Changer d'édition

Tour d'Oman: La troisième étape pour Andersen, Jungels à 44" et Drucker à... 7'35"
Sport 2 min. 16.02.2017

Tour d'Oman: La troisième étape pour Andersen, Jungels à 44" et Drucker à... 7'35"

Le Danois Andersen s'est imposé lors de la 3e étape du Tour d'Oman

Tour d'Oman: La troisième étape pour Andersen, Jungels à 44" et Drucker à... 7'35"

Le Danois Andersen s'est imposé lors de la 3e étape du Tour d'Oman
Photo: AFP
Sport 2 min. 16.02.2017

Tour d'Oman: La troisième étape pour Andersen, Jungels à 44" et Drucker à... 7'35"

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le Danois Søren Kragh Andersen (Team Sunweb) s'est adjugé au sprint la troisième étape du Tour d'Oman (2.HC), entre Sultan Qaboos University et Quriyat (162 km). Le maillot de leader de l'épreuve, qui se terminera dimanche, reste sur les épaules du Belge Ben Hermans (BMC), coéquipier de Jempy Drucker, relégué quant à lui à plus de... sept minutes.

(JFC, avec l'AFP). - Le Danois Søren Kragh Andersen (Team Sunweb) s'est adjugé au sprint la troisième étape du Tour d'Oman (2.HC), entre Sultan Qaboos University et Quriyat (162 km). Le maillot de leader de l'épreuve, qui se terminera dimanche, reste sur les épaules du Belge Ben Hermans (BMC), coéquipier de Jempy Drucker, relégué quant à lui à plus de... sept minutes.

Andersen s'est imposé devant le Portugais Rui Costa (UAE Abu Dhabi) et le Belge Ben Hermans (BMC), vainqueur la veille, qui conserve lui son maillot rouge de leader, avec deux petites secondes d'avance sur Rui Costa, son nouveau dauphin, et dix sur le Danois Jakob Fuglsang (Astana).

Parmi les autres candidats à la victoire finale, le Français Romain Bardet et l'Italien Fabio Aru ont pris respectivement les septième et neuvième places dans le même temps que le vainqueur. Quant au Belge Greg van Avermaet, un autre favori autodéclaré, il termine à 4 secondes, en 13e position.

L'arrivée était jugée au sommet d'une côte abrupte (6%) où, comme la veille à Al Bustan, tous les cadors étaient prêts à en découdre. Mais ils se sont sans doute trop marqués et Andersen en a profité.

A 22 ans, Soren Kragh Andersen est l'un des plus grands espoirs du cyclisme danois. Coureur complet (rouleur et puncheur), il avait remporté en 2015 le prologue et la 3e étape du Tour de l'Avenir.

«Devancer un ancien champion du monde (Rui Costa) et Ben Hermans, qui ont montré qu'ils sont tous les deux en forme, cela signifie beaucoup pour moi», a commenté hilare, le jeune coureur de l'équipe Sunweb, professionnel depuis l'année dernière. «J'ai bien vu que les favoris se regardaient. Et quand j'ai démarré, ils ont tardé à sauter dans ma roue».

Le Belge Ben Hermans, 30 ans, ancien lieutenant de Philippe Gilbert chez BMC, a conservé son maillot de leader, confirmant son excellente forme de début de saison (2e du Tour de Valence fin janvier).

Du côté des Luxembourgeois, Bob Jungels (Quick Step Floors) s'est classé 43e, ce jeudi, à 44 secondes d'Andersen, et il occupe la 36e place au général, à 1'56" d'Hermans.

Beaucoup plus loin, Jempy Drucker (BMC), qui s'est mis à la planche pour son leader comme toute l'éqzuipe BMC, a franchi la ligne... 7'35" après Andersen, en 140e position. Au général, Drucker pointe au 101e rang, à 13'07".

Vendredi, la 4e étape, longue de 118 km, reliera Yiti (Al-Sifah) au ministère du Tourisme de Mascate, avec pas moins de cinq ascensions au menu, mais une arrivée sur le plat. Une étape qui s'annonce donc assez nerveuse, avant l'étape reine de samedi, dont l'arrivée sera jugée au sommet de la la Montagne Verte, une ascension de 5,7 km à une moyenne de 10,5% de déclivité (avec des passages à 20%).

Le Tour d'Oman s'achèvera dimanche.


Sur le même sujet

Majerus sur le podium, Ries aux portes du Top 5
Journée faste pour les cyclistes luxembourgeois. Christine Majerus a pris la troisième place de l'OVO Energy Women's Tour en Angleterre. Michel Ries s'est lui une nouvelle fois montré costaud sur le Giro U23.
Christine Majerus félicitée par ses coéquipières de Boels Dolmans.
Tirreno: Thomas nouveau leader, Jungels sixième
Geraint Thomas (Sky) a pris les commandes de Tirreno à l'issue d'une étape dominée par le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL). Bob Jungels a mis à profit l'arrivée à Trevi pour se rapprocher au classement général. Sur Paris-Nice, c'est le Français Rudy Molard (Groupama-FDJ) qui s'est imposé à Vence.
Bob Jungels est aux portes du Top 5 avant l'étape reine programmée ce samedi.