Changer d'édition

Les nageurs luxembourgeois «à bout de souffle»
Sport 29.07.2021
Tokyo 2020

Les nageurs luxembourgeois «à bout de souffle»

Avec ces JO de Tokyo, Raphaël Stacchiotti achève en beauté sa carrière de nageur professionnel.
Tokyo 2020

Les nageurs luxembourgeois «à bout de souffle»

Avec ces JO de Tokyo, Raphaël Stacchiotti achève en beauté sa carrière de nageur professionnel.
Photo: Yann Hellers
Sport 29.07.2021
Tokyo 2020

Les nageurs luxembourgeois «à bout de souffle»

Si Julie Meynen se dit «satisfaite» de sa performance sur le 100 mètres nage libre, Raphaël Stacchiotti avait du mal à «trouver les mots» à l'issue du 200 mètres quatre nage. Les deux athlètes luxembourgeois restent concentrés pour les prochains jours des JO.

(m.d. avec Kevin Zender) Raphaël Stacchiotti aurait aimé briller sur le 200 mètres quatre nage, disputé mercredi aux Jeux olympiques de Tokyo. Avec un temps de 2'03''17 le nageur luxembourgeois se hisse seulement à la 42e place du classement sur 45. «J'espère que ce n'est pas la seule course dont la plupart des gens se souviendront», confie l'athlète à sa sortie du bassin, précisant que «le temps ne reflète pas les efforts des dernières semaines».


This picture shows the logos of the Tokyo 2020 Olympic and Paralympic Games in Tokyo on March 20, 2021. (Photo by Philip FONG / AFP)
Quand suivre les épreuves des athlètes luxembourgeois
Les douze sportifs de la délégation grand-ducale présents à Tokyo participent à des épreuves olympiques différentes, étalées sur plusieurs jours. Découvrez leur planning afin de suivre leurs performances au cours de cette 22e olympiade.

Manquant de mots pour décrire son état d'esprit, le porte-drapeau du Luxembourg regrette «de n'avoir jamais pu participer à une demi-finale olympique», d'autant que cette épreuve était la dernière de sa carrière. Le tout jeune père de famille a annoncé raccrocher le maillot dès la fin de son séjour au Japon.

Sa consœur Julie Meynen est sortie elle aussi «à bout de souffle du bassin», mais «satisfaite» de son épreuve. Au départ du 100 mètres nage libre, mercredi, la nageuse s'est classée dans le trio de tête, avant de se faire devancer lors de la quatrième série. Donnant alors son maximum, elle est parvenue à remonter d'une place dans la deuxième moitié de l'épreuve. 


Ni Xia Lian / Tischtennis Damen - Olympia / 25.07.2021 / Olympische Spiele 2020 / Tokio 2020 / Foto: Yann Hellers
Un premier weekend de défaite pour les Luxembourgeois
Que ce soit en cyclisme, en triathlon ou en tennis de table, les athlètes représentant le Grand-Duché ont fait chou blanc à l'issue de ce premier weekend des Jeux olympiques.

Après une année «difficile en raison de la pandémie», son classement de 32e sur 51 en 55''69 est une satisfaction. «Je suis fière de moi», déclare-t-elle, même si elle souligne être restée «en deçà de sa meilleure performance». «Même dans les moments difficiles, il ne faut pas abandonner: je pense avoir tiré le maximum de la situation.»

Pour les deux athlètes luxembourgeois, la joie de disputer ces Jeux reste le plus important. Et si Raphaël Stacchiotti doit quitter la péninsule japonaise d'ici vendredi, Julie Meynen participera aux qualifications pour le 50 mètres nage libre vendredi.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les douze sportifs de la délégation grand-ducale présents à Tokyo participent à des épreuves olympiques différentes, étalées sur plusieurs jours. Découvrez leur planning afin de suivre leurs performances au cours de cette 22e olympiade.
This picture shows the logos of the Tokyo 2020 Olympic and Paralympic Games in Tokyo on March 20, 2021. (Photo by Philip FONG / AFP)
Christine Majerus et Raphaël Stacchiotti brandiront la bannière du Luxembourg lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo vendredi. C'est la première fois que les couples mixtes sont autorisés par le comité international olympique.
Pour éviter que le nombre d'infections covid flambe dans toute la péninsule, le Japon a décidé jeudi de durcir ses mesures sanitaires, et d'interdire l'accès du public aux stades olympiques.
The Olympic rings are seen past policemen (L and R) at the arrival hall of the Tokyo International Airport in Tokyo on July 8, 2021, as International Olympic Committee President Thomas Bach landed in Japan for a visit. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)