Changer d'édition

Tirage au sort des poules de la Ligue des champions: Des chocs Bayern - Atlético, Barça - Man City et Real - Dortmund
Sport 3 min. 25.08.2016

Tirage au sort des poules de la Ligue des champions: Des chocs Bayern - Atlético, Barça - Man City et Real - Dortmund

Le sort en est jeté. Place au jeu, à présent!

Tirage au sort des poules de la Ligue des champions: Des chocs Bayern - Atlético, Barça - Man City et Real - Dortmund

Le sort en est jeté. Place au jeu, à présent!
Photo: Reuters
Sport 3 min. 25.08.2016

Tirage au sort des poules de la Ligue des champions: Des chocs Bayern - Atlético, Barça - Man City et Real - Dortmund

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Manchester City pour Barcelone, la Juventus pour Séville, le Bayern pour l'Atlético Madrid... Les clubs espagnols, qui forment la délégation la plus importante au premier tour de la Ligue des champions (ex aequo avec les clubs anglais) n'ont pas été gâtés par le tirage au sort, à l'exception du Real Madrid, le tenant du titre.

(AFP). - Manchester City pour Barcelone, la Juventus pour Séville, le Bayern pour l'Atlético Madrid... Les clubs espagnols, qui forment la délégation la plus importante au premier tour de la Ligue des champions (ex aequo avec les clubs anglais) n'ont pas été gâtés par le tirage au sort, à l'exception du Real Madrid, le tenant du titre.

A chacun son épouvantail: Barcelone, champion d'Espagne, disputera son premier match de Ligue des champions contre Manchester City, demi-finaliste la saison dernière et renforcé à grand coups de millions par de nombreux joueurs (Claudio Bravo, John Stones, Carlos Moreno, Gabriel Jesus, Leroy Sané...) et par l'ancienne icône du Camp Nou, l'entraîneur Pep Guardiola. Les autres pensionnaires du groupe C sont le Borussia Mönchengladbach et le Celtic Glasgow.

Le FC Séville, triple tenant du titre de la petite coupe d'Europe, l'Europa League, défiera, comme la saison dernière en Ligue des champions, la Juventus Turin lors de son premier match, programmé le 13 ou 14 septembre.

Séville - Juventus, comme l'an dernier

Depuis la saison dernière, Séville, qui affrontera aussi Lyon et le Dinamo Zagreb, a perdu son entraîneur Unai Emery, aux commandes du PSG, et son capitaine, Coke, parti à Schalke. Dans le même temps, la Juve a perdu le joueur le plus cher du monde, Paul Pogba, parti jouer l'Europa League avec Manchester United, mais a enregistré l'arrivée du joueur le plus cher d'Italie, le goleador argentin Gonzalo Higuain.

L'Atlético Madrid, finaliste de la dernière édition de la C1 et seulement battu aux tirs au but par le Real, retrouvera quant à lui le Bayern Munich, qu'il avait brillamment éliminé lors d'une demi-finale étouffante la saison dernière. Ce, avant de se frotter dans son groupe D au PSV Eindhoven et à Rostov.

Et le tenant du titre? Le Real Madrid a lui été plutôt épargné, avec comme premier adversaire le Borussia Dortmund, qui a perdu cet été son meilleur défenseur, Mats Hummels, parti renforcer le Bayern. D'autant moins effrayant pour le Real que son bourreau en 2013, Robert Lewandowski, qui avait inscrit un quadruplé en demi-finale de Ligue des champions pour éliminer les Merengue, a lui aussi rejoint le Bayern.

Leicester gâté

Les autres adversaires du Real dans le groupe F, le Sporting Portugal et le Legia Varsovie, ne semblent pas non plus de nature à inquiéter les hommes de Zinedine Zidane. La phase de groupe madrilène pourrait même revêtir un aspect festif puisqu'elle occasionnera les retrouvailles entre la superstar du Real Cristiano Ronaldo, champion d'Europe cet été et élu meilleur joueur UEFA jeudi, et son ancien club du Sporting.

Sera-ce suffisant pour que les Madrilènes gagnent la C1 pour la 12e fois de leur histoire? Personne depuis l'AC Milan en 1990 n'a réussi à garder son titre de champion d'Europe d'une année à l'autre, et les différents prétendants, au premier rang desquels le grand rival barcelonais et sa MSN (Messi, Suarez, Neymar), se sont activés pour remporter à leur tour la lucrative C1 cette année.

C'est toutefois un club anglais qui sort grand gagnant, sur le papier, de ce tirage au sort. Champion surprise dans une Premiere League ultra concurrentielle, le petit club de Leicester paraissait mal armé pour disputer la compétition reine. Versé dans le groupe G, il affrontera des formations a priori moins fortes que lui, les Portugais de Porto, 3e de leur championnat la saison dernière, le FC Bruges et le FC Copenhague.

Mais les a priori ne se vérifient pas toujours en Ligue des champions, et il faudra attendre les 6 et 7 décembre, date de la fin de la phase de poules, pour savoir combien de clubs espagnols auront réussi à rester en lice. En attendant de savoir combien d'entre eux disputeront la finale au Millenium stadium de Cardiff le 3 juin 2017.


Sur le même sujet