Changer d'édition

Tout baigne pour Clervaux, Dudelange, le FCD03 et le Racing
Sport 4 min. 10.10.2017 Cet article est archivé
Futsal

Tout baigne pour Clervaux, Dudelange, le FCD03 et le Racing

André Moreira (en blanc, Union Titus Pétange) tente de fausser compagnie à Francisco Pereira (FC Differdange 03).
Futsal

Tout baigne pour Clervaux, Dudelange, le FCD03 et le Racing

André Moreira (en blanc, Union Titus Pétange) tente de fausser compagnie à Francisco Pereira (FC Differdange 03).
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 4 min. 10.10.2017 Cet article est archivé
Futsal

Tout baigne pour Clervaux, Dudelange, le FCD03 et le Racing

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Au terme de cette seconde journée de championnat de Ligue 1, quatre équipes comptabilisent le maximum de points. Clervaux, Dudelange, Differdange 03 et le Racing. Quant à Esch, il a débloqué son compteur.

Au terme de cette seconde journée de championnat de Ligue 1, quatre équipes comptabilisent le maximum de points. Clervaux, Dudelange, Differdange 03 et le Racing. Quant à Esch, il a débloqué son compteur.

Par Stéphane Guillaume

L'Union Titus Pétange est arrivé à mettre des bâtons dans les roues du FC Differdange 03 durant les dix premières minutes de chaque mi-temps. Une fois ce laps de temps dépassé, le champion en titre a déroulé (3-10). «Nous avons bien commencé cette première période avec un jeu égal à Differdange. On a su faire tourner le ballon et les deux équipes se sont créé des occasions. Nous avons ouvert le score à la sixième minute. La joie était de courte durée car Differdange a su profiter de nos erreurs défensives, a pu revenir au score et reprendre l'avantage. Nous avons fait trop de fautes et l'adversaire a vite pu profiter des dix mètres reçus. Antonio Abreu a marqué trois fois en moins de quatre minutes, c'est ce qui nous a fait baisser de rythme et nous n'avons plus joué comme on en a l'habitude. Trop de déchet technique, manque de concentration. 1-6 à la pause,» explique le Pétangeois Farid Jaouid. La deuxième mi-temps a été à l'image de la première. «Après recadrage, on a montré un autre visage. Pendant huit minutes, on a pu jouer un jeu équilibré comme en début de match. Vu le score, c'était difficile face à un adversaire qui a su bloquer notre style de jeu et profiter de nos erreurs. On savait que Differdange était favori avec son expérience. Maintenant, à nous d'apprendre de nos erreurs et de nous concentrer sur les prochains matchs.»

Le FC Nordstad a subi les foudres de l'Amicale Clervaux Futsal (5-11). Les Clervallois étaient déjà dans une zone de confort après seulement une minute trente de jeu. «Nous avons affronté une équipe bien rodée et déterminée à gagner. On encaisse deux buts et le tableau d’affichage indiquait seulement une minute et demie de jeu. Nous avons été catastrophiques sur le marquage individuel pendant plus de quinze minutes et le score était de 2-6 à la mi-temps. Nous n'avons plus réussi à revenir au score avant d'atteindre un score final de 5-11», confie Michel Duarte.

L'entraîneur de Nordstad ne se débine pas et assume sa part de responsabilité. «Mes joueurs ont de la qualité pour produire un jeu beaucoup plus fluide et plus rapide, c'est pour ça qu’ils ne sont pas à blâmer. Je porte également une part de responsabilité et ce sera au staff technique de trouver la bonne recette pour affronter l’US Esch. Deuxième défaite en deux matchs, ça fait très mal. Nous allons continuer à travailler encore et encore parce qu'au final ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.»

Le RAF Differdange a tenté de résister au Futsal US Esch, le répondant n’était cependant pas suffisant pour décrocher une première victoire (1-4). Le capitaine du RAF Miguel Cardoso apporte son ressenti sur cette seconde défaite consécutive.

Ivo Rodrigues, le gardien de but du RAF Differdange, sort de sa cage sous le regard de Diogo Pereira (Futsal US Esch).
Ivo Rodrigues, le gardien de but du RAF Differdange, sort de sa cage sous le regard de Diogo Pereira (Futsal US Esch).
Stéphane Guillaume

Dudelange et le Racing au top

L'AS Sparta Dudelange a démontré qu’il faudra également compter sur lui, il se verrait même bien venir titiller les candidats au top 4 après cette victoire face au Samba 7 ALSS Futsal Niederkorn (3-5). Le score était déjà acquis à la mi-temps, le gardien dudelangeois Julien Devillier a sorti un match du tonnerre durant les vingt dernières minutes et a préservé ce succès. «Dans l'ensemble on a été plus réaliste et solidaire, c'est ce qui a fait la différence», estime le président du Sparta, Daniel Marques.

Le Racing FC Union Luxembourg n’a fait qu’une bouchée d’un FC Bettendorf qui n’est jamais parvenu à rentrer dans cette rencontre (11-0). Le Racing a encore fait étalage de toute sa force de frappe offensive. «Je savais que cela serait un match très compliqué ... mais pas autant», avoue le joueur adverse Filipe Fereira.

Ligue 2: Surprenants Aspelt et Weiler-la-Tour

Première journée de championnat de Ligue 2, Aspelt et Weiler-la-Tour, aux dépens de Wilwerwiltz et de Wiltz, démarrent le championnat en trombe. Garnich et la Fola ne sont pas arrivés à se départager.

Deuxième journée de Ligue 1 

Samba 7 ALSS Futsal Niederkorn - AS Sparta Dudelange 3-5

FC Nordstad - Amicale Clervaux Futsal 5-11

RAF Differdange - Futsal US Esch 1-4

Racing FC Union Luxembourg - FC Bettendorf 11-0

Union Titus Pétange Futsal - FC Differdange 03 3-10

Première journée de Ligue 2 

58 Latdevils Garnich - CS Fola Esch 6-6

Futsal Weiler-la-Tour - FC Wiltz 71 7-5

Futsal Wilwerwiltz - Red Boys Aspelt 4-5


Sur le même sujet

Le Racing, Clervaux, le FCD03 ou encore le Samba 7 ALSS Futsal ont répondu présent à l'occasion de la huitième journée de Ligue 1. Dans le bas du classement, le RAF Differdange a signé une victoire importante sur le parquet du FC Nordstad.
Sylvain Ferreira, en gris, Samba 7 ALSS Futsal, et Adilson de Pina, FC Bettendorf / Foto: Stéphane Guillaume
La razzia continue avec une sixième victoire consécutive pour le Racing et Clervaux qui restent confortablement installés aux deux premières places. Quant au FCD03, il s’est baladé sur le parquet de Dudelange.
Aldino Delgado, en bleu, RAF Differdange et Ramiro Valente, Racing FC Union Luxembourg / Foto: Stéphane Guillaume
Il aura donc fallu attendre la quatrième journée de championnat pour voir le FC Nordstad prendre enfin ses premiers points. Le Racing Luxembourg et Clervaux continuent de tout écraser sur leur passage et occupent, forcément, les deux premières places. Le Sparta Dudelange et l'US Esch se sont quittés sur un résultat nul.
Fabio Alexandre, gardien Futsal US Esch, et Micael da Silva, FC Nordstad / Foto: Stéphane Guillaume
La 10e journée qui marquait la reprise de la compétition a été marquée par la victoire surprise de Bettendorf sur l'US Esch. A noter également les succès de Clervaux, Dudelange, FCD03 et du Samba Seven ALSS.
L'Eschois Marcio Vieira pressé par Jedilson de Oliveira Varela. Bettendorf a frappé fort.
De résultats surprenants, il ne fut pas question dans cette cinquième journée de Ligue 1. Les ténors, à savoir Differdange 03, Samba Seven Niederkorn, l'US Esch et Clervaux, n’ont pas éprouvé de difficulté à s’imposer. Tout comme d'ailleurs le FC Bettendorf, qui se donne un peu d’air, et remonte à la cinquième place au classement.