Changer d'édition

Tour de France: Dan Martin fait le Mûr, Jungels à 12 secondes
L'Irlandais Dan Martin lève le bras en haut de Mûr-de-Bretagne

Tour de France: Dan Martin fait le Mûr, Jungels à 12 secondes

Photo: AFP
L'Irlandais Dan Martin lève le bras en haut de Mûr-de-Bretagne
Sport 1 3 min. 12.07.2018

Tour de France: Dan Martin fait le Mûr, Jungels à 12 secondes

Deuxième succès d'étape pour le coureur irlandais sur le Tour.

(AFP) - L'Irlandais Dan Martin (UAE) s'est imposé ce jeudi à l'arrivée de la sixième étape à Mûr-de-Bretagne. Le Belge Greg van Avermaet conserve son maillot jaune. Quant au Luxembourgeois Bob Jungels, il a fini 21e à douze secondes.

Cette journée a vu le Français Romain Bardet et le Néerlandais Tom Dumoulin perdre du temps sur incident mécanique dans le final. Le Français a cédé une trentaine de secondes et Dumoulin a lâché une cinquantaine de secondes sur la tête de la course. Le Britannique Chris Froome a légèrement fléchi dans la montée d'arrivée, une côte de deux kilomètres à 6,9 % de pente. Il a franchi la ligne huit secondes après Dan Martin.

Pour la victoire, le puncheur irlandais a attaqué à 1.200 mètres de la ligne. Il a précédé d'une seconde le Français Pierre Latour, parti à sa poursuite, et de trois secondes un petit groupe réglé par l'Espagnol Alejandro Valverde devant le Français Julian Alaphilippe.

«Les derniers kilomètres ont été difficiles et nerveux. Je suis déçu de ne pas avoir fait mieux, c'est le genre d'effort qui me correspond le mieux. L'équipe a fait un super travail  toute la journée mais j'ai coincé sur le haut, je suis finalement à ma place», a commenté le coureur français.

Quant à Philippe Gilbert, l'autre puncheur de la Quick-Step, il n'a jamais trouvé le bon rythme pour espérer un résultat positif: «Le final était difficile, je n'ai pas attaqué d'entrée, j'ai préféré laisser aller mais je ne suis jamais remonté, j'avais peur de se mettre dans le rouge dans la partie la plus raide».

Bob Jungels a rallié le sommet de Mûr-de-Bretagne avec un retard de 12" sur le lauréat du jour. «La première ascension du Tour est toujours un moment particulier à négocier», a reconnu le champion national qui s'est classé 21e. Au général, il occupe toujours la 6e place mais à 18" du maillot jaune. 

Dan Martin (31 ans), dont le palmarès est orné de deux «monuments» (Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie), a signé sa deuxième victoire d'étape dans le Tour. Il s'est classé 6e au classement final l'an passé.

Dans cette étape (181 km), l'équipe Quick-Step a provoqué une bordure à plus de 100 kilomètres de l'arrivée en utilisant le vent de côté. Plusieurs leaders d'équipe (Nibali, Quintana, Barguil, Zakarin, D. Martin, Fuglsang) ont été piégés mais ont pu revenir après une dizaine de kilomètres. En revanche, l'équipe du Slovène Primoz Roglic, qui était relégué dans un troisième groupe, a dû mener la poursuite sur une vingtaine de kilomètres supplémentaires.

L'échappée de cinq coureurs formée dès le départ (Gaudin, Grellier, Pichon, A. Turgis, Smith), qui avait compté jusqu'à 7'10" d'avance, a perdu l'essentiel de son avantage sur ces mouvements. Son dernier rescapé, le Français Fabien Grellier, a été rejoint avant le premier passage au sommet de Mûr-de-Bretagne.

Ce vendredi, la 7e étape, la plus longue de l'épreuve (231 km), relie Fougères à Chartres pour une arrivée en théorie propice à un sprint.

Classement de la 6e étape

1. Daniel Martin (IRL/EAU) les 181,0 km en 4h13'43" (moyenne: 42,9 km/h)

2. Pierre Latour (FRA/ALM) à 1"

3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 3"

4. Julian Alaphilippe (FRA/QST) 

5. Rafal Majka (POL/BOR)

6. Adam Yates (GBR/MIT) 

7. Bauke Mollema (NED/TRE) 

8. Peter Sagan (SVK/BOR) 

9. Geraint Thomas (GBR/SKY) 

10. Primoz Roglic (SLO/LNL)

21. Bob Jungels (LUX/QST) 12"

Classement général

1. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) 22h35'46"

2. Geraint Thomas (GBR/SKY) à 3"

3. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 5"

4. Julian Alaphilippe (FRA/QST) 6"

5. Philippe Gilbert (BEL/QST) 12"

6. Bob Jungels (LUX/QST) 18"

7. Rigoberto Uran (COL/EFD) 45"

8. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 51"

9. Rafal Majka (POL/BOR) 52"

10. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 53"

170 coureurs classés


Sur le même sujet

Sagan double la mise à Quimper, Van Avermaet reste en jaune
Le Slovaque Peter Sagan, porteur du maillot vert, s'est imposé au sprint ce mercredi au terme de la cinquième étape du Tour de France entre Lorient et Quimper (204,5 km). L'Italien Sonny Colbrelli finit deuxième et le Belge Philippe Gilbert troisième. Un autre Belge, Greg van Avermaet conserve le maillot jaune de leader au général.
Slovakia's Peter Sagan (Front C-L) sprints in the last meters to win ahead of Italy's Sonny Colbrelli (R) and Belgium's Philippe Gilbert (2ndR) the fifth stage of the 105th edition of the Tour de France cycling race between Lorient and Quimper, western France, on July 11, 2018.  / AFP PHOTO / Jeff PACHOUD
Coup double pour Sagan
Peter Sagan (Bora) s'est imposé au sprint, ce dimanche, devant Colbrelli (Trek) et Démare (FDJ), lors de la deuxième étape du Tour de France, et se pare de jaune. Bob Jungels (Quick-Step) a pris la 14e place.
Slovakia's Peter Sagan, wearing the overall leader's yellow jersey, celebrates on the podium after winning the second stage of the 105th edition of the Tour de France cycling race between Mouilleron-Saint-Germain and La Roche-sur-Yon, western France, on July 8, 2018. / AFP PHOTO / Philippe LOPEZ
Flèche Wallonne: Le numéro de Jungels, la maîtrise de Valverde
Bob Jungels (Quick Step) s'est fendu d'un super numéro à la Flèche Wallonne ce mercredi. Parti en contre à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, le champion national n'a été revu que dans les derniers hectomètres d'une course remportée pour la cinquième fois par Alejandro Valverde (Movistar).
Alejandro Valverde (E/Movistar) auf dem Weg zu seinem fünften Sieg in Huy - Flèche Wallonne - Foto: Serge Waldbillig
Tirreno - Adriatico: Jungels met le feu, Thomas conclut en solo
Geraint Thomas (Sky) a remporté la deuxième étape de Tirreno-Adriatico entre Camaiore et Pomarance (228 km) ce jeudi devant Tom Dumoulin (Sunweb) et Peter Sagan (Borah). C'est Bob Jungels (Quick-Step) qui a mis le feu aux poudres à cinq kilomètres de l'arrivée.
Geraint Thomas (GB/Team Sky) sichert sich den Etappensieg - Tirreno-Adriatico 2017 - 2. Etappe Camaiore-Pomarance : Foto: cyclingpix.lu