Changer d'édition

Soirée noire pour le FC Metz face à Lyon
Sport 4 min. 21.02.2020 Cet article est archivé

Soirée noire pour le FC Metz face à Lyon

Opa N'Guette et les Messins n'ont pu inverser la tendance après l'ouverture du score sur penalty des Lyonnais.

Soirée noire pour le FC Metz face à Lyon

Opa N'Guette et les Messins n'ont pu inverser la tendance après l'ouverture du score sur penalty des Lyonnais.
Photo: AFP
Sport 4 min. 21.02.2020 Cet article est archivé

Soirée noire pour le FC Metz face à Lyon

Trop diminué en son milieu de terrain, le FC Metz a été puni sur un penalty qui a mis du temps à être accordé à Lyon (0-1, 45+8) puis sur une réalisation en fin de partie (0-2, 90+3). Habib Diallo a vu rouge (82e) et les hommes de Vincent Hognon vont replonger dans une somme de doutes.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Y avait-il penalty en faveur de Lyon sur ce ballon aérien que le Messin Matthieu Udol a tenté de reprendre de la tête mais qui a atterri sur son bras (45+1)? 

Une intervention totalement involontaire mais un bras décollé du corps. La règle est désormais implacable: penalty. Mais l’arbitre, Eric Wattellier, a attendu plus de trois minutes avant d’aller contrôler son écran de contrôle. Il s’est même gratté la tête avant d’accorder la sentence : Cornet a frappé le penalty mais l’excellent Oukidja a détourné la tentative (45+6) tout en délaissant sa ligne de but trop rapidement. Un carton jaune pour Oukidja (45+7) et un penalty retiré cette fois par Dembélé (1-0, 45+8). Beaucoup y verront l’influence omniprésente de Jean-Michel Aulas sur les arbitres à travers les réseaux sociaux. 

Frileux en première période, le FC Metz va ensuite être plus entreprenant mais l’OL aurait pu doubler la mise si Oukidja ne s’était interposé face à Toko Ekambi (73e). Mais malheureusement, et ce pour la troisième fois de rang, le FC Metz va évoluer en infériorité numérique car Diallo a eu le grand tort de répliquer à Marçal et sa poussette au visage du Lyonnais va lui valoir un logique carton rouge (82e). 

L’OL va alors attendre le temps additionnel (0-2, 90+3) pour envoyer Aouar torturer le patient messin en poussant le ballon dans un but déserté par Oukidja. La période rose entrevue il y a quelques semaines est en train de se noircir de manière inquiétante pour les coéquipiers de Diallo. Un 8/20 qui sanctionne une équipe mosellane trop orpheline de Maïga et Pajot en son milieu de terrain pour espérer un résultat positif.  

Les joueurs et leur note. Oukidja (5/10) a effectué une belle claquette sur une frappe en coin de Cornet (44e) avant d’être le héros malheureux sur le penalty transformé par Dembélé (45+8). Il a bien repoussé la tentative en coin de Toko Ekambi (73e) mais est monté en attaque sur le but du Lyonnais Aouar. 

En défense, Centonze (5) s’est offert une excellente percée (9e) qui a débouché sur un centre sur Diallo. Il a pris des coups et n’a pas réussi à aller percuter l’OL. Boye (4) a cafouillé un de ses premiers ballons (6e) et cela aurait pu coûter cher à sa formation. Il a eu un mal fou à maîtriser Toko Ekambi qui est un sacré client. Bronn (5,5) a été à la hauteur de l’évènement mais n’a pu empêcher la défaite à ses camarades. Udol (4) n’était pas dans un grand soir, lui qui a multiplié les très belles prestations depuis son retour en Ligue 1. 

Au milieu, Fofana (4) s’est contenté de se poster en sentinelle mais son apport n’a pas été perceptible. N’Doram (5,5) a perdu un ballon trop facilement dans le rond central (29e). Mais, il a tenté, et a essayé de secouer l’entrejeu adverse. Angban (4) a pris une vilaine semelle de la part de Cornet (35e). S’il a été assez présent devant sa défense, une grande partie de ses ballons vers l’avant ont été perdus. Dommageable. Niane (3) a perdu son premier ballon offensif (27e) et n’a jamais réussi à être dangereux. Nguette (4) a fait du Nguette: rapide mais imprévisible et trop brouillon. 

En attaque, Diallo (2) a tenté une tête (9e) mais la discrétion a été au rendez-vous pour le buteur grenat qui n’a plus trouvé le chemin des filets depuis trois rencontres maintenant. Pis, il a été coupable d’une poussette totalement inutile sur Marçal (82e) ce qui lui a valu un logique carton rouge. Qui va maintenant inscrire un but pour Metz?  

Opa N'Guette , ici face à Fernando Marçal, ne s'est pas réellement montré à son avantage.
Opa N'Guette , ici face à Fernando Marçal, ne s'est pas réellement montré à son avantage.
Photo: AFP
Dylan Bronn intervient devant Moussa Dembelé.
Dylan Bronn intervient devant Moussa Dembelé.
Photo: AFP




Sur le même sujet

Les Messins ont manqué de précision et de pugnacité pour bousculer une formation monégasque plus sûre dans son jeu (0-1). Le revers grenat va obliger les hommes de Vincent Hognon à se retrousser les manches avant d’aller à Lille et Paris.
Metz' Ivorian midfielder Victorien Angban (R) fights for the ball against Monaco's forward Djibril Sidibe    during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Monaco (ASM) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on August 30, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Auteur d’une première période de très belle facture, le FC Metz a pourtant attendu le dernier quart d’heure pour distancer Nîmes (2-1). Un succès d’une grande importance qui permet aux hommes de Vincent Hognon d'entrevoir sereinement l’avenir.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette (L) celebrates with Metz' Ghanean defender John Boye after scoring during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Nimes (Nimes Olympique) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on March 7, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les Messins accueillent Lyon ce vendredi (20h45) avec un milieu de terrain à remodeler et la nécessité de s’imposer à Saint-Symphorien. Vincent Hognon et ses hommes aborderont ensuite une série de matchs décisifs pour leur survie en Ligue 1. Denis Balbir présente la partie.
TOPSHOT - Metz' Senegalese forward Ibrahima Niane (R) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bordeaux (FCGB) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 8, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les Messins ont fait preuve d’une prudence trop prononcée. Lyon s’est imposé logiquement (2-0) même si le penalty sifflé contre le FC Metz a plombé les débats. Les hommes de Vincent Hognon recevront Brest mercredi en Coupe de la Ligue.
Lyon's French defender Leo Dubois (L) vies with Metz's Senegalese forward Opa Nguette during the French L1 football match between Olympique Lyonnais and FC Metz at the Groupama stadium in Decines-Charpieu near Lyon, central eastern France on October 26, 2019. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Une nouvelle fois à côté de leurs pompes, les Messins ont laissé les Brestois leur inscrire deux buts avec quiétude et bienveillance. Inadmissible en Ligue 1. Il est grand temps d’effectuer des changements. A quel niveau?
Brest's defender Jean-Charles Castelletto (2ndR) heads to score during the French L1 football match between Stade Brestois 29 and Football Club de Metz at the Francis Le Ble stadium in Brest, western France on October 5, 2019. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Rapidement aux commandes de la partie face au TFC, les Messins ont pourtant laissé filer la victoire (2-2) après une fin de partie à rebondissements. Oukidja a fait le travail dans son but mais Metz a craqué (90+6).
Metz's Senegalese forward Habib Diallo (R) vies with Toulouse's defender Nicolas Isimat Mirin (C) and Toulouse's defender Steven Moreira (L)  during the French L1 football match between Metz (FCM) and Toulouse (TFC) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on September 28, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)