Changer d'édition

Strassen enfonce Differdange
Sport 3 min. 01.03.2019

Strassen enfonce Differdange

Mathias Jänisch au marquage de Theo Sully. Strassen signe un 6 sur 6 depuis la reprise.

Strassen enfonce Differdange

Mathias Jänisch au marquage de Theo Sully. Strassen signe un 6 sur 6 depuis la reprise.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 01.03.2019

Strassen enfonce Differdange

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Les Differdangeois ont fini les débats à neuf

En disposant de Differdange (2-0) ce vendredi en match avancé de la 15e journée de BGL, Strassen s'est offert une cinquième victoire de rang. Quant aux hommes de Bonvini qui alignent une troisième défaite consécutive, ils rentrent dans le rang et peuvent faire une croix sur leurs ambitions européennes.

Le match

Après la lourde défaite subie contre Dudelange (0-4) la semaine dernière pour la reprise de la BGL Ligue, Arno Bonvini a décidé de modifier ses batteries en plaçant sur le banc Semedo, Bettmer et Muratovic et en se passant des services de Swistek et Couto Pinto. Après un premier quart d'heure d'observation, les Differdangeois sont les premiers en action, Halili, à la suite d'un service de Almeida (19e), oblige Schon à se coucher.

La réplique locale ne tarde pas. A. Agovic décale Tsuchihashi et c'est Weber qui écarte le danger (21e).  Le jeu se cantonne essentiellement en milieu de terrain et c'est finalement sur phases arrêtées que les deux formations s'offrent leur plus belle possibilité. Une reprise de la tête de Vandenbroeck est déviée par le dernier rempart de l'Una (29e). Même type d'action pour le dernier fait d'armes de ce premier acte avec une tentative de Sully mais Weber s'interpose avec brio (44e).

Le jeu proposé durant le second acte n'est pas meilleur. Au contraire. Rapidement réduits à dix avec l'exclusion de Jänisch (52e), les Differdangeois laissent l'initiative des débats aux locaux. La délivrance pour ces derniers survient des pieds de Jager, auteur d'une jolie frappe enroulée dans la lucarne sur un coup franc aux 20 mètres (1-0, 66e).

Les joueurs de Strassen ont la possibilité de doubler leur avance mais manquent de précision à l'image de Runser (82e et 90e). Sur un contre, Lourenco fixe finalement les chiffres à 2-0 dans les arrêts de jeu. Grâce à ce succès, les hommes de Manu Correia se replacent dans le sillage de leurs hôtes de la soirée. 

La note: 11/20. De nombreuses approximations et des discussions parfois inutiles ont émaillé ce match. 

Maxime Deruffe tente de prendre le meilleur sur Ben Payal mais Differdange n'a jamais été en mesure de prendre le dessus sur l'Una.
Maxime Deruffe tente de prendre le meilleur sur Ben Payal mais Differdange n'a jamais été en mesure de prendre le dessus sur l'Una.
Photo: Michel Dell'Aiera

Le fait du match

L'exclusion de Mathias Jänisch après 52 minutes a changé la physionomie des débats. Averti après seulement 8 minutes, le capitaine differdangeois a livré une rencontre intéressante mais son engagement lui a été fatal. En infériorité numérique, les visiteurs, peu présents offensivement, ont clairement misé sur le 0-0. C'était sans compter sur le coup de patte génial de Jager.

Le chiffre

272+90=362. Differdange n'a plus trouvé l'ouverture depuis 362 minutes et le but de Oukache face au RM Hamm Benfica, le 10 novembre. Les Differdangeois sont restés muets contre la Jeunesse, le Fola, Dudelange et Strassen. 

Ils ont dit

Manu Correia (entraîneur Strassen): "Le travail paye. Cette équipe a montré qu'elle avait du caractère. On est dans la continuité de ce que nous avons fait durant le mois de novembre et décembre. On revient de loin. A nous de ne pas perdre le nord."

Arno Bonvini (entraîneur Differdange): "On était dans le match jusqu'à l'exclusion, on avait la maîtrise des débats. Par la suite, on était complètement désorganisé. Je suis déçu de l'arbitrage avec des décisions à sens unique. On va affronter Pétange avec une défense remaniée."

Jorge Almeida prend le meilleur sur Theo Sully mais au final, c'est Strassen qui a empoché les trois points.
Jorge Almeida prend le meilleur sur Theo Sully mais au final, c'est Strassen qui a empoché les trois points.
Photo: Michel Dell'Aiera

Strassen - Differdange 2-0

Complexe sportif Jean Wirtz, pelouse sautillante, arbitrage de M. Hilgers assisté par MM. Becker et Miranda, 214 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Jager (66e), 2-0 Lourenco (90+2)

Cartons jaunes: Sully (38e, pied en avant sur Rodrigues) à Strassen; Jänisch (8e, tacle sur Lourenco) et Franzoni (87e, discussion) à Differdange.

Cartons jaune-rouge: Jänisch (52e tacle en retard sur A. Agovic) et Franzoni (87e, rouspétance) à Differdange.

Corners:  5 (2+3) pour Strassen; 1 (1+0) pour Differdange.

  • STRASSEN: Schon; A. Agovic, Goulard, D. Agovic (cap), Mastrangelo; Tsuchihashi, Payal, Lourenco, Lafon (88e Delgado); Ruppert (65e Runser), Sully (59e Jager).

Joueurs non utilisés: Gonçalves et Bernardelli.

Entraîneur: Manuel Correia

  • DIFFERDANGE: Weber, Franzoni, Vandenbroeck, Siebenaler, Rodrigues (74e Lohei); Caron, Halili, Garos, Jänisch, Almeida (74e Muratovic); Deruffe (81e Bettmer).

Joueurs non utilisés: Worré et Semedo.

Entraîneur: Arno Bonvini



Sur le même sujet

Mené 1-3 par Rosport, le Progrès sauve un point sur le fil
Décevant à Ettelbruck la semaine dernière, le Progrès a confirmé être à la recherche de la meilleure carburation. Très vite mené au score suite à un but contre son camp de Hall (9e), il a attendu les arrêts de jeu pour sauver le point inespéré du partage (3-3).
Jakob Dallevedove prend le meilleur sur Sebastien Thill. Rosport a laissé filer les trois points dans les dernières minutes.