Changer d'édition

Stelvio Cruz (F91): «Le Progrès va se donner à fond»
Fin de saison palpitante pour Stelvio Cruz qui rêve de doublé avant de s'envoler pour la CAN 2019.

Stelvio Cruz (F91): «Le Progrès va se donner à fond»

Photo: Ben Majerus
Fin de saison palpitante pour Stelvio Cruz qui rêve de doublé avant de s'envoler pour la CAN 2019.
Sport 5 min. 19.04.2019

Stelvio Cruz (F91): «Le Progrès va se donner à fond»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Fin de saison très chargée pour Stelvio Cruz (30 ans). Le joueur angolais du F91 est engagé sur tous les fronts: BGL Ligue, Coupe de Luxembourg et Coupe d'Afrique des Nations. Il nous propose ses pronostics pour la 21e journée de championnat.

Dudelange n'a pas été rayonnant dimanche dernier contre le Racing mais cela ne vous a pas empêché de vous imposer 2-0. On a l'impression que rien ne peut entraver votre marche vers un quinzième titre national. Est-ce le cas?

Stelvio Cruz - «Absolument! Notre premier objectif est le titre de champion, alors même si nous ne jouons pas bien mais que nous prenons des points, nous pouvons nous montrer satisfaits.

Face au Racing, vous avez évolué au sein d'une défense à trois. Cette position, vous l'appréciez?

Si on me demande ma préférence, je réponds de suite que j'apprécie davantage jouer sur un poste en milieu de terrain. Mais le coach m'a placé en défense pour les besoins de l'équipe. Le collectif importe plus que ma préférence et j'essaye toujours de faire du mieux possible. Nous avons différents systèmes de jeu, du 4-4-2 à une défense à trois, nous les travaillons à l'entraînement et nous avons nos automatismes. Quelle que soit ma préférence, l'important pour moi reste de jouer. 

C'est même parfois plus difficile de jouer contre des formations qui sont dans la zone rouge.

A six journées de la fin de la compétition, le Progrès apparaît comme le dernier obstacle sérieux puisque vous jouerez ensuite contre des mal classés: Rumelange, Etzella, Rosport et le RM Hamm Benfica. Qu'en pensez-vous?

Je pense que tous les matches à venir seront difficiles à négocier car nous allons affronter des équipes qui vont se battre pour se maintenir en BGL Ligue. C'est même parfois plus difficile de jouer contre des formations qui sont dans la zone rouge du classement que face à celles qui luttent pour le titre.

Que pensez-vous de cette équipe de Niederkorn?

Cette équipe du Progrès va se donner à fond car elle sait qu'il y a deux ou trois clubs derrière elle qui ne demandent qu'à lui passer devant au classement. Même si certains disent qu'elle n'est pas au mieux de sa forme, je la considère toujours comme une rivale pour le titre.

Le vainqueur de ce samedi prendra forcément un ascendant psychologique avant la demi-finale de la Coupe de Luxembourg qui vous opposera mercredi soir...

Pour nous, l'important est de gagner ces deux matches pour, d'abord, conserver nos quatre points d'avance en championnat sur le deuxième (le Fola). Ensuite,  parce que nous n'avons pas le choix puisque nous voulons gagner la Coupe et réaliser le doublé. Un doublé après le parcours que nous avons réalisé en Ligue Europa, ce serait parfait, même véritablement historique.

Photo: Fernand Konnen

«Je reste ouvert à toutes
les propositions»

En cette fin de saison, la BGL Ligue bruisse de nombreuses rumeurs, notamment les départs qui pourraient affecter Dudelange. Personnellement, avez-vous envie de changer d'air pour participer à une nouvelle aventure?

A l'issue de la saison, j'aurai encore un an de contrat avec Dudelange. Pour l'instant, je ne sais pas encore ce qu'il va se passer. On ne sait jamais, si j'ai des propositions venues de l'extérieur. J'ai toujours envie de jouer dans un grand championnat. J'attends cette opportunité, mais si cette chance n'arrive pas je serais aussi content de continuer ma carrière au F91.

Et si on vous propose Virton, Kaiserslautern ou le Swift Hesperange, cela pourrait vous intéresser?

Je n'ai pas encore pensé à ces éventualités... On fera le point à l'issue de la saison et on verra si un de ces clubs est avantageux pour moi. Si les possibilités existent, je reste ouvert à toutes les propositions.

La fin de saison sera chargée pour vous: championnat, Coupe de Luxembourg mais aussi Coupe d'Afrique des Nations (CAN) avec l'Angola. Etes-vous assuré d'une place dans la sélection des Palancas Negras?

Le sélectionneur (le Serbe Srdjan Vasiljevic) m'a déjà contacté. Nous avons discuté de la CAN (21 juin - 19 juillet) et il m'a expliqué comment il voyait les choses. C'est un coach qui communique beaucoup avec ses joueurs, qui nous demande notre avis. Je suis quasiment certain d'y participer. A ce niveau-là, je suis tranquille. Avant de nous envoler pour l'Egypte, nous effectuerons un stage au Portugal. 

C'est sans doute à cause de mes prestations en Coupe d'Europe qu'ils se sont souvenus de moi.

Vous n'avez pas été sélectionné de janvier 2010 à octobre 2018, pourquoi?

J'ai d'abord subi une grosse blessure qui m'a empêché de jouer pendant deux ans. Je suis ensuite arrivé au Luxembourg pour y jouer et peut-être que le sélectionneur d'alors (l'Uruguayen Gustavo Ferrìn) ne me connaissait pas. C'est sans doute à cause de mes prestations en Coupe d'Europe qu'ils se sont souvenus de moi. Ça fait toujours plaisir de représenter son pays et j'ai pu retrouver deux ou trois joueurs que j'avais connus auparavant, dont le capitaine (Eduardo / SC Braga).

En Egypte, le pays hôte, vous serez versé dans le Groupe E avec la Tunisie, le Mali et la Mauritanie. Quelles sont les ambitions de l'Angola pour cette compétition?

Ce sera une compétition difficile, tous les joueurs en sont conscients, mais pour beaucoup d'entre nous ce sera peut-être aussi la dernière occasion de faire quelque chose de bien au niveau international. Le premier objectif sera déjà de passer la phase de groupe pour ensuite faire du mieux possible. Nous avons battu la Mauritanie en éliminatoires. Tout le monde connaît la Tunisie qui reste une place forte du football africain. Quant au Mali, que nous avons rencontré dernièrement, c'est une équipe du même niveau que nous. Nous avons toutes nos chances. Cette CAN, comme d'habitude, sera une grande fête... mais nous, nous ne devrons pas fêter mais jouer du mieux possible.»

Les pronos de Stelvio Cruz pour la 21e journée

Samedi 20 avril

A 18h:

US Hostert - RM Hamm Benfica 1-1

Racing FCUL - UNA Strassen 1-2

Victoria Rosport - FC Differdange 03  0-2

US Rumelange - US Mondorf 0-1

Jeunesse Esch - Union Titus Pétange 2-2

Progrès Niederkorn - F91 Dudelange 0-2

A 19h30:

Etzella Ettelbruck - CS Fola Esch 1-3


Sur le même sujet

Henid Ramdedovic (Rodange): «On s'est vu trop beau»
Victime d'un coup sur un orteil dimanche au RM Hamm Benfica, Henid Ramdedovic a dû faire l'impasse sur la sortie à Differdange (1-5). Le défenseur central devrait retrouver sa place dans une équipe à la dérive. Diagnostic d'une lente descente en enfer.
Henid Ramdedovic, qui conteste ici un ballon à Omar Er Rafik, est conscient que le club doit rapidement sortir de la spirale négative.
BGL Ligue: Le Fola accroche Differdange et fait le jeu du F91
En arrachant le match nul sur la pelouse du Fola, lors de la 23e journée de BGL Ligue, Differdange a limité la casse mais laisse le F91 reprendre la main en tête. En bas de classement, les clubs de la capitale se donnent un peu d'air alors que Rosport surfe sur la vague.
Dwayn Holter - Stafano Bensi / Fola Esch - FC Differdingen 03 30.04.2017/ Fussball BGL Ligue  Saison 2016-2017 / Foto: Fabrizio Munisso