Changer d'édition

Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz doit aligner onze guerriers face à Caen»
Sport 3 min. 19.04.2018 Cet article est archivé

Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz doit aligner onze guerriers face à Caen»

Fallou Diagne et Eiji Kawashima: l'alliance sacrée au moment d'affronter Caen

Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz doit aligner onze guerriers face à Caen»

Fallou Diagne et Eiji Kawashima: l'alliance sacrée au moment d'affronter Caen
Photo: AFP
Sport 3 min. 19.04.2018 Cet article est archivé

Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz doit aligner onze guerriers face à Caen»

Le FC Metz a repris des couleurs, et, du rouge vif, il va tenter de passer à l’orange face à Caen ce samedi (20h). Une partie à remporter avant d’aller à Lille, puis de recevoir Angers, histoire d’entrevoir le vert intense. Stéphane Borbiconi commente des débats que l’on prévoit forcément tendus et disputés.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Stéphane, peut-on utiliser le terme de «miracle» quand on évoque la situation messine actuelle?

Ce n’est pas encore le cas, mais on s’en approche. Les autres formations qui se trouvent devant le FC Metz n’avancent pas ou plus, et il est certain que le succès à Rennes (2-1) a fait un bien fou. Qui aurait prédit qu’à cinq matches de la fin, les Messins pouvaient se retrouver dans cette situation? C’est la magie du football, une série ou un résultat très positif peut tout faire basculer. Mais le FC Metz doit impérativement écarter Caen ce samedi pour véritablement commencer à y croire.

Les Messins n’ont pas été bons à Rennes au cours du premier acte. Pourquoi?

La vérité, c’est l’efficacité. Il y a un grand nombre d’équipes qui jouent l’Europe, mais qui ne possèdent pas forcément une grosse équipe. Cependant, elles peuvent compter sur un buteur, un passeur et une défense de fer. Le FC Metz peut réaliser de bonnes choses, il y a de la qualité dans cette formation et j’estime qu’elle aurait dû s’imposer à Strasbourg (2-2), car elle a été meilleure que son adversaire. A Rennes, les Messins ont dû faire face à l’ambition d’un adversaire qui avait la pression sur les épaules car tout le monde attend des merveilles de Rennes depuis plusieurs saisons.

Caen (15e, 35 points) arrive samedi à Saint-Symphorien. Cette équipe sera-t-elle fatiguée par sa demi-finale de Coupe de France perdue face au PSG (1-3)?

Les Caennais ont certainement laissé des plumes face aux Parisiens, en tout cas ils devraient être moins frais que les partenaires de Kawashima. Franchement, il ne faut pas se soucier de l’adversaire. Il faut entrer sur la pelouse avec à l’esprit que cette partie est une finale, et que derrière, il y en aura encore quatre à disputer. Le FC Metz doit aligner onze guerriers face à Caen, avec de l’impact dans le jeu et ne pas laisser respirer l’adversaire.

Stéphane Borbiconi: «Les Caennais ont certainement laissé des plumes face aux Parisiens, en tout cas ils devraient être moins frais que les Messins»
Stéphane Borbiconi: «Les Caennais ont certainement laissé des plumes face aux Parisiens, en tout cas ils devraient être moins frais que les Messins»

La forme et la réussite du duo Roux-Dossevi sera-t-elle la clé de la partie?

Vous connaissez l’admiration que je porte à Matthieu Dossevi. Metz a la chance de disposer de deux individualités qui se mettent en évidence et il faut continuer à en profiter. Avoir dans son effectif un passeur de qualité (10) et un buteur qui affiche 14 buts au compteur est une chose peu commune pour une formation qui est dernière de Ligue 1 depuis le début de l’exercice.

Caen, Lille, Angers, Amiens et Bordeaux restent au menu des Mosellans. Le coup est-il jouable?

On entre dans le «money time». Ces équipes sont des concurrents directs ou de même valeur que le FC Metz. Je préfère les jouer plutôt que d’affronter Monaco, Lyon ou Marseille. Si tu bats Caen, tu vas à Lille avec de l’espoir en poche. Il ne faut surtout pas calculer, mais les gars doivent obligatoirement sortir du terrain avec le ventre en vrac et des douleurs aux jambes!

L’enjeu de la rencontre

Il est simple: les Messins se retrouvent face à une occasion incroyable de s’inviter officiellement dans la course au maintien si le succès venait à être au rendez-vous face à Caen ce samedi soir. Car, Lille (18e, 29) se déplace à Marseille, et Troyes (19e, 29) se rend à Saint-Etienne dimanche. Les deux équipes placées juste devant le FC Metz risquent de souffrir ce week-end. Sans oublier l’opposition entre Toulouse (17e, 30) et Angers qui sera également à suivre avec grand intérêt.

La «Grenatada» pourrait alors être enclenchée et sur le coup de 22h ce samedi, les calendriers respectifs seraient alors scrutés et les calculettes de sortie. Pour y parvenir, les hommes de Frédéric Hantz doivent surtout ne pas répéter leur prestation désastreuse face à Lyon (0-5) ou renouveler la mauvaise première période observée à Rennes. Frédéric Hantz devrait, sans grande surprise, faire confiance aux hommes qui ont remis de l’espoir dans la maison messine: le duo Roux-Dossevi et le capitaine Cohade seront les meilleures armes expérimentées d’un ensemble qui va avoir à cœur de récompenser son extraordinaire public.

Le «prono» de la rédaction

Ce sera celui du peuple grenat, des dirigeants et des joueurs du FC Metz. Pour une fin de saison hautement palpitante et une issue inouïe. Notre pronostic: 2 à 1 en faveur des Messins.


Sur le même sujet

Renaud Cohade: «Metz va tout faire pour recoller et se maintenir»
Capitaine exemplaire depuis le début de saison, Renaud Cohade (33 ans) sera encore au cœur du combat face à Caen ce samedi (20h). Un match crucial, qui pourrait sonner comme le vrai retour du FC Metz dans la course au maintien ou aux barrages. Ensuite il faudra aller à Lille.
Renaud Cohade, ici à la lutte avec le Lyonnais Tanguy Ndombelé, est un des Grenats les plus réguliers de la saison.
Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.