Changer d'édition

Nadal domine Raonic en trois manches
Sport 2 min. 25.01.2017 Cet article est archivé
Tennis

Nadal domine Raonic en trois manches

Rafael Nadal a toujours l'oeil...
Tennis

Nadal domine Raonic en trois manches

Rafael Nadal a toujours l'oeil...
Photo: AFP
Sport 2 min. 25.01.2017 Cet article est archivé
Tennis

Nadal domine Raonic en trois manches

Christophe NADIN
Christophe NADIN
L'Espagnol Rafael Nadal, 9e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie en battant le Canadien Milos Raonic (3e) en trois sets 6-4, 7-6 (9/7), 6-4, mercredi à Melbourne.

(AFP) - Rafael Nadal a maîtrisé les boulets de Milos Raonic au service pour se qualifier pour les demi-finales de l'Open d'Australie en trois sets, 6-4, 7-6 (7), 6-4, mercredi à Melbourne.

L'Espagnol, 9e mondial après une année 2016 perturbée par une blessure au poignet, atteint le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis sa victoire en Roland-Garros en 2014.

Il affrontera en demi-finale le Bulgare Grigor Dimitrov, 15e mondial, qui a battu le Belge David Goffin (11e) en trois sets.

Nadal a été exceptionnel dans le premier set, retournant bien et jouant long, sans faire pratiquement de fautes (2 dans la manche).

Dans le deuxième, il a montré sa force mentale en sauvant six balles de set, trois à 4-5 sur son service et trois autres dans le tie-break. Raonic a commis lui l'irréparable en faisant une double faute sur l'une de ces occasions d'égalisation.

L'affaire était alors entendue et le Canadien a définitivement craqué sur son service dans le dixième jeu de la troisième manche, concédant un jeu blanc.

Quatorze aces seulement 

Nadal a réussi à remettre en jeu 70% des services de son adversaire et à le limiter à 14 aces, son plus faible total du tournoi.

«Milos a un des meilleurs services du circuit. Il m'avait battu il y a deux semaines à Brisbane. J'ai décidé de me mettre un peu plus près de ma ligne pour retourner», a expliqué l'homme aux quatorze titres du Grand Chelem, dont un à Melbourne en 2009.

L'Espagnol, âgé de 30 ans, confirme son retour au premier plan en battant un deuxième top 10 d'affilée après Gaël Monfils (6e) en huitième de finale.

A-t-il douté de pouvoir revenir? «Je ne suis pas quelqu'un d'arrogant, donc oui j'ai eu des doutes», a-t-il répondu au speaker de la Rod Laver Arena Jim Courier. «Même quand je gagnais beaucoup j'avais toujours des doutes, alors vous pouvez imaginer!», a ajouté Nadal, qui n'a plus gagné de tournoi majeur depuis deux ans et demi.

Sa cinquième demi-finale à l'Open d'Australie est à sa portée, même son bilan contre Dimitrov, 7 victoires à 1, est un peu trompeur. D'abord c'est le Bulgare qui a gagné le dernier duel, à Pékin l'an passé, et ensuite l'ex-«Baby Fed», 25 ans, est en train de jouer le tennis de sa vie.

«Tout le monde pense depuis longtemps qu'il va être un des meilleurs. Il a commencé très fort la saison. Il est en confiance et il joue très bien», a dit l'Espagnol.

En attendant, Nadal va regarder la demi-finale entre les Suisses Roger Federer et Stan Wawrinka jeudi. «J'adore le sport, et si vous ne regardez pas ce match, c'est que vous n'aimez pas vraiment le sport!», a-t-il dit.


Sur le même sujet

Le Suisse Roger Federer, 2e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie en battant le Tchèque Tomas Berdych (20e) en trois set 7-6 (7/1), 6-3, 6-4, mercredi à Melbourne. Il affrontera le jeune Sud-Coréen Chung Hyeon, 21 ans, vendredi pour une place en finale.
Roger Federer file en demi-finale en vieil habitué.
Finale messieurs de Roland-Garros
Rafael Nadal paraît invincible sur la terre battue de Roland-Garros où il cherchera à remporter un dixième titre dimanche, mais son adversaire Stan Wawrinka est, lui, invaincu en trois finales de Grand Chelem, dont une à Paris en 2015.
Le punch Stanislas Wawrinka suffira-t-il à ébranler le roc Nadal?
Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.
Sep 6, 2016; New York, NY, USA; Gael Monfils of France hits a forehand between his legs against Lucas Pouille of France (not pictured) on day nine of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Monfils won 6-4, 6-3, 6-3. Mandatory Credit: Geoff Burke-USA TODAY Sports
Le Britannique Andy Murray, 2e mondial, s'est qualifié pour la finale de l'Open d'Australie en battant le Canadien Milos Raonic (14e) en cinq sets 4-6, 7-5, 6-7 (4/7), 6-4, 6-2, vendredi à Melbourne.
Britain's Andy Murray reacts during his men's singles semi-final match against Canada's Milos Raonic on day twelve of the 2016 Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 29, 2016. AFP PHOTO / PETER PARKS -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE