Changer d'édition

Tom Laterza: «On va leur mener la vie dure»
Sport 3 min. 01.08.2017 Cet article est archivé
Avant Fola - Östersunds FK

Tom Laterza: «On va leur mener la vie dure»

Le Fola et Tom Laterza ont chuté en Suède pour mieux se relever jeudi. Le latéral droit a hâte de retrouver Östersund..
Avant Fola - Östersunds FK

Tom Laterza: «On va leur mener la vie dure»

Le Fola et Tom Laterza ont chuté en Suède pour mieux se relever jeudi. Le latéral droit a hâte de retrouver Östersund..
Photo: Reuters
Sport 3 min. 01.08.2017 Cet article est archivé
Avant Fola - Östersunds FK

Tom Laterza: «On va leur mener la vie dure»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
A la veille du match retour décisif face à Östersunds FK, le latéral droit du club doyen se confie sur l’importance de ce rendez-vous, et les chances du Fola de franchir l’obstacle suédois.

A la veille du match retour décisif face à Östersunds FK, le latéral droit du club doyen se confie sur l’importance de ce rendez-vous, et les chances du Fola de franchir l’obstacle suédois.

Propos recueillis par Thibaut Goetz

Tom, quel est votre état d'esprit avant ce match retour?

Comme il doit être (rires)! Il faut gagner ce match!

Ce n'est pas trop difficile de ne pas y penser toute la journée?

Bien sûr cela reste toujours dans un coin de la tête. Je pense que l'on sait tous qu'on va jouer un match très important, tout le monde est prêt. Il faut aussi savoir se vider la tête pendant les jours précédents. Il faut avoir le temps pour autre chose que le football, ça fait du bien. On sait que l'on a seulement perdu 0-1 mais ils étaient sur leur terrain, avec le public avec eux.

Vous êtes confiants avant de recevoir l'ÖFK?

Cela fait longtemps que l'on n'a plus perdu à la maison et on veut défendre cette invincibilité à domicile, alors on va leur mener la vie dure. Comme ils l'ont fait chez eux contre nous.

Dimanche dernier, vous avez remporté la Coupe de la Ligue avec une équipe largement modifiée. Est-ce le signe que tout le groupe est concerné?

Ça fait un certain temps que l'on joue ensemble, et puis on a toujours de bons renforts qui nous rejoignent. Cela fait six ans que je suis au Fola et l'esprit d'équipe est là. On le remarque encore plus en coupe d'Europe parce qu'on est très motivé. C'est la première fois que le Fola atteint ce stade et nous avons les moyens de passer au quatrième tour, tout le monde le sait. Du staff jusqu'à l'équipe en passant par le comité, tout le monde est à fond et se met dans les meilleures conditions.

J'imagine que vous comptez sur le soutien de votre public jeudi comme ont pu le faire les Suédois à l'aller?

Bien sûr que oui! Il y a beaucoup de gens au Luxembourg qui ont vu que l'on faisait un parcours très intéressant et je pense qu'ils veulent nous voir gagner. C'est dommage que l'on n'ait pas un très grand stade parce que je pense qu'on aurait pu attirer encore plus de monde.

Il y a un joueur en particulier qui vous a impressionné chez votre adversaire?

L'équipe d'Östersund a aussi ses défauts. Et sur les joueurs que j'ai vus pendant le match, je crois que ce sont les deux animateurs du jeu, Bachirou et Nouri, qui sont les plus importants. Ce sont eux qui m'ont le plus impressionné. Mais concernant le reste de l'équipe, j'ai déjà joué contre de meilleurs joueurs. C'est une équipe que l'on peut battre.

Sur quoi va se jouer la qualification?

Encore une fois sur celui qui aura le plus envie. L'équipe la mieux préparée passera et nous ferons tout pour. Maintenant, c'est à leur tour de jouer sur une surface sur laquelle ils n'ont pas l'habitude d'évoluer, il faut qu'on leur mette la pression dès le début. On doit montrer qu'on veut passer,  après  on ne sait jamais. On est prêts!

Un des points négatifs du côté du Fola c'est l'absence de Mehdi Kirch (suspendu), il va beaucoup manquer sur le flanc gauche...

Oui, c'est un joueur important, mais on a bien réussi à gagner contre Dudelange avec une équipe remaniée. Tout le monde veut être titulaire, la concurrence est saine chez nous. On peut remplacer poste par poste, et celui qui n'a pas envie de jouer un match comme celui-là je lui mets un coup de pied au c… (rires).

On vous a vu très performant depuis le début de cette campagne européenne, comment expliquez-vous ce regain de forme?

Je n'aime pas parler de moi (rires). Je donne toujours tout sur le terrain et je pense que les gens le remarquent et aiment ça. Après j'ai eu la chance de marquer contre Bakou, et je veux que cette forme-là dure pendant toute la saison. Mais dès que je fais un match, je sais aussi que les gens diront «Tom tu n'as pas été bon» c'est pour ça qu'il faut que ça reste à ce niveau pendant un an voire plus.


Sur le même sujet

Scénario inattendu à Hostert ! Après avoir mené 2-0 en seconde période grâce à Sinani, le F91 a vu le Fola rappliquer grâce à Raposo et Hadji. Et après une longue séance de tirs au but c’est Cabral qui a offert la Coupe de la Ligue aux Eschois en détournant la tentative de Pedro.
09 Fussball BGL Ligue Ligapokal zwischen F91 Dudelingen und CS Fola Esch in Hostert am 30.07.2017 Sieger Fola
Après la défaite du Fola Esch à Östersund (0-1)
Après avoir digéré la courte défaite (0-1) du Fola, jeudi au troisième tour préliminaire de l'Europa League, le capitaine eschois Julien Klein confie ses impressions et lance des perspectives en vue du match retour, le jeudi 3 août à 19h30 au stade Emile Mayrisch.
Julien Klein (Fola Esch - 28) Portrait
/ Fussball, Coupe de Luxembourg, 2. Runde, Saison 2016-2017 / 18.09.2016 /
FC les Ardoisiers Perle - CS Fola Esch-Alzette / 
Terrain, Perle /
Foto: Ben Majerus
Un but de Bachirou a fait la différence entre Östersund et le Fola (1-0) dans le match aller du troisième tour de l'Europa League. Une courte défaite qui n'empêche pas de croire à un sursaut au retour, où les Eschois seront privés de Kirch expulsé ce jeudi.
Muharemovic vient de perdre le ballon. Bachirou est à l'affût et croise un tir gagnant pour l'unique but du match.
Dimanche, la Jeunesse commençait l'«ère Marc Thomé» par la réception de son meilleur ennemi: le Fola. Un match rapidement plié par les Rouge et Blanc qui n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour repartir avec trois points leur permettant de rester en contact du duo de tête.