.
Minella plie face à Kanepi à Madrid
Mandy Minella (33 ans, WTA 100) s'est fait éliminer dès le premier tour des qualifications du tournoi WTA Premier de Madrid, subissant la loi ce vendredi de l'Estonienne Kaia Kanepi (33 ans, WTA 79), qui a émergé en trois sets, 6-4, 3-6, 6-2.
Mandy Minella bei WTA-Turnier in Stuttgart / Foto: AFP