Changer d'édition

Team Differdange: flairer les bons coups et épingler une victoire
Sport 27.02.2018 Cet article est archivé

Team Differdange: flairer les bons coups et épingler une victoire

Le Team Differdange-Losch est d'attaque.

Team Differdange: flairer les bons coups et épingler une victoire

Le Team Differdange-Losch est d'attaque.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 27.02.2018 Cet article est archivé

Team Differdange: flairer les bons coups et épingler une victoire

Le Team Differdange va entamer sa treizième saison au sein du peloton professionnel avec toujours à sa tête Gabriel Gatti. Le patron du premier team continental luxembourgeois préface une saison riche en attentes avec notamment l'arrivée du belge Olivier Pardini.

Par Hugo Barthélemy

Le Team Differdange revient cette saison avec des objectifs similaires à ceux des années précédentes: bien figurer sur les courses professionnelles au pays et à l'étranger et essayer d'épingler quelques victoires au passage.

Gabriel Gatti espère se rapprocher de la victoire: «C’est pour ça que nous avons recruté un coureur comme Olivier Pardini, car on veut avoir la possibilité de jouer un rôle dans le final. On essayera de toujours placer nos pions pour pouvoir jouer la victoire, mais ce ne sera pas toujours facile, notamment lorsque nous affronterons de grosses structures continental pro ou World Tour».

Gabriel Gatti se veut donc réaliste. Il sait qu'à la régulière ce ne sera pas facile d'aller chercher des victoires dans des  courses 1.1, mais il se compare aux petites équipes dans les grands tours. Ses coureurs auront pour but d'aller dans les bons coups avec l'espoir de surprendre le peloton.

Une autre difficulté que les coureurs du Team Differdange rencontreront, c’est que pour leur course de rentrée, le Samyn, la majorité de leurs adversaires aura déjà plusieurs jours de courses dans les jambes. «Nos concurrents auront déjà participé à des courses de haut niveau, mais on sait que cela peut marcher, même si ce sera notre première course.»

"Gab" Gatti remarque également que le niveau augmente constamment: «On constate que de plus en plus de coureurs professionnels se retrouvent sans contrat et sont donc obligés de redescendre au niveau continental pro, voire continental. Certaines équipes évoluent donc à un très haut niveau grâce à d’anciens coureurs pros, mais nous avons une philosophie différente. Comme le Team Leopard nous voulons donner la chance à de jeunes coureurs et nous savons que pour leur première année ce sera difficile, mais cela les aidera à progresser.»

Cette année les deux espoirs issus du club régional de Differdange, Raphaël Kockelmann et Rick Stemper vont intégrer l’équipe continentale. Gabriel Gatti aimerait chaque année avoir quelques juniors dans le club, mais cela s’annonce compliqué.

«Cela implique une plus grosse organisation que celle que l’on a déjà pour l’instant, car ils doivent également être accompagnés et trouver des volontaires n’est pas toujours facile.»


Sur le même sujet

Michel Ries: «Le Giro U23 sera mon grand objectif»
Repéré sur le Tour de l’Avenir l’an dernier, Michel Ries a intégré la formation d'Alberto Contador, Polartec-Kometa en début de saison. Dirigé par Ivan Basso, Ries a pris part à ses premières courses professionnelles et affiche de belles ambitions.
Michel Ries sous le maillot de l'équipe nationale à Gand-Wevelgem. La promesse du cyclisme luxembourgeois a pointé le Giro comme prochain but.
Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»
Le champion du Luxembourg en catégorie Espoirs, Ivan Centrone (22 ans) avait remporté l'année dernière la course d’ouverture luxembourgeoise, le Grand Prix Ost Manufaktur. Actuellement arrêté par une blessure à un genou, il revient sur cette victoire et préface sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch.
Ivan Centrone (CCI Differdange - Team Losch Differdange)
/ 25.06.2017 Radsport, Velo, Saison 2017 / 25.06.2017 /
Nationale Meisterschaften, Elite / 
Remerschen /
Foto: Ben Majerus