Changer d'édition

Un premier weekend de défaite pour les Luxembourgeois
Sport 2 min. 26.07.2021
Tokyo 2020

Un premier weekend de défaite pour les Luxembourgeois

Pour Stefan Zachäus, l'épreuve de triathlon de dimanche s'est apparentée à de véritables montagnes russes. Il a franchi la ligne d'arrivée en 44e position.
Tokyo 2020

Un premier weekend de défaite pour les Luxembourgeois

Pour Stefan Zachäus, l'épreuve de triathlon de dimanche s'est apparentée à de véritables montagnes russes. Il a franchi la ligne d'arrivée en 44e position.
Photo: Christian Kemp
Sport 2 min. 26.07.2021
Tokyo 2020

Un premier weekend de défaite pour les Luxembourgeois

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Que ce soit en cyclisme, en triathlon ou en tennis de table, les athlètes représentant le Grand-Duché ont fait chou blanc à l'issue de ce premier weekend des Jeux olympiques.

Donner «leur maximum» n'a pas suffi aux athlètes luxembourgeois pour espérer décrocher une médaille olympique. Les uns après les autres, les huit sportifs qui concouraient ce weekend ne sont pas parvenus à se qualifier pour les finales de leur discipline aux JO de Tokyo 2020.


The Olympic rings are seen past policemen (L and R) at the arrival hall of the Tokyo International Airport in Tokyo on July 8, 2021, as International Olympic Committee President Thomas Bach landed in Japan for a visit. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)
Des JO à huis clos et sous état d'urgence
Pour éviter que le nombre d'infections covid flambe dans toute la péninsule, le Japon a décidé jeudi de durcir ses mesures sanitaires, et d'interdire l'accès du public aux stades olympiques.

L'archer Jeff Henckles a été le premier à ouvrir le bal vendredi, terminant 55e sur 64. Se disant «insatisfait», le sportif professionnel de 36 ans a indiqué que les conditions étaient «relativement difficiles», avec un vent qui «changeait constamment». Les Jeux ne s'arrêtent cependant pas pour lui, puisqu'il affrontera le Turc Mete Gazoz lors des épreuves en duo jeudi 29 juillet.

Côté vélo, la déception s'est également ressentie. Samedi, Kevin Geniets a fini 37e de la course en ligne messieurs, tandis que son coéquipier Michel Ries se hisse péniblement à la 73e place du classement, sur 85. L'Equatorien Richard Carapaz, le Belge Wout Van Aert et le Slovène Tadej Pogačar ont raflé le podium.

En cyclisme toujours, Christine Majerus a fait mieux que ses homologues masculins en se classant 20e sur la route dimanche, un résultat similaire à ceux des Jeux de Rio en 2016 (18e) et à Londres en 2012 (21e). Seules quelques minutes la séparent de l'Autrichienne Anna Kiesenhofer qui rafle la médaille d'or. La Luxembourgeoise peut encore espérer le podium olympique lors du contre la montre, mercredi 23 juillet.

Pour Stefan Zachäus, l'épreuve de triathlon de dimanche s'est apparentée à de véritables montagnes russes. Après une attaque vigoureuse à vélo lui permettant de remonter de 51 places dans le classement, l'énergie lui a fait défaut pendant la course à pied. Il a franchi la ligne d'arrivée en 44e position.


Julie Meynen
La délégation luxembourgeoise au complet pour les JO
Julie Meynen a réussi à obtenir sa sélection pour participer aux épreuves olympiques du 50m et 100m en natation. Un billet décroché de justesse alors que la compétition débute le 23 juillet.

En tennis de table, Sarah de Nutte s'est fait éliminer dès le premier tour 4 sets à 5 par Polina Trifonova samedi. Sa coéquipière Ni Xia Lian a affronté la Sud-Coréenne Shin Yubin. Malgré leur 41 ans de différence, les deux athlètes n'ont rien lâché jusqu'au dernier échange. La Luxembourgeoise de 58 ans s'est finalement inclinée 3 sets à 4, face à une «étoile montante» qui a montré «beaucoup de talent», confie-t-elle au Luxemburger Wort.

Loin des tables de ping-pong, le dresseur Nicolas Wagner et son cheval Quater Back Junior ont disputé leur première épreuve de dressage dimanche. Le cavalier et sa monture ont souffert de la chaleur, se plaçant sur la cinquième place du groupe E avec un score de 70,512. Insuffisant pour atteindre une finale réservée aux deux premiers de chaque groupe. Le duo pourra à nouveau montrer de quoi il est capable le mercredi 28 juillet lors du Grand Prix freestyle.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les douze sportifs de la délégation grand-ducale présents à Tokyo participent à des épreuves olympiques différentes, étalées sur plusieurs jours. Découvrez leur planning afin de suivre leurs performances au cours de cette 22e olympiade.
This picture shows the logos of the Tokyo 2020 Olympic and Paralympic Games in Tokyo on March 20, 2021. (Photo by Philip FONG / AFP)
Christine Majerus et Raphaël Stacchiotti brandiront la bannière du Luxembourg lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo vendredi. C'est la première fois que les couples mixtes sont autorisés par le comité international olympique.
Pour éviter que le nombre d'infections covid flambe dans toute la péninsule, le Japon a décidé jeudi de durcir ses mesures sanitaires, et d'interdire l'accès du public aux stades olympiques.
The Olympic rings are seen past policemen (L and R) at the arrival hall of the Tokyo International Airport in Tokyo on July 8, 2021, as International Olympic Committee President Thomas Bach landed in Japan for a visit. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)
Julie Meynen a réussi à obtenir sa sélection pour participer aux épreuves olympiques du 50m et 100m en natation. Un billet décroché de justesse alors que la compétition débute le 23 juillet.
Julie Meynen